Bannière Salon Beige

Partager cet article

Scoutisme

Motu Proprio et FSE : l’affaire se poursuit

Suite à la lettre ouverte de l’abbé Loiseau, Jean-Michel Permingeat, commissaire général du mouvement a répondu, écrivant notamment que :

"Nous ne pouvons laisser des groupes de parents, de chefs ou de jeunes, choisir à leur gré de célébrer selon la forme extraordinaire du missel au cours des activités, au risque d’entraîner des divisions ou des tensions internes dans les groupes. La première mission des responsables du mouvement est d’assurer son unité et sa paix".

Formulation pour le moins étrange, car Benoît XVI affirme au contraire publier son Motu Proprio pour que cessent les divisions au sein de l’Eglise :

"J’en arrive ainsi à la raison positive qui est le motif qui me fait actualiser par ce Motu Proprio celui de 1988. Il s’agit de parvenir à une réconciliation interne au sein de l’Eglise."

Et pour l’abbé de Toulon, cette réponse ne répond à aucune des objections sérieuses et a finalement ouvert une meute sur sa paroisse, avec l’aide des Europa Scouts :

"Monsieur Permingeat n’est pas dans l’esprit du Motu proprio".

A propos de cette affaire, Philippe Maxence, rédacteur en chef de l’Homme nouveau s’inquiète de ce que cette décision de la FSE puisse contribuer à une nouvelle division au sein du scoutisme (intégralité de l’éditorial, pdf).

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]