Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Montée en puissance du GIGN

Le GIGN, unité d’élite de la Gendarmerie nationale, multiplie ses effectifs par trois d’ici le 1er septembre 2007 en recrutant mais aussi en intégrant l’ancien GSPR et l’EPIGN. L’importance des prises d’otages de ces dernières années (Russie, Ossétie du nord…) ont poussé les autorités françaises à s’équiper d’une force de réaction adaptée à la menace.

Lahire

Partager cet article

3 commentaires

  1. Je crois surtout, que cette union de ces trois unités d elite, ne sont que la solution liée a la gue-guerre des polices!!!
    En effet, avec la montée des different groupes du GIPN et des differents RAId, la politique pros police de sarko il faut faire face…
    Ainsi la mise a la porte du GSPR suite a la nomination du nouveau président font qu il fallait trouver une solution!
    Montrer un groupe important afin de ne pas etre discredité et mis de coté…
    Ce grand GIGN regroupera l etat major actuel(gsign) un groupe protec (epign et gspr) un groupe “enquete” (epign) et un groupe inter (gign)!
    voila pour les precision connues actuellement.

  2. Mr. Sarkozy est un homme prudent , il se prepare en vue des troubles que pourraient provoquer ses actions à venir…

  3. La Gendarmerie est en pleine mutation ça va faire mal…. Sarko préférant la police….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]