Bannière Salon Beige

romantisme

Le mauvais romantisme révolutionnaire qui honore des sanguinaires

Dans une recension de l'ouvrage Les grands vaincus de l’histoire, co-écrit par Jean-Christophe Buisson et Emmanuel Hecht, Jean Sévillia note : "[…] Il est assez étonnant, à cet égard, de constater que subsistent en France tant de rues, de boulevards et d’avenues qui portent le nom de Lénine. Un chercheur comme Stéphane […]