Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

Nadia Remadna : “Dans certains quartiers, une grande majorité adhère à cette radicalisation”

Les journalistes de France Info ne devaient pas s'attendre à ce genre de réponse de la part de Nadia Remadna, fondatrice de la brigade des mères à Sevran, en Seine-Saint-Denis à propos du 4ème plan contre la radicalisation présentée par le gouvernement :

"Je suis très pessimiste parce que je vois la réalité du terrain, je parle avec les gens. Je vois des filles que j'ai connues quand elles avaient 15-16 ans, elles ont aujourd'hui 23 ans, elles sont déjà mamans et voilées de la tête au pied. Je vois aussi des garçons qui ne font plus la bise à leurs copines. Il n'y a plus de mariages mixtes dans les quartiers, on sépare les hommes et les femmes.

On essaie de mettre les valeurs de la République dans les quartiers et se rapproprier l'espace public (…) on a l'impression que dans certains quartiers, une grande majorité [des habitants] adhère à cette radicalisation. On a répondu à la radicalisation par la religion, et je pense que c'est une grande erreur"

Et pendant ce temps-là au gouvernement et dans les médias :

Images

Partager cet article

5 commentaires

  1. Au fond Bachar avait raison : i a fait le ménage chez lui, éliminant toute cette racaille. Il fera bon vivre dans quelques années en Syrie, une fois ces radicaux liquidés définitivement
    En tout cas il a montré l’exemple…

  2. Merci pour le dessin!
    Cette version des 3 petits singes nous parle vraiment…

  3. A radicalisés, radicalisés et demi : ceux parmi eux qui ont semé la haine des français dans le beau pays des Francs, récolteront la sainte furie française en juste paiement de leur infamie. Faudra savoir courir les radicalisés, courir vite, bien et longtemps aussi, très loin aussi, parce que, quand ces gens là se déchainent, ils ne s’arrêtent plus et ne font pas de quartier.

  4. Il n’y a pas besoin de “plan” contre la radicalisation… La seule solution contre cet état de fait est le renvoi pur et simple de ces populations qui manifestent ouvertement leur mépris contre notre société et ses avantages, sauf celui du système social si avantageux pour eux !
    La seule difficulté chez nous consiste en la volonté politique de procéder à ce renvoi… Malheureusement, pour l’heure, cette volonté n’existe pas !
    Il faut noter cependant un très léger changement : en effet, dans les médias, on commence à voir et entendre des voix qui s’expriment dans le sens d’une dénonciation de l’ahurissante situation actuelle, qui poses de plus en plus de problèmes ! Il semblerait qu’il y aient des remontées d’informations qui incitent certains responsables à agir…
    A noter également ce projet d’établir une seule conscription électorale pour les prochaines européennes : la France ! Je pense que les résultats du FN incitent là aussi nos “princes” qui nous gouvernent à faire en sorte que les voix frontistes se diluent dans un vaste ensemble au niveau national, afin d’en diminuer le poids politique ?

  5. comment une femme peut elle être musulmane?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services