Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Motu Proprio : la générosité contre la division

Le TRP Dom Antoine Forgeot, Abbé de Notre-Dame de Fontgombault, le TRP Dom Louis-Marie, Abbé de Sainte-Madeleine du Barroux et Christophe Geffroy, Directeur de la Nef, signent une tribune dans Le Figaro. Extraits :

"C’est contre l’esprit de la «table rase», contraire à la notion même de tradition si chère à l’Église, que s’élève le Pape. Et c’est précisément parce qu’il n’y a pas de rupture que Benoît XVI peut affirmer en toute crédibilité que la permanence de l’ancien missel ne signifie en aucune façon une quelconque remise en cause de l’autorité du concile Vatican II et de la réforme liturgique du pape Paul VI. Nous pouvons témoigner que l’immense majorité des prêtres et fidèles qui sont attachés à l’ancien missel en pleine communion avec l’Église – particulièrement chez les jeunes qui n’ont connu ni Vatican II ni la réforme de 1970 -, reconnaissent sans l’ombre d’un doute cette autorité. […]

L’expérience montre que dans tous les diocèses où le Motu proprio Ecclesia Dei de 1988 a été appliqué « généreusement » comme Jean-Paul II le demandait, il n’y a eu ni désordres ni divisions. Et plus l’accueil a été généreux, plus l’intégration dans la vie du diocèse a été facile. Des cas de dissension se sont manifestés là où la demande des fidèles a été ignorée. […]

La Nef publiera en septembre un dossier spécial sur la question".

Michel Janva

Partager cet article