Monseigneur Cattenoz répond à Vincent Peillon

Monseigneur Cattenoz, archevêque d’Avignon, répond à Nouvelles de France :

Mgr Cattenoz"Monsieur Peillon outrepasse ses droits. L’enseignement libre a
parfaitement le droit d’organiser des débats.
Et plus précisément, je
tiens à faire remarquer que l’enseignement catholique a un « caractère
propre » qui lui permet de dispenser une heure d’enseignement
supplémentaire dans laquelle l’enseignement de l’Eglise peut être
entendu.

Vincent Peillon, à l’instar du Président dont il dépend, attaque tous
azimut. […] Par ailleurs, j’ai entendu dire que François Hollande
désirerait un vote bloqué sur le projet de loi. Si la liberté des
députés était bridée à ce point, cela poserait de vraies questions sur
notre démocratie.

[…] Nous avons aujourd’hui un gouvernement de gauche et franc-maçon. Je
ne vois donc pas comment il pourrait être très favorable à l’Église. La
récente sortie de Vincent Peillon en est une bonne illustration. Les
chrétiens seront probablement persécutés un jour ou l’autre mais tout
cela aide également l’Église à grandir. [Lire la suite]