Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Moins de Défense pour moins de déficit

54 000 sur 340 000 (gendarmerie comprise), c’est une hémorragie si on accepte le terme de "saignée" pour l’Education nationale. Ce qui croient qu’il y a des raisons géopolitiques à la réforme de la Défense n’ont qu’à lire les propos de Nicolas Sarkozy :

"Je ne cèderai pas sur cette réforme [et sur] les 54.000 suppressions de postes (…) Je suis obligé de faire ça si je veux réduire les déficits. J’irai sur tous les sites (…) Je ferai le boulot que personne n’a fait avant moi".

Rendez-vous est pris avec l’histoire : en effet, personne avant lui n’aura descendu la France au-delà du 17ème rang des nations en terme d’effectifs militaires derrière l’Algérie et la Syrie par exemple.

Lahire

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. j’aime votre site et je le consulte quotidiennement. Cependant, permettez moi de montrer mon desaccord qd à votre analyse du livre blanc.
    – tout d’abord, la guerre aujourdhui est economique et non militaire! avoir perdu Arcelor est bien pire que n’importe quelle défaite militaire (même Waterloo): perte de savoir faire, perte d’emploi, perte de revenu fiscal. Les erreurs de la SoGé amputent le budget de l’état de plus de 2 milliards d’euro (par manque d’impot sur les benefices) soit une bonne partie du cout du PA2. Par consequent, il est indispensable de tourner enfin l’armée au service de l’économie comme le font les autres grandes puissances, à travers le renseignement et la guerre économique.
    – Secondo, c’est une ineptie de raisonner en terme de quantité de soldats. La Corée du nord a 8 millions de soldats… est-elle pour autant au premier rang mondial ? Regarder le materiel de nos armées… des moyens obsolètes, non fiables et inadaptés. Il est necessaire de faire le tri et d’affecter les budgets sur l’utile. (la prime de saut de 1000 euro par mois pour les para est inadmissible (ou est le risque? ou est la vocation?)
    – tercero, la première chose exigible d’un soldat est l’obeissance à son superieur. Les generaux “surcouf” qui ont gardé l’anonymat pour ne pas perdre leurs privilèges ont transgresser cette valeur. La hierarchie doit montrer l’exemple et etre irreprochable. Ils sont la honte de notre armée et meritent d’etre punis severement.
    – Le drame de carcassonne quelqu’en soient les malheureuses raisons, est inadmissible pour une armée qui se veut professionnelle. La procédure de suivi des consommations des munitions est règlementée. Que le CEMAT demissionne n’a rien d’héroique.
    L’armée est un moyen pour une nation, pas une but.
    Voila mes points de desaccord (mineurs). Puisse l’armée en general et ses generaux en particulier,(re)devenir matures et utiles.
    [Quel passage en revue!Présentez-vous aux élections! Sur un seul point : Si réduire l’armée servait l’économie, ça aurait déjà fonctionné. Vous oublié que la France était la première armée du monde en 1918. Depuis la chute de l’armée (d’abord par idéologie puis par réduction de budget!) accompagne celle de l’économie.
    Aujourd’hui, la France, 17eme armée au monde est devenue une puissance économique de deuxième zone.
    Et comme par hasard, la première puissance militaire est aujourd’hui aussi la première puissance économique! Le monde ne change pas sur simple illusion : l’armée reste l’outil majeur de dsuprématie. Lahire]

  2. Au train où vont les choses, aurons-nous les moyens de défendre le sol national ? Qui dit qu’il n’y aura plus de conflit conventionnel en Europe ? On appellera les américains à la rescousse ou les autres états européens ? Et puis, où en est l’esprit de défense dans la population ? Malheureusement la démobilisation est dans les têtes ; qu’est-il fait en direction de la jeunesse (la Patrie…) ? Alors…? Eh bien la gauche et l’extrême gauche en ont rêvé, SARKOZY le fait ! Quel cadeau, pensez : une réduction des crédits militaires. J’ai bien peur qu’aucun enseignement n’ait été tiré du dernier conflit. Qui desiderat pacem, praeparet bellum.

  3. Une saignée autoritaire de 16% des effectifs.
    On aimerait voir le président tirer un trait de plume aussi martial sur 350000 fonctionnaires.

  4. Ignare en la matière, je me contente d’une réflexion : la nation est une famille de familles. En défendant la nation, c’est bien nos familles charnelles que nous défendons.
    Or, où en est la conception, et donc le “vouloir-vivre”, de la famille d’aujourd’hui ? les blessures sont telles (1 divorce/2 à 3 mariages, 200 000 avortements par an, M. Sarkozy et Mme Morano comme pilotes de la barque …) que, après 50 ans de paix militaire sur le territoire, plus grand monde ne voit pourquoi se défendre.
    La voie est libre pour les technostructures.

  5. Tout ça n’est que le résultat d’un horrible malentendu!
    N.S. (pas Notre-Seigneur, l’autre, celui qui se prend manifestement pour le Premier)a entendu Christine Lagarde lui conseiller moins de dépenses pour moins de déficit.
    Lui, bureaucrate anti-militariste sectaire et planqué, a très vite réagit, a très vite agit contre l’armée bien sur!
    C’est le problème avec les hyper actifs, ils sont programmés pour bouger, pas pour réfléchir !

  6. Ne vous en faites pas trop : un soldat français en vaut au moins deux d’ailleurs!

  7. A l’attention de CAC (40?)
    Non il n’y a pas que la guerre économique. Etudiez les corrélations entre interpénétrations des factions et options religieuses d’une part et conflits d’autre part; demandez aux Libanais, aux Irlandais, aux Serbes, aux Rwandais s’ils n’ont pas soufferts, ou souffrent encore de guerres non conventionnelles bien plus sanglantes que les guerres économiques ? Lisez “Le camp des saints” et vous serez moins péremptoire.
    Quand à la quantité de soldats (l’exemple de la Corée du Nord, n’est aucunement représentatif) surtout en cas de guerres de type “urbain” elle est déterminante ; on ne reprend pas une cage d’escalier tenue par cinq types avec deux soldats.

  8. @ Jean Claude (l’autre)
    Non, il ne faut pas exagérer… à moins que vous ne parliez de coût, et là je vous rejoins, un soldat français, par l’habile imbécilité des politiques et du commissariat, fini par coûter autant que deux soldats ailleurs!

  9. Des conflits armés sont possibles dans nos pays.Par exemple si certains territoires peuplés de majorités étrangères veulent y prendre le pouvoir, y imposer leur loi, y former des “Kossovo”, comme autour de la basilique nécropole de nos grands Rois.Et celà arrivera quand, ruinés nous ne pourrons plus acheter la paix sociale à coups de milliards pour entretenir ces populations qui se radicalisent.Il se peut que si nous montrions des vélléités de nous défendre, l’OTAN nous bombarde !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services