Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Mois de juin, mois du Sacré-Coeur

"Je souhaite vivement que l’on continue à diffuser
avec persévérance le véritable culte du Cœur du Christ et que l’on
s’efforce de trouver les moyens les plus aptes à sa présentation et à
son application afin que l’homme d’aujourd’hui – avec la mentalité et
la sensibilité qui lui sont propres – découvre en lui la véritable
réponse à ses interrogations
" (Jean-Paul II, octobre 1986).

Cs_2
Le mois de juin est déjà commencé. La dévotion au Coeur Sacré de Jésus est une tradition ancienne et bien ancrée dans l’Eglise. Elle renaît en France et dans le monde. Voilà qui nous appelle à en vivre comme nous y invite Pie XII dans son encyclique "Haurietis aquas in gaudio" (voir ci-dessous).

Nous vous proposons quelques liens :

"Il ne fait ainsi aucun doute que les fidèles qui rendent hommage au
Cœur très sacré du Rédempteur satisfont à l’obligation très importante
qu’ils ont de servir Dieu
, de consacrer au Créateur et Rédempteur leurs
personnes, leurs sentiments intimes et leurs activités, et ils
obéissent par là au commandement divin : " Tu aimeras le Seigneur ton
Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute
ta force. " Ils ont de plus la ferme certitude que ce ne sont pas des
avantages personnels, corporels ou spirituels, temporels ou éternels,
qui sont leur principal motif de servir Dieu, mais la bonté de Dieu
lui-même
auquel ils cherchent à rendre hommage en l’aimant, en
l’adorant et en lui rendant les grâces qui lui sont dues.

S’il n’en était pas ainsi, le culte au Cœur très sacré de Jésus ne
répondrait pas au caractère authentique de la religion chrétienne, car
alors l’homme n’aurait pas en vue dans ce culte avant tout l’amour
divin
; ce serait alors à bon droit que l’on parlerait de l’excès
d’amour ou de sollicitude pour soi-même que manifestent quelquefois
ceux qui comprennent ou pratiquent mal cette très noble dévotion. Tous
doivent donc avoir la ferme persuasion que le culte très auguste du
Cœur de Jésus ne consiste pas avant tout dans des manifestations
extérieures de piété,
ni principalement dans la demande d’avantages
dont le Christ Notre-Seigneur a parlé dans des promesses privées pour
que les hommes s’acquittent avec plus de ferveur des principales
obligations de la religion catholique, l’amour et l’expiation, et par
là pourvoient au mieux à leurs avantages spirituels.

C’est pourquoi Nous exhortons tous Nos fils dans le Christ à
pratiquer avec ferveur cette forme de dévotion, ceux qui ont déjà
l’habitude de puiser aux eaux salutaires qui coulent du Cœur du
Rédempteur,
ceux surtout qui la regardent de loin, en spectateurs, avec
curiosité et hésitation".

Lahire

Partager cet article

6 commentaires

  1. Nous, pauvres âmes, nous ne pouvons rien faire sans le Coeur Sacré de Jésus.
    Tout Lui est dû, tout lui est donné par amour, et par humilité.
    Ce Coeur s’est donné et se donne à nous chaque jour, reste à Lui rendre grâces à chacun de nos souffles.

  2. “AYEZ PITIE DE NOUS!”…

  3. Quelques jaculatoires :
    Coeur Sacré de Jésus, j’ai confiance en vous.
    Seigneur, vous nous l’avez promis.
    Coeur Sacré de Jésus, je crois à votre amour pour moi.
    Merci de véhiculer cette dévotion, dont on peut en effet mesurer (ou vérifier) la valeur à la lecture de l’Encyclique Haurietis Aquas.

  4. “Coeur Sacré de Jésus, nous avons confiance en vous ! ”
    Le père Laurentin, dans son livre sur la vie de NS J.C. explique l’importance de son coeur transpercé par la lance et toute sa signification.
    Quelle émotion de voir l’immense drapeau tricolore frappé du sacré coeur déployé sur la grande coupole de la basilique, à l’arrivée du pèlerinage de Chartres (FSSPX) mais on n’en a pas parlé, même sur ce blog.
    Et à déplorer aussi qu’on ait laissé les pèlerins célébrer sous la pluie, espérons un jour la charité des gardiens de cette basilique chaque jour profanée par les touristes afin qu’ils permettent la célébration de la messe antique !

  5. Pour comprendre le coeur de Notre Seigneur, je recommande très vivement la lecture du “Jésus de Nazareth” de Benoît XVI, qui vient de paraître en édition française (Flammarion éd.).
    C’est prodigieux de simplicité, de clarté et de profondeur !

  6. O Sagesse du Chef sacré, guidez-nous dans toutes nos voies.
    O Amour du Sacré-Coeur, consumez-nous par Votre Feu.
    Invocations de Térésa Higginson.En Jésus,sont incarnés Sagesse et Amour.Ainsi la dévotion à la Sainte Humanité est complète.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services