Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Méthode de lecture et avenir des enfants

Madame Ghislaine Wettstein-Badour nous communique ce texte dont elle dit :

"Vous trouverez en document joint
un texte dont je souhaite la plus large diffusion possible car
il peut contribuer à faire prendre conscience à Monsieur de Robien qu’il a une occasion
exceptionnelle
de façon consensuelle
le dossier de l’apprentissage de la lecture et à le faire agir très
rapidement
en conséquence !
Il s’agit d’un enjeu
majeur pour la réussite et l’avenir des enfants !
"

Voici donc ce communiqué à diffuser sans modération :

"Apprentissage de la
lecture : pour sortir de la confusion actuelle la voie du ministre,
Monsieur de Robien, est toute tracée !
Ghislaine Wettstein-Badour [email protected]
5 novembre 2006.

Monsieur Franck Ramus (1) a
publié à la fin du mois d’octobre dernier un « texte collectif »,
cosigné par 22 de ses collègues chercheurs et pédagogues, dont le titre est le
suivant :"Il n’y a pas lieu
d’imposer une unique méthode d’enseignement de la lecture".

Dans cette
déclaration commune on peut lire :
"Il existe de
nombreuses manières d’enseigner les relations graphèmes phonèmes: des approches
synthétiques, combinant les phonèmes pour construire les syllabes et les mots;
des approches analytiques, décomposant les mots en syllabes et en phonèmes; et
des approches combinant à divers degrés les deux précédentes. Les études
d’évaluation ne font pas ressortir de différences significatives d’efficacité
entre ces différentes approches"

Il
en découle la conclusion évidente suivante :

Il n’y a pas lieu
d’imposer aux maîtres les seules méthodes mixtes (combinant approches
synthétiques et analytiques) comme le font l’arrêté du 24 mars et les
programmes 2006-2007 de l’école pas plus qu’il y a lieu d’interdire, comme le
font les mêmes textes, les méthodes alphabétiques (utilisant la seule approche
synthétique) aux enseignants qui veulent les adopter !

Il faut souligner que parmi les
signataires du « texte collectif » publié par Monsieur Ramus on peut remarquer
la présence de :
– quatre experts sur les cinq
auxquels le ministre a fait lui-même appel pour cautionner la réforme qu’il
voulait mettre en place en imposant la « syllabique »;
– un membre éminent de
l’establishment pédagogique clairement opposé à cette réforme.

Considérant qu’il serait
incompréhensible que le ministre ne tienne pas compte de l’avis des experts
qu’il a lui-même sélectionnés et des pédagogues qui se sont joints à ceux-ci,
il est clair que sa voie est toute tracée. Elle consiste à s’appuyer sur ce
consensus indiscutable pour modifier immédiatement son arrêté et ouvrir, sans
l’imposer, la porte aux méthodes alphabétiques, mettant fin ainsi au monopole
des méthodes mixtes. 

Il mettrait également fin à
la confusion actuelle, source de méfiance entre parents et enseignants!
G Wettstein-Badour

(1) chargé de recherche au CNRS, laboratoire de sciences
cognitives et psycholinguistique"

Lahire

Partager cet article

3 commentaires

  1. Quel dommage que Madame Ghislaine Wettstein-Badour semble paralysée dans la défense de la méthode syllabique. L’argumentaire, assez abscons du reste, pour signifier :
    – Fin de l’interdiction du B-A BA (syllabique), toute les méthodes sont permises et toute les variantes de semi-globales restent autorisées et praticables !
    On sent bien la patte du ministre qui négocie avec le mammouth et ses syndicats.
    Pour les parents plus convaincus du bénéfice de la méthode syllabique et de la pression des syndicats enseignants : prière de voir la Chronique d’Isabelle Hannart : SOS éducation
    “Suppression de la méthode semi-globale : la réforme est loin d’être faite”
    http://www.soseducation.com/rw_chronique_12_suppression-de-la-methode-semi-globale-la-reforme-est-loin-d-etre-faite.php

  2. Je me répète, mais seul le coupon scolaire rendrait la liberté d’enseignement aux maîtres et le libre choix aux parents.
    Au fond c’est comme la Messe: on devrait être libre de choisir !

  3. De Ramus à … Ratus, il n’y a qu’un pas !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services