Moody's veut dégrader la note de la France

AL'agence Moody's a fait savoir qu'elle risquait de réduire les notes AAA de la France, de la Grande-Bretagne et de l'Autriche. Moody’s justifie sa décision par l’existence d'un «certain nombre de pressions particulières sur le crédit qui exacerberaient la sensibilité des bilans de ces souverains». Moody's a également dit qu'elle avait effectué ces changements «pour refléter la sensibilité (des pays concernés) aux risques macroéconomiques et financiers croissants émanant de la crise de la zone euro».

Dans le même temps, elle a réduit d'un cran les notes de l'Italie, du Portugal, de la Slovaquie, de la Slovénie et de Malte et de deux crans celle de l'Espagne. Et les perspectives des neuf pays européens sont toutes négatives «compte tenu de l'incertitude permanente concernant les conditions de financement dans les quelques trimestres à venir».

5 réflexions au sujet de « Moody's veut dégrader la note de la France »

  1. jewdocha

    Au rythme ou vont les choses, il ne faut pas être très grand spécialiste pour se rendre compte que ces états vont directement vers la faillite. La France en premier. Sauf décisions énergiques qui ne seraient pas acceptées par nos technocrates de Bruxelles. Nous sommes piégés.

  2. TDK1

    Comme tous les mauvais élèves, les Français n’aiment pas recevoir des mauvaises notes, surtout quand ils les méritent. Alors, la tentation est grande de dire “c’est la faute du correcteur” ou “il ne m’aime pas” ou “on m’en veut” et chacun de vouloir casser le thermomètre.
    Le rôle des agences de notation est de graduer aux possibles investisseurs le risque qu’ils prennent en achetant une valeur. Lequel d’entre vous est prêt à jouer sa tête que la dette de la France est “garantie sans risque”? Mercredi dernier le gouvernement annonce que le déficit pour 2012 sera de 85milliards d’€, soit 33% de ses recettes… http://maviemonargent.info/2012/bonne-nouvelle/
    N’est il pas normal que quelques jours après une agence de notation ne se sente obligée de prévenir ses clients que “peut être, éventuellement” la France représenterait un léger risque? Très concrètement, le risque est sérieux et si Moody’s était honnête, elle comme les autres agences aurait du dégrader la France depuis belle lurette!

Laisser un commentaire