Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Moyen-Orient : à côté de l’émigration, un important afflux de chrétiens

Benoît et moi a traduit un article du Père Scalese sur le synode. En voici un extrait :

S "Alors que nous nous plaignons que les chrétiens fuient le Moyen-Orient, on ne réalise pas que des groupes de chrétiens se déversent en masse dans ces mêmes régions, voire dans certains pays où on n'a jamais vu de chrétiens. Il s'agit des millions (j'insiste sur "des millions", et pas seulement quelques milliers) de travailleurs, surtout des Philippins et des Indiens, qui vont travailler dans les pays arabes. Pour l'instant, ces communautés ne sont pas très visibles, soit parce qu'elles ne sont pas du tout organisées, soit parce que dans certains cas (par exemple l'Arabie Saoudite) toute expression religieuse extérieure est interdite. Mais le fait demeure, et cela jette les bases d'une véritable «révolution». Dans certains émirats du Golfe, les chrétiens constituent déjà la majorité de la population (évidemment sans aucun droits). À long terme, cela ne peut pas rester sans conséquences. "Nos" travailleurs indiens et philippins – souvent exploités et méprisés, parfois moralement peut-être pas irréprochables, mais certainement inspiré par une grande foi- constituent une présence objective de l'Eglise dans les régions où, jusqu'à récemment, il était inconcevable d'imaginer même une présence chrétienne. «Tes voies ne sont pas mes voies» (Esaïe 55:8): Dieu a ses plans, souvent indéchiffrables pour nous. Alors que nous nous inquiétons de l'exode des chrétiens du Moyen-Orient, Dieu remplace ces pertes avec l'arrivée d'autres chrétiens, peut-être plus nombreux."

Partager cet article

3 commentaires

  1. En effet, ces communautés ne sont pas très visibles … car leurs ressortissants ne sont dans ces pays que pour travailler, sans leurs familles, et surtout, pour une durée déterminée avec plafond maximum (généralement 5 ou 6 ans).
    Nous devrions prendre exemple sur ces lois des pays du golfe, pour que les travailleurs immigrés chez nous ne viennent que 6 ans, gagnent beaucoup d’argent (référentiel de leurs pays d’origine), et retournent le dépenser et l’investir dans leurs pays d’origine !

  2. Kadhafi, dans Paris-Match cette semaine :
    « Comme vous le savez, la Turquie est un pays musulman de 75 millions d’habitants. Si l’on ajoute les populations de l’Albanie , de la Bosnie et du Kosovo, toutes les communautés islamiques des autres pays européens -qui se comptent par millions- plus les Européens convertis à l’islam, dont le nombre est en constante augmentation, compte tenu du vieillissement de la population et du fait que le nombre de chrétiens a tendance à stagner, pour moi, il apparaît clairement que, à l’avenir, l’Europe ne sera plus ce qu’elle est aujourd’hui. On ne peut pas dire qu’elle sera chrétienne, mais musulmane. Voilà ce que j’ai dit. Et je persiste et signe ! »
    Pour apporter de l’eau à votre moulin, 56.

  3. D’accord avec 56, on se rassure comme on peut. Ils ne s’installent pas, ne sont là que temporairement avant de retourner chez eux, ne sont pas de culture orientale, et ne deviendront jamais des citoyens de ces pays, des “de souche” comme les immigrants polonais ou italiens en France. Il n’y a pas de remplacement contrairement à ce qu’affirme “Alors que nous nous inquiétons de l’exode des chrétiens du Moyen-Orient, Dieu remplace ces pertes avec l’arrivée d’autres chrétiens, peut-être plus nombreux.”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services