Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

De source sûre, monseigneur Nourrichard serait revenu sur sa décision

Il a été reçu ce jour par le Nonce apostolique et devrait diffuser une lettre demain qui sera lue dans toutes les paroisses.

Partager cet article

12 commentaires

  1. Deo gratias ! Deo gratias ! Deo gratias ! 🙂
    Un exemple pour les chrétiens de France et pour tous les évêques : la seule obéissance qui vaille est celle au Saint Père, Vicaire du Christ.
    “N’ayez pas peur !”

  2. Peut-être Mgr Nourrichard ira-t-il à Parthenia?
    Ou sera-t-il nommé archevêque à Rome à titre de promo pour être nommé cardinal lors du prochain Consistoire?

  3. Prions pour l’abbé Michel, il est sans doute plus difficile de gérer spirituellement un succès qu’une échec. Admirons aussi l’humilité de Mgr Nourrichard.
    Cela dit, j’aimerais bien que le clergé diocésain se mette à respecter la liberté religieuse et donc le droit des catholiques à une liturgie, à une doctrine et à un rituel catholique respectueux du droit positif de l’Eglise. Il serait bon aussi qu’il promeuve le droit naturel (lutte contre l’avortement, droit naturel à une patrie, lutte pour le mariage monogame et indissoluble).

  4. Il “recule” temporairement mais a explicitement dit qu’il ne revenait pas sur sa décision. Hélas
    http://thiberville-soutien-abbe-michel.hautetfort.com/videos/

  5. Ce matin, Benoît XVI célébrera le fête du baptême de Notre Seigneur en la chapelle Sixtine selon la forme ordinaire mais orientée vers l’Est. Sera-t-il viré par Mgr Nourrichard ? Ah zut… il n’a pas le pouvoir juridique de la faire…

  6. Voilà une excellente nouvelle.
    Cela dit, sans vouloir être pointilleux, si cette information est “de source sûre”, pourquoi employer le conditionnel dans le titre? C’est sûr sans l’être?

  7. Une leçon pour l’avenir : les cathos naïfs ou paumés doivent maintenant comprendre que le combat de la Tradition suppose de se battre. Certains se sont émus que l’ordinaire d’Evreux ait été malmené. C’est pourtant ce que méritait sa décision arbitraire de dissoudre une “paroisse traditionnelle qui fonctionne” (pléonasme : une paroisse traditionnelle fonctionne par définition). J’ai lu une fois dans un récit qu’un saint évêque avait donné une claque à un prélat en plein concile parce que celui-ci ne cessait de développer une hérésie. Je ne dis pas qu’il faut gifler Mgr Nourrichard, entendons-nous bien, mais il ne faut pas reculer devant l’afrontement. C’est la détermination des paroissiens et du curé qui paie aujourd’hui. Le combat continue.

  8. La lettre de Monseigneur Nourrichard est disponible sous forme d’un document “.pdf”; lien sur
    http://www.perepiscopus.org/article-mgr-nourrichard-se-soumettra-t-il-a-la-decision-de-rome–42662907.html
    Egalement, directement sur
    http://motuproprioenisere.hautetfort.com/archive/2010/01/10/31f0dcc1170bf641aef53b343b0b65d3.html
    En résumé “attendons l’avis de Rome”.

  9. @ Solange
    C’est Saint Nicolas qui gifla Arius, lors du concile de Nicée. Cela fit un peu de bruit et il en fut exclu, mais le Christ et la Sainte Vierge le lui firent réintégrer.

  10. A lire la lettre de l’évêque, il ne recule pas, ne revient pas sur sa décision.
    Il attend une réponse de Rome ! Rome aurait donc été sollicité ?
    Ce qu’il accorde à ce jour à l’abbé Michel ne constitue en rien à une reculade, malheureusement.
    J’espère que Rome rétablira pleinement l’abbé Michel dans ses fonctions de Curé, l’autorisation de célébrer messes et enterrements octroyé par l’évêque du lieu étant à mon avis très très insatisfaisant.
    [Quand un évêque a pris une décision et qu’il en attend une de Rome, il ne faut pas être grand clerc pour savoir qu’elle est déjà différente… la “reculade” est effective, même si le langage d’Église et la diplomatie interne ne vous le disent pas tout de suite de manière évidente!
    Lahire]

  11. En tout cas, il semble que cela valait la peine d’envoyer des messages au nonce et à la commission Ecclesia Dei. Je suppose que nous avons été nombreux à le faire. Cela, plus les vidéos largement diffusées, et reprises par les médias, font que les sommités ne peuvent plus dire : “ah, mais je ne savais pas!”. Pour cela, au moins, on peut dire : “vive Internet!”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services