Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Mosquée de Marseille : le MPF vote pour

H02 Le conseil municipal de Marseille a décidé d’autoriser le maire à signer un bail emphytéotique qui permettra l’édification d’une grande mosquée, pouvant accueillir 5000 fidèles, sur les anciens terrains des abattoirs dans les quartiers nord de Marseille. La population musulmane résidant à Marseille est estimée par la mairie à 150000 ou 200000 personnes.

Le 17 juillet 2006, le conseil municipal de Marseille (compte-rendu en vidéo) s’est donc prononcé sur l’attribution d’un bail emphytéotique pour la construction d’une grande mosquée dans la deuxième ville de France avec des facilités financières et juridiques importantes. Un bail emphytéotique peut être voté pour une durée minimum de 18 ans et maximum de 99 ans. Le bail accordé est de 99 ans, soit le maximum et les facilités accordées pour la mosquée s’élèvent à 4 M€ !

Le conseil municipal de Marseille compte 101 élus municipaux. Le FN n’a pas de représentant au sein de ce conseil. Le MNR a obtenu 3 élus en 2001 : Bruno Mégret, Yvon Claire, Hubert Savon. Yvon Claire a quitté le MNR fin 2005 pour rejoindre le MPF. Or, tous les élus ont voté pour l’attribution du terrain et des facilités juridiques et financières pour la construction de cette mosquée, sauf Mégret et Savon du MNR, tous y compris le MPF Yvon Claire.

Michel Janva

Addendum : Contredisant le communiqué du MNR, un communiqué du MPF affirme qu’Yvon Claire (dont l’intervention écrite peut être lue ici, laquelle n’a strictement rien à voir avec son intervention orale en séanceà environ 1h10) aurait bien voté contre la mosquée.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

17 commentaires

  1. ce qui prouve bien que le MPF est une organisation qui n’a que pour but de faire échouer le front national aux élections…

  2. Celle-là ne s’invente pas non plus… L’année 2007 (et les résultats tant attendus) permettra de predire l’avenir de notre pays.

  3. 1. Quel est le rapport entre “faire échouer le fn aux élections” et “le fait qu’un élu MPF ai voté pour l’attribution d’un terrain avec un bail spécial pour l’érection d’une mosquée” ?
    2. La voix de l’élu MPF a t-elle été la “THE” voix déterminante dans le vote pour la question du bail ? S’il avait voté contre, est-ce que cela aurait changé quelquechose ?

  4. Ca c’est étonnant et incohérent avec le discours de Villiers et le titre de son livre Roissy les 2 mosquées. Cet élu MPF a-t-il voté selon les consignes de son parti? Et sinon sera-t-il radié?
    Mais j’y pense, je crois qu’il y a un projet de mosquée aux Sables d’Olonnes ou à la Roche sur Yon, en tout cas sur les terres du Vicomte. Quelle a été la position des élus MPF à cet égard? Est-ce la même ou non que l’élu MPF marseillais?

  5. Ce conseiller n’est pas MPF.
    Il est apparenté UMP.

  6. Cette information de mai dernier indique pourtant qu’Yvon Claire est passé du MNR au MPF.
    http://leravi.marsnet.org/rep/article.php3?id_article=288

  7. @ Jan-Pawel
    Justement, si ce vote ne pouvait rien changer, cet élu pouvait exprimer sans contrainte ses convictions ou ses idées. Donc pourquoi voter pour ?
    – soit il pense que c’est bien.
    – soit il veut se faire bien voir.
    – soit il epère quelque chose en échange.
    Conclusion ?

  8. Ce n’est pas la peine de clamer sur les toits que l’on est contre l’islamisation, pour voter pour l’érection de Mosquée avec l’argent du peuple.
    La démocratie fondée sur le mensonge fait que le peuple se désintéresse de la chose publique.
    Dégoûté, je ne sais si je n’irais pas à la pêche le jour des élections : à quoi bon voter ?

  9. une raison de plus de voter FN..

  10. Indépendamment de la position de cet élu, il s’agit d’un véritable problème stratégique pour le MPF dans la mesure où ses élus (conseillers généraux, régionaux, municipaux) l’ont été sur des listes UMP ou avec le soutien de l’UMP et qu’ils n’ont donc pas la possibilité de s’opposer à leurs soutiens.
    Certes, certains ont été élus sous l’étiquette FN ou MNR mais leur passage au MPF va les obliger à faire des concessions à l’UMP pour être réelu.
    Le problème est que le MPF ne construit pas un appareil politique autonome en présentant des candidats et des listes MPF à toutes les élections (quitte à galérer à 1 % pendant 10 ans comme l’a fait le FN).
    Je ne veux pas rentrer dans une polémique FN/MPF/MNR mais juste aprorter cette précision qui relève de la stratégie politique.
    Le problème du MPF c’est qu’il est coincé entre ses liens avec l’UMP et une stratégie de rupture qui ne peut qu’entraîner un conflit avec l’UMP et donc la perte de tout ces élus.
    Il faut aussi préciser qu’il n’existe aucun espace politique entre la droite parlemantaire et le FN.
    Cela fait 20 ans depuis l’apparition du FN que certains cherchent à occuper cet espace politique depuis 1986 avec à chaque fois des échecs :
    1986/1989 : CNI sous la direction de Briant,
    1990/1993 : CNI et Parti national républicain de Touzé
    1994 : création du MPF
    1997 : union MPF/CNI aux législatives de 1997 : 1 %
    1998 et suivants : scission MNR
    1999 : alliance Pasqua/Villiers et RPF : échec et éclatement en 2001,
    Cet espace politique n’existe pas, cela ne sert à rien de vouloir l’occuper.

  11. Bravo pour les élus MNR qui prouvent une fois de plus leur vigilance.

  12. [] Quant à ce pauvre conseiller municipal, attendons de voir la réaction des instances nationales du MPF à son égard.

  13. Quelqu’un avait-il encore des illusions sur la crédibilité des discours de Philipe de Villiers qui n’est, en définitive, qu’un sous-Sarkozy ???

  14. M. Auffray, s’il n’y a pas d’espace entre le FN et l’UMP, pourquoi Villiers-Pasqua ont fait 13% en 1999 (mieux que Sarko), aux européennes?
    Moi aussi, je suis très déçu, aussi bien par Boutin (congrès de l’UOIF, volonté de ne pas abroger le pacs, …), Villiers que par Le Pen (qui n’est pas net depuis qques tps et sans doute sous l’influence de sa fille sur les questions morales). Pour qui vais-je pouvoir voter en 2007, je me le demande…

  15. [Le Salon Beige attend un démenti officiel du MPF, voire de l’intéressé. MJ]

  16. Sur la vidéo, l’intervention d’Yvon Claire est des plus ambigue et n’est pas claire du tout.
    A 1h10′ 43 secondes, il reconnait le droit pour les musulmans d’avoir des lieux de cultes décents et semble accepter implicitement la construction de la Mosquée plutôt que la pratique dans les caves…
    Après, il donne un blanc-seing au maire en lui faisant confiance pour le contrôle de cette mosquée.
    Il n’a surement pas voté contre car son argumentation est loin d’être opposée à cette construction.
    Il auraît pu voter pour ou s’abstenir.
    Il s’agissait d’un vote à main levée.
    Or, l’élu du MNR dans l’assemblée soutient que Monsieur Claire, qui n’a pas levé la main au moment des votes contre (d’ailleurs Gaudin, à 1h 24′ de la vidéo parle de quasi unanimité ce qui laisse supposer qu’un seul à voter contre, Savon), a levé la main au moment des votes pour.
    Pour info, Monsieur Claire est élu MPF apparenté UMP…donc dans un majorité critique vis à vis de Gaudin.
    De plus, le MNR indique par téléphone que la délibérations officielles n’est toujours pas disponible, 8 jours après le vote…

  17. « Cela risque de poser le problème de la nomination du futur recteur, et de sa dépendance vis-à-vis des pays souscripteurs ». « Aurez-vous la possibilité de surveiller les financements étrangers dans une Europe sans frontières ni barrières douanières ? »
    Désolé Xavier Rochas ce n’est certainement pas une plaidoirie pour la mosquée.

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique