Moralisation de la vie politique : une loi pour instaurer le politiquement correct au sein des élus

Emmanuelle Ménard, député de l’Hérault, a pris la parole à plusieurs reprises ces derniers jours lors du débat sur le projet de loi relatif à la moralisation de la vie politique. Les députés de La République en marche ont soumis deux amendements qui visent à rendre inéligibles les personnes qui auront été condamnées pour des faits de discrimination, d’injures publiques, de provocation à la haine raciale, etc. Une telle mesure peut évidemment sous-tendre une condamnation politique pour ceux qui ne sont pas dans le moule du politiquement correct…

Laisser un commentaire