Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Monseigneur Daucourt s’exprime sur les émeutes

Commentaires sur le communiqué :

"Par mes contacts, en particulier avec des jeunes, et mes informations,
j’ai acquis moi aussi la conviction que le mouvement de violences qui
marque tant de villes n’est ni un mouvement organisé, ni un mouvement
religieux
"
– Ecoutez donc les cris des jeunes sur cette vidéo (Allah Akbar).

"Cette violence inadmissible est un cri d’écorchés vifs qui se fait
entendre depuis longtemps et qui a simplement pris plus de force et
d’extension ces jours-ci"

– C’est un petit cran qui est simplement franchi? Vous ne faites sans doute partie des 7000 personnes sans voitures, des centaines de chomeurs techniques des entreprises qui ont brulé, des milliers d’élèves qui ne sont plus scolarisés et moins encore de la famille des morts et des blessés… "Par vos contacts", sans doute pourriez-vous les rencontrer.

"Argumenter à partir d’une religion serait instrumentaliser l’expression
d’une souffrance et justifier la violence par la religion. Ce qui
serait totalement inacceptable
".
Vous avez parfaitement raison : Il serait totalement inacceptable de ne pas parler des meneurs musulmans qui justifient la violence par leur religion et intolérable d’omettre l’expression de la souffrance des personnes dont il est question ci-dessus.

"dans les Hauts-de-Seine et dans tous les départements de nombreux
catholiques conscients des dimensions sociales de leur baptême et de
leur participation à la messe sont actifs dans les quartiers populaires
" pour reconstruire avant tout les églises détruites et restaurer le presbytère de Sète. Car ce sera sans aucun doute l’objet de votre prochain communiqué que nous attendons tous : dénoncer fortement les dégradations des églises, représentation physique de la Foi et de l’Eglise dont vous avez la garde ( "le premier devoir de l’évêque est de témoigner la
foi". Benoît XVI)
et demander réparation pour ces sacrilèges.

Au plaisir de vous relire bientôt.

Lahire

Partager cet article

4 commentaires

  1. Cette douloureuse affaire n’est que surenchère de démagogie et d’hypocrisie de la part de nombre d’acteurs publics. Mes commentaires :
    – “.. n’est ni un mouvement organisé, ni un mouvement religieux..”
    Il est un mouvement initialement spontané, mais de mieux en mieux organisé et prémédité, fortement influancé par le religieux.
    – “.. argumenter à partir d’une religion..”
    Ces jeunes gens s’instrumentalisent eux même. Quand on porte le mépris sur les valeurs de la République on se tourne vers d’autres valeurs, plus radicales. Le religieux fait parfaitement l’affaire, d’autant que ca leur permet de légitimer tous actes délibérés, car c’est bien connu, les lois du religieux sont au dessus de toutes les autres.
    – “..de nombreux catholiques conscients des dimensions sociales de leur baptême..”
    C’est l’occasion pour demander à nos évèques une messe d’action de grâce pour ces évènements. Faites relayez cette idée auprès de vos paroisses.

  2. Il est dommage qu’il n’y ait eu aucun examen de conscience sur le manque d’évangélisation de l’Eglise…
    C’est bien de demander pardon pour les fautres passées des fils de l’Eglise, mais il faudrait bien pas que cela nous détourne de nos devoirs actuels.
    “Malheur à moi si je n’évangélise pas” Saint Paul.

  3. Décidemment, l’AFP est incorrigible ! Encore une dépèche où on ne prend que ce que l’on souhaite et où on jette tout le reste. Le communiqué complet de Mgr Daucourt est ici : http://catholique-nanterre.cef.fr/actualites/CommuniqueBanlieues.doc
    Par rapport à la dépêche AFP, il manque des arguments qui contrebalencent le reste. Ainsi, Mgr Daucourt déclare :
    “La violence est *totalement condamnable*. Il faut qu’elle cesse. Elle a déjà fait trop de victimes : des morts et des blessés, y co
    mpris parmi les policiers et les pompiers”
    “Les jeunes délinquants doivent être arrêtés et condamnés”
    “Ne disons pas que tout ce qui a été fait pour les banlieues est un échec complet […] Je pense aux religieux et religieuses qui ont choisi de partager la vie des habitants de nos cités douloureuses, aux prêtres ouvriers, aux enseignants et éducateurs de nombreuses écoles catholiques accueillant des jeunes en difficulté et à tant d’autres”

  4. le problème de nos responsables catholiques est qu’ils veulent trop ménager la chèvre et le chou, à cet égard le communiqué de Mgr Ricard était consternant de gnangnan.
    Or l’évangile nous invite à rechercher en toutes choses la vérité, c’est elle qui nous rend vraiment libres. Ce qui se passe en France c’est MAL, il faut le dire, c’est chrétien de le dire. Après il faut s’attaquer aux racines de ce mal et en tirer du bien, par de bons moyens. Sommes nous des imitateurs du Christ ou des pharisiens???

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services