Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France

“moi j’ai dit très clairement que je n’étais pas pour l’abrogation de la loi Veil”

dixit Marine Le Pen. Ni maintenant, ni demain, ni jamais ? Au moins c'est clair.

Partager cet article

45 commentaires

  1. Marine Le Pen n’est pas pour l’abrogation immédiate car il faut avant toute chose préparer le terrain en favorisant une politique d’accueil de la vie et une politique familiale en générale. Ensuite, quand le peuple retrouvera ce “sens de la vie et de la famille naturelle”, il faudra interdire de tuer des enfants. Mais au passage, elle a la même position que Bruno non ?
    Le catho tradi Simmenot du 95 est pourtant avec elle
    [Je veux bien, mais ce n’est pas ce qu’elle dit. Elle veut à la fois aider les mères à accueillir leurs enfants et en même temps laisser la liberté de choisir l’avortement. Elle ne parle pas d’abrogation in fine. C’est du relativisme. MJ]

  2. Chic : je parie sur au moins 30 commentaires 😉

  3. Qu’aurait-elle dû dire, pour être sûr de n’être même pas audible : je suis pour l’abrogation immédiate de la loi Weil? Elle est trop intelligente et connaît trop bien le système pour savoir qu’elle ne peut pas faire une autre réponse audible que celle-ci, même si elle est contre l’avortement. Ensuite, trouvez-moi, sur la scène politique française, quelqu’un qui ait une telle aura et qui tienne de tels propos? Je crois sincèrement qu’avec elle on est sur la piste d’un progrès pour accueillir la vie de plus en plus!
    [Elle aurait du dire simplement : d’abord les lois pro-famille ensuite l’abrogation de l’avortement. Or ce n’est pas son but. MJ]

  4. Il ne faut pas tronquer les citations et donner l’ensemble d’une pensée.
    […].
    Marine LE PEN demande dans la même émission que soient mises enfin en vigueur les aides aux mères que prévoyait la loi Veil, elle avait ainsi précisé sur RADIO COURTOISIE que la Planning ne devait plus avoir de financement, ni le monopole des entretiens d’ ”accueil”des femmes tentées par l’avortement et que les associations d’aides aux femmes pour leur maternité devait être financées et admises à cet entretien obligatoire, comme en Italie, dans le Latium ou la Lombardie.
    […]
    Le but est d’inverser la tendance et de créer une autre dynamique : il est plus intelligent de ne pas provoquer sur ce sujet si difficile et d’obtenir une diminution des avortements, en démontrant que c’est possible sans drames humains, bien au contraire, o l’inverse de ce que prétendent les féministes et avortistes.
    [Sur ce post, on ne parle ni de Bruno Gollnsich (il y a eu d’autres posts pour cela) ni de Audace, mais de la position de Marine Le Pen.
    Je conclus de votre laïus que vous êtes contre les marches pour la vie. Non ?
    Il faut dire clairement ce que nous voulons, comme le font les pro-vie aux Etats-Unis depuis 30 ans. On ne gagne rien en avançant masqué. En outre, MLP n’avance pas masquée : la doctrine qu’elle professe est relativiste. Elle veut maintenir une loi pro-mort avec des mesures pro-famille. Désolé : ce n’est pas une position pro-vie.
    MJ]

  5. votez Gollnisch, et en premier lieu ADHEREZ au FN pour pouvoir voter pour lui. Si Marine devient président du FN, la droite nationale sera TRES TRES mal partie et sans doute pour longtemps….

  6. A liu:
    “Le catho tradi Simmenot du 95 est pourtant avec elle”
    Malheureusement, Simmonot est devenu un “larbin du marinisme”. Il est la caution tradi utile pour Marine mais qui ne leurre pas grand monde. Heureusement les “tradis” qui sont plus lucides que beaucoup sont en très grande majorité pour Gollnisch…
    D’ailleurs, il faudra un dimanche que je lui dise 2-3 mots à ce monsieur pour lui faire prendre conscience de la gravité de sa position (ou de sa lacheté -au choix)

  7. Entièrement d’accord avec Phil !

  8. Cela confirme mes posts-précédents. Le référendum proposé par Marine Le Pen n’est qu’un attrape-couillons pour les cathos qui la soutiennent et qui veulent se donner bonne conscience. D’aucun, diront qu’on ne peut tenir le même discours devant la grande presse et les militants.
    D’accord, je suis le premier à dire que l’on ne doit pas mettre en avant des sujets électoralement non porteur. En revanche, il est indispensable d’assumer lorsque le sujet est abordé.
    OUI au discours visant à toucher le plus large public.
    NON au double discours, qui consiste à dire tout et son contraire selon son auditoire. A force de dire , que ce sont des questions annexes, le FN va finir comme l’UMP:
    Nicolas Bay sera sa Boutin et Vénussia Myrtil sa Roselyne Bachelot…

  9. Au sujet de l’avortement, la porte doit être ouverte ou fermée. Il n’y a pas de “plus tard”. L’avortement doit être interdit, cette mesure doit être accompagnée de lourdes sanctions pénales pour les contrevenants. C’est le socle de la remise sur pieds de la France.

  10. Aucun parti français ne défend la réligion. Heureusement c’est le travail de l’Eglise. Marre des hypocrites et des contrefaçons !

  11. Michel JANVA
    M LP a parlé de ses mesures pro famille dans d’autres émissions : dans une émission, on ne peut pas tjrs dérouler tout son programme à chaque fois.
    Je citais le discours de VILLEPREUX, et vous l’avez censuré : vous lancez des accusations sur un seul des deux candidats. Citez aussi le discours de VILLEPREUX et nous verrons qui des deux est le plus précis et le plus concret.
    Car votre but semble être de dévaloriser M LP au profit de son concurrent, jamais ”convoqué” à votre critique théorique, mais incomplète de ce fait.
    M LP veut relancer le débat : elle ne croit pas qu’on puisse agir sur ces sujets sans l’assentiment d’un large secteur de l’opinion. C’est pourquoi il faut réveiller les Français à la Vie et leur montrer que des mesures concrètes rendent l’avortement évitable. Et intelligemment s’appuyer sur la loi VEIl pour la dépouiller d’une partie de son contenu.
    C’est ce que font les pro Vie américains ou italiens depuis 25 ans.
    Le jusqu’au boutisme de gens qui ”interpellent à la sortie de la messe” un militant courageux depuis 35 ans comme P SIMONNOT en l’accusant de lâcheté est grotesque et hilarant triste aussi : la densité des condamnations théoriques est inversement proportionnel au militantisme.
    Lui a été condamné par la justice pour avoir agi : @PHIL en a t il fait le dixième ?
    [Vous avez l’art de détourner le sujet, en plus de proférer des erreurs :
    – plutôt que de parler de la citation explicite de MLP, vous renvoyez sur son concurrent.
    – les pro-vie américains n’ont jamais caché leur intention de changer la loi
    – BG s’est exprimé et le SB a rapporté ses propos :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/10/avortement-bruno-gollnisch-veut-changer-la-loi.html#tp
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/10/la-force-des-mouvements-pro-vie-coh%C3%A9rents-et-qui-r%C3%A9ussissent-est-davoir-un-objectif-clairement-affic.html#tp
    BG veut changer la loi tandis que MLP ne le souhaite pas.
    Il y a là un objectif de fond clairement différent et discriminant sur le plan du respect de la vie.
    Le relativisme ne mène à rien.
    MJ]

  12. @ MJ, MLP veut le pouvoir d’ici sept ans, pas dans 30 ans, où la population de souche sera minoritaire. C’est la culture des Français qu’il faut changer. Maintenant, il faudrait aussi réussir à faire passer le message et les politiques n’en sont peut-être pas capables : ne représente-t-il pas le peuple ? Compliqué tout cela

  13. Non mais attendez, elle vient de remettre le sujet de la peine de mort sur le devant de la scene, elle est en pleine campagne pour la presidence du fn, elle fait media sur media en ce moment.
    C’est bon il faut pas tout deballer d’un coup, il faut y aller en douceur. Vous vous en rendez compte si en 2 jours elle dit qu’elle est pour la peine de mort, contre l’avortement, etc etc, ça va faire sursauter le français lambda.
    Donc.. patience 🙂
    [Elle ne garde pas un silence prudent, elle dit qu’elle ne veut pas remettre en cause la loi, c’est quand même bien différent. MJ]

  14. Mme Lepen ne va pas révolutionner grand chose avec sa vision étriquée d’un avenir “pro-choix” et non pas pro-vie (elle est comme les autres, des compromis électorales et pas de vue politique, c’est à dire prévision sur le long terme, et no pas stratégie à court terme pour des bulletins de vote).
    Et une fois élue, admettons, elle va peut-être mettre des gardes au frontière pour empêcher les étrangers d’entrer mais s’il n’y a de moins en moins de personnes à l’intérieur des dites frontières et des personnes vieillissantes, où recrutera t’elle des gardes jeunes et efficaces? Et à un moment donné la pression démographique sera insoutenable.
    Rappelons-nous le limes de l’empire romain et les barbares…
    Bref désolé l’homme politique dans le bon sens du terme c’est B.Gollnish.

    Oui comme l’a écrit un lecteur, il va y avoir des postes avec un tel sujet!!!!

  15. je voulais écrire des compromis électoralistes et pas électorales!

  16. Au moins c’est clair, prions pour monsieur Simonnot.

  17. N’est pire sourd que celui qui ne veut entendre…
    Il est tout de même amusant de voir la réthorique alembiqué de ceux qui voudraient voir dans le discours de MLP une once de loi naturelle…
    Soyons sérieux, nous n’avons rien à attendre de cette dame qui n’a d’ambition que pour elle. Elle se contre fout de la culture de vie, et balaye la question de l’avotement d’un revers de manche pour plaire… Comprenez que ce n’est pas comme cela que le FN marquera sa différence, car au fon le reste de son programme est déjà déilué dans celui des autres.

  18. A PG:
    J’admire Monsieur Simmonnot entre autres pour son combat dans l’affaire du préservatif. Ces comuniqués de presse sont souvent excellents.
    Mais ce que je dis, c’est que quand on est “tradi”, qu’on va tous les dimanches à la messe à St Nicolas, je ne comprends pas pourquoi et comment on peut soutenir et préférer une candidate comme Marine Le Pen, qui sur certains sujets, révèlent certaines insuffisances (même si c’est mieux que l’UMP) CONTRE un candidat comme Bruno Gollnisch. Je pense que les “tradis” dans l’ensemble me comprennent et sont assez affligés.
    lacheté de sa part? peut-être… peut-être craint-il pour son poste de patron de fédération… D’autres, engagés au coté de Gollnisch, prennent ce risque…
    Je n’ai pas fait 1/10ème de ce qu’il a fait? peut-être, peut-être pas. Mais j’essaie au moins d’être à chaque fois dans la vérité et force est de reconnaître que cette-fois ci au moins, le combat de Simmonnot au coté de Marine Le Pen est une erreur. D’ailleurs il doit s’en rendre compte car j’ai l’impression que notre ami rase les murs à la sortie de l’église. Peut-être même votera t-il Gollnisch dans le secret de l’isoloir, qui saît? Beaucoup de “marinistes” le feront, je le sais…
    Je ne considère pas Monsieur Simonnot comme un énnemi bien au contraire.
    Oui, c’est vrai, le SB ne critique pas souvent Gollnisch. Que voulez-vous, quand on est parfait, on ne peut être critiqué…!
    Plus sérieusement, Bruno Gollnisch est certainement à l’heure actuelle l’homme politique le plus conforme aux “points non négociables”, à la DSE etc. Ceci explique l’attitude du SB à son égard.
    Faut pas chercher plus loin.

  19. @ Philippe Regniez. “L’avortement doit être interdit, cette mesure doit être accompagnée de lourdes sanctions pénales pour les contrevenants”.
    Ben voyons…
    Nous sommes à l’heure actuelle une minorité à nous opposer à cette pratique que nous estimons à juste titre abominable. Concrètement, par quel tour de passe-passe allez-vous donc arriver à “interdire” purement et simplement l’avortement? Je pense que ces bébés que l’on tue n’ont que faire de votre incantation.
    Le socle de la remise sur pieds de la France consiste nécessairement et préalablement à gagner les coeurs, la responsabilité et la raison de nos concitoyens. Il me semble que MLP ne dit pas autre chose.

  20. @ Emmanuel :
    évidemment qu’il faudra une politique d’accueil de la vie mais MLP dit clairement : « Je ne suis pas pour l’abrogation de la loi Veil » et pas « Je ne suis pas pour l’abrogation immédiate de la loi Veil », la différence est là : MLP ne met pas de condition de temps sur l’abrogation, elle parle bien de l’abrogation en elle-même…
    Les marinistes devraient arrêter de se voiler la face !!! Sois vous êtes pour MLP et vous assumez ses positions, soit vous changez de candidat 😉

  21. C’est vrai que nous devons d’abord faire pression sur le FN pour qu’il défende vraiment nos valeurs. Mais voilà, l’adhésion à un coût :
    Tarifs :
    Tarifs de l’adhésion pour un an.
    Adhésion couple 80 €
    Adhésion classique 50 €
    Revenus Modestes 30 €
    Moins de 25 ans 15 €
    Bon, c’est un budget…

  22. Arretez de salir Alexandre Simonnot. Il n’en a rien à faire de perdre son poste de Secrétaire Départemental car le FN ne lui verse pas un salaire à la fin du mois. C’est plutôt lui qui y est de sa poche. Prenez votre carte du FN et venez en baver avec nous, après vous pourrez parler. Mais votre statut de catho tradi vous met en dehors de la politique car ça ne vous intéresse pas.
    La critique est facile, mais l’art est difficile.

  23. Je suis catholique et fermement contre le droit à l’avortement, qui est évidemment un crime contre l’humanité et contre Dieu.
    Mais je suis entièrement d’accord avec Marine Le Pen et la position actuelle du Front National:
    Il est stupide de penser que l’on peut changer les mentalités avec une loi. Il faut toujours faire l’inverse et c’est d’ailleurs ce que font nos détracteurs.
    En effet, si les mentalités des français n’évoluent pas, le droit à l’avortement reviendra aussi vite et plus fortement (avec encore plus de crimes odieux) qu’il n’aura été supprimé brusquement pendant 5 ou 10 ans.
    En revanche, en faisant d’abord évoluer les mentalités la loi sera supprimée d’elle-même et n’aurait plus aucune chance de revenir.
    En attendant que les mentalités changent, une politique ultra incitative financièrement et matériellement tuerait la loi, sans pour autant l’abroger.
    Le problème n’est pas la loi Veil en elle-même mais les mentalités!
    Il faudrait être aveugle et sourd pour ne pas comprendre que les français sont majoritairement favorables à l’avortement bien qu’ils pensent également tous que c’est un drame.
    Marine Le Pen a mille fois raison de penser qu’il vaut mieux qu’une loi existe et qu’elle ne soit jamais appliquée, plutot que de supprimer une loi aujourd’hui appréciée des français.
    Le but n’est pas d’éviter des dizaines de milliers de morts pendant un ou deux quiquennats, mais d’en éviter des millions une fois que les mentalités auront définitivement changé.
    Tout cela sans parler également du fait que ce sujet est utiliser politiquement efficacement contre le Front National depuis des décénies (puisque c’est un sujet de discorde entre le FN et la majorité des français).
    Marine Le Pen a tout mon soutien.
    [C’est une grave erreur, puisque la loi dit le bien ou le mal. L’existence de cette loi annihile les consciences. Il est donc absurde d’opposer le changement de loi et le changement de mentalité : pour changer les mentalités, il faut aussi (mais pas seulement, vous avez raison) changer la loi. Or MLP ne le souhaite pas (non pas qu’elle ne le souhaite pas maintenant, pour attendre le bon moment : elle ne le souhaite pas du tout). Voilà une position proprement relativiste.
    Il ne suffit pas d’encourager l’accueil de la vie pour changer les mentalités. Il faut aussi éclairer les consciences en rappelant qu’il y a un bien et un mal.
    MJ]

  24. Pourquoi la sagesse serait-elle d’agir tout doucement contre l’avortement, comme le préconise Marine? N’avons nous pas vu la loi Chirac Veil installée “au bulldozer”, quand l’opinion était largement contre l’avortement?
    Mais les “gouvernants” savent qu’en changeant la loi, on change les comportements. J’ai entendu des femmes dire “Ah bon, je croyais que c’était mal, mais puisque la loi le permet, ça ne doit pas être mal.”
    D’autre part, l’interdiction de l’avortement protégait les femmes, en les confortant dans leur désir de garder l’enfant. Maintenant, (études à l’appui) on sait que la majorité de femmes qui avortent aurait voulu garder l’enfant, mais ont subie tant de pressions de la part de leur entourage (père de l’enfant; belle famille) qu’elles finissent par avorter.
    D’ailleurs, sans avoir de religion, sans même être un “honnête homme”, il suffit de connaître un peu d’arithmétique pour comprendre qu’il est de toute urgence pour la France, de redresser sa situation démographique. Un politique qui considère l’avortement comme peu important, montre un manque de reflexion et donc un degré d’incompétence affligeant.
    On comprend que, étant donné notre société de l’image, un candidat soit tenté de courtiser l’opinion publique. Mais je ne crois pas qu’on gagne à prendre les gens pour des imbéciles.

  25. Pour agir utilement en vue de l’abrogation de la loi Veil, il faut d’abord être élu !
    D’ici là, il me paraît positif de proposer une alternative à l’avortement. Avec des moyens financiers et une écoute à la hauteur de l’enjeu.
    Entre les maximalistes (tout, tout de suite) et les minimalistes (renvoi aux calendres grecques), il y a un juste milieu.
    Maintenant, ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’à présenter un candidat anti-avortement. On verra quel sera son score…
    [Comme dirait Le Pen père “je préfère être battu sur mes idées que vainqueur avec celles des autres”.
    Votre dialectique maximaliste/minimaliste ne repose sur rien : personne ne dit que l’avortement va être abrogé d’un coup de baguette magique du jour au lendemain. Mais le provie dit qu’une loi pro-mort doit être abrogée. Ce n’est pas la position de MPL, relevée dans ce post.
    MJ]

  26. Quand je vois tous les commentaires, je désespère un peu!
    Il serait peut-être temps de comprendre:
    1- on ne peut être catholique ET républicain.
    2- On ne peut être vrai catholique et mariniste.
    3- Que d’énergie gaspillée à se battre entre nous au lieu passer du temps à prier!
    4- Ne vous étonnez pas de voir des “tradis” choisir le mauvais camp.
    Posez vous plutôt la question de savoir s’ils sont vraiment “tradi” et même s’ils sont vraiment catho!
    5- Dans le combat qui se mène, l’Ennemi est sur tous les fronts et surtout les plus dangereux pour lui!
    6- Qui se dit pour la non abrogation de la loi assassine, ne peut se prétendre catholique, et surtout ne peut prétendre récupérer les votes cathos !
    7- Ceux qui la défendent sont soit non catholiques, soit d’intelligence inférieur, soit de mauvaise foi.. On ne peut que leur conseiller une retraite pour se poser les bonnes question dans le calme et la sérénité!
    La polémique ne sert à rien, mais certaines choses doivent être dites.
    Marine Le Pen est catholiquement indéfendable !
    Ce qui ne devrait pas la chagriner, car le vote des cathos ( je parle des vrais) ne représente pas grand-chose, numériquement parlant.

  27. A Soizic:
    “Arretez de salir Alexandre Simonnot. Il n’en a rien à faire de perdre son poste de Secrétaire Départemental”
    Je veux bien l’admettre mais alors pourquoi soutient-il la candidate qui a les idées les plus éloignées des siennes?
    Il y a là un manque de bons sens, de logique et on aimerait connaître la raison!
    Moi entre Marine et Gollnisch …. je choisis le meilleur pour pouvoir relever le FN et la France et je ne choisis pas mon candidat en fonction de critères électoralistes, médiatiques, démagogiques et au final catastrophiques. Oui, catastrophique car au final, tout cela finira bien mal.
    Je laisse ces mauvais critères aux sarkozystes et autres socialistes.

  28. @ Michel :
    Si elle avait dit “je ne suis pas pour l’abrogation tout de suite parce que c’est infaisable mais on pourra essayer, plus tard, quand – une fois élu… – on aura eu le temps de travailler l’opinion public et de prévoir des mesures d’accompagnements pour les femmes en détresse.” aurait-elle trouvé grâce à vous yeux ?
    [La politique c’est l’art de rendre la fin possible. Encore faut-il s’entendre sur la fin : c’est tout le problème relevé dans ce post.
    Mes yeux n’ont pas beaucoup d’importance.
    Je vous renvoie à la note du Cal Raztinger :
    “Dans le cas d’une loi intrinsèquement injuste, comme celle qui admet l’avortement ou l’euthanasie, il n’est jamais licite de s’y conformer”.
    “Si le chrétien est tenu «d’admettre la légitime multiplicité et diversité des options temporelles», il est aussi appelé à s’opposer à une conception du pluralisme adaptée au
    relativisme moral nocive à la vie démocratique elle-même. La vie démocratique a besoin de fondements vrais et solides, c’est-à-dire de principes éthiques que leur nature et leur rôle de fondement de la vie sociale rendent non «négociables».”
    “Sur le plan de la «militance» politique concrète, il faut noter le caractère contingent de certains choix sociaux, le fait que souvent diverses stratégies sont possibles pour réaliser ou garantir une même valeur fondamentale, la possibilité d’interpréter de manière différente certains principes qui
    sont à la base de la théorie politique, et aussi la complexité technique d’une bonne partie des problèmes politiques ; tout cela explique le fait qu’il puisse y avoir généralement une pluralité de partis à l’intérieur desquels les catholiques puissent choisir de militer, pour exercer, – surtout à
    travers la représentation parlementaire- leur droit-devoir de participer à la construction de la vie civile de leur pays. Ce constat évident ne peut cependant être confondu avec un pluralisme indéterminé dans le choix des principes moraux et des valeurs fondamentales auxquels on se réfère.”
    “Comme l’a enseigné le Pape lui-même, dans la Lettre
    encyclique Evangelium vitae, à propos du cas où il ne serait pas possible de conjurer ou d’abroger complètement une loi abortiste déjà en vigueur ou mise aux voix, cela n’empêche pas qu’un parlementaire dont l’opposition personnelle absolue à l’avortement serait manifeste et connue de tous, puisse licitement apporter son soutien à des propositions visant à limiter les préjudices d’une telle loi et à en diminuer les effets négatifs sur le plan de la culture et de la moralité
    publique».”
    Vous constatez avec moi que l’opposition personnelle et absolu de MLP à l’avortement fait défaut. MJ]

  29. @ HB,
    Bravo ! Malheureusement, vous ne prêcherez que pour des convaincus aussi…
    L’humilité est hélas la chose la moins bien partagée en politique, chacun étant sourd aux arguments des autres (la meilleure preuve étant que le « débat » ici n’en est pas un mais une juxtaposition de soliloques (avec, il faut le reconnaître, une mauvaise foi particulièrement ancrée chez les « marinistes »)).
    Je propose que tout le monde médite sur la première dizaine du premier chapelet du rosaire afin d’être illuminé par la grâce…
    La prière peut tout… y compris faire devenir catholique Marine Le Pen.

  30. Merci HB pour vos commentaires toujours concis et pleins de bon sens. Cela réconforte ces personnes qui voient clair !

  31. MJ vous êtes en train de me convaincre.
    Phil aussi :
    “je choisis le meilleur pour pouvoir relever le FN et la France et je ne choisis pas mon candidat en fonction de critères électoralistes, médiatiques, démagogiques et au final catastrophiques.”
    Mais, quelle catastrophe cette démocratie ! Nos ancêtres eux au moins n’étaient pas responsables du choix de leurs chefs.

  32. En toute logique elle ne peut pas demander ex-abrupto l’abrogation de cette loi , réfléchissez … ce serait le moyen de perdre des électeurs pour 2012 . Par contre préconiser une politique pro-vie serait plus intelligent .

  33. Pour H.B écrivez par mail à Alexandre Simmonot
    votre demande. Je suis sur qu’il vous répondra.
    Il a pris 10 OOO E d’amende pour avoir perçé un préservatif géant dans sa commune ce qui montre son courage. Que ceux, dans les commentaires, qui en ferait autant se fassent connaitre. Je précise que je ne connais pas Alexandre Simmonot
    et que je ne voterai pas comme lui, mais j’aime la justice et que je possède ce que peu de chrétiens ont “l’esprit de corps”.

  34. Bravo à PK qui a gagné son pari!

  35. Je suis très déçu que PK ait gagné son pari sans mon message … mais je ne suis pas surpris ! …

  36. Oui, bravo PK !
    Ce commentaire de félicitations vous permettra de gagner largement !

  37. Après envoi de mon message antérieur à celui qui est affiché, je me suis rendu compte que j’aurais dû vous envoyer cette version et non l’autre …
    ————-
    C’est effectivement très clair ! c’est pourquoi nous ne pouvons pas être républicains et nous attendrons tout le temps qu’il faudra la dénonciation par les évêques de leur ralliement suicidaire à la République, qui s’est arrogée le pouvoir de définir le Bien et le Mal et qui pour nous, catholiques royalistes, n’a plus pour légitimité que celle que lui donnent ses cars de CRS, armés comme des “robotcops ” !
    Pour mémoire … , et en raccourci, la République a perdu toute légitimité de droit à cause de !
    1 / ses lois sur l’avortement ;
    2 / sa loi et règlements sur le travail du Dimanche ;
    3 / sa trahison de notre patrie, envahie par l’Islam, totalitarisme insupportable pour la foi chrétienne et la raison humaine ;
    4 / sa trahison de notre patrie, livrée aux puissances plus ou moins occultes qui veulent établir un système de gouvernance mondiale, dans lequel notre identité se résumera à un code barre, prévu par l’Apocalypse de St Jean, et dont les lois de “bioéthique” en préparation nous offrent une esquisse …
    5 / l’insupportable imposture idéologique de ses valeurs en contradiction avec le réel et ses pratiques depuis deux siècles, dont le Karachigate n’est que la dernière illustration emblématique !

  38. Bravo à Michel Janva d’avoir la patience de répondre personnellement à tous les commentateurs pour rectifier les propos désinformateurs.
    Le propos de MLP a le mérite de clarté. J’ajouterais : enfin ! Non pas que MLP n’ait jamais révélé le véritable fond de sa pensée (on pourrait écrire des volumes sur ses déclarations tendancieuses depuis le début de son engagement politique), là au moins il n’y a plus d’ambiguïté possible.
    L’autre enseignement est l’aveuglement et la mauvaise foi avérée des marinistes. Au début, ils disaient : “Non, MLP défend la vie, écoutez tel discours”. Maintenant qu’ils sont en face de la pensée toute crue de la fille de JMLP, ils essaient d’échapper à la réalité par de multiples moyens, très bien dénoncés par différents commentaires. Ceci démontre que le “soutien” des pseudos-catholiques au clan familial est un asservissement inconditionnel et dangereux. Comment appeler autrement ce refus catégorique de la vérité des faits les plus objectifs ?
    Preuve supplémentaire que Bruno Gollnisch et ses amis sont beaucoup plus crédibles et dignes de confiance.

  39. M. SIMONNOT n’est pas à une incohérence près …
    Jadis, il donnait des leçons de moral à Mgr FELLAY le soupçonnant de ralliement…http://www.generationfa8.com/texte.php?nom_page=entretien&id=642
    … maintenant, il nous fait croire que MLP est la Jeanne d’Arc du 21eme siècle !
    C’est souvent chez les plus durs que l’on trouve les plus mous !

  40. Marine Le Pen a raison.
    Abroger une loi si on ne change pas les mentalités ne sert à rien. En cas d’abrogation, des dizaines de cliniques privées pro avortement sortiront de terre de l’autre côté de nos frontières et les femmes françaises iront se faire avorter de toute façon.
    Ce que nous voulons, c’est sauver ces enfants. Alors, il est totalement hypocrite et irresponsable de repousser le problème un peu plus loin pour ne plus le voir.
    L’avortement est un drame et malheureusement une loi ne changera rien sans changement de mentalité.
    [Vous négliez le pouvoir d’influence de la loi, qui dit le bien et le mal. En changeant la loi, on contribue à changer les mentalités. MJ]

  41. @ SOLANGE
    Il est extraordinaire que vous puissiez ici traiter anonymement A. SIMMONOT de ”pseudo catholique”.
    Vous êtes en désaccord avec lui, mais ne jugez pas de sa foi et de sa rectitude morale : cela devient odieux.
    Ceci d’autant plus que le débat mériterait de reprendre la Note RATZINGER sur l’engagement politique des catholiques, et le commentaire officiel qui en fut fait à l’usage des catholiques américains.
    La pensée catholique n’est pas binaire sur les sujets de morale : elle ouvre droit à la notion de gradualité dans le mal, et donc à la notion de moindre mal.

  42. @ PG,
    Mon message ne s’adressait pas à Alexandre Simmonot, que je ne connais pas : il n’en est ni de près ni de loin question et je me demande comment vous pouvez l’affirmer. Encore une de vos bonnes vieilles techniques pour esquiver le sujet de fond que vous refusez d’aborder… Je n’ai donc aucune opinion au sujet de Simmonot (un sédévacantiste particulièrement virulent), si ce n’est qu’il se trouve objectivement, par son soutien à MLP (et à ses copains : Myrtil, Salles, Beeldens, Sanchez, etc.), en pleine contradiction avec les principes qu’il croit défendre.
    Non, mon message s’adresse plus généralement à ces “catholiques” qui soutiennent MLP. Rome a parlé : elle a dit que soutenir une personnalité politique favorable à l’avortement ou à son maintien consitituait un acte grave, et même un péché lorsque cet acte est commis en pleine connaissance. Donc les “catholiques” qui soutiennent MLP, laquelle est favorable au maintien de l’avortement, ne respectent pas la doctrine catholique, ce sont des “pseudos-catholiques”. Je ne connais rien à leur for interne, mais je constate que matériellement, leur action de soutien à MLP les met hors de la doctrine catholique. C’est un fait, non un jugement. On ne peut pas être catholique et marxiste, on ne peut pas non plus être catholique et mariniste. Il faut choisir.

  43. @ Solange
    Vous n’avez pas lu les deux textes romains qui abordent ce sujet ; dont la Note Doctrinale sur l’engagement politique des catholiques disponible sur le site du Vatican, plus la lettre qui en précisait la portée pour les catholiques américains, deux textes qui font autorité pour nous catholiques.
    En effet, il y est précisé une notion qui est celle du moindre mal pour la mise en oeuvre des PNN, non du moins pire, mais du moindre mal : à savoir tout acte législatif ou proposition visant à réduire les conséquences, le contenu ou certains points, d’une législation objectivement mauvaise.
    Cela donne droit au fait que dans certains cadres institutionnels (c’était le cas et cela l’est encore aux USA, mais aussi en France, avec les Cour Suprême ou autres Conseil constitutionnelle), où il est impossible de faire voter des textes abolitionnistes, il est donc licite moralement de faire évoluer le contexte législatif en faveur de la Vie.C’est cela le moindre mal.
    Il est plus catholique de préférer sauver une partie des enfants avortés au plus vite que d’attendre de pouvoir les sauver tous : pour une raison de charité immédiate tout d’abord, mais aussi parce que le bien commun en ressortira à la fois renforcé et surtout ”illustré” par des réalisations concrètes servant d’incitation à aller plus loin.
    Les catholiques américains qui ne sont pas plus idiots que nous français pro vie ont 20 ans d’avance sur nous. Aussi il est inutile d’user de l’argument d’autorité pour décréter anonymement qui est ou qui n’est pas catholique : faire cela c’est nier la réalité concrète.
    Il vaut donc mieux moralement remettre à un moment où cela sera possible par referendum l’abolition pure et simple, et agir en attendant en faisant baisser le nombre annuel d’avortement : de cette dynamique du bien sortira le mouvement de masse pro vie dont la Vie a besoin en France.
    La revendication de l’abolition n’a aucune crédibilité possible dans la France actuelle.
    [Voici l’extrait auquel vous faîtes allusion :
    “à propos du cas où il ne serait pas possible d’éviter ou d’abroger totalement une loi permettant l’avortement déjà en vigueur ou mise au vote, cela n’empêche pas qu’«un parlementaire, dont l’opposition personnelle absolue à l’avortement serait manifeste et connue de tous, pourrait licitement apporter son soutien à des propositions destinées à limiter les préjudices d’une telle loi et à en diminuer ainsi les effets négatifs sur le plan de la culture et de la moralité publique».”
    Mais la citation de Marine Le Pen rapportée dans ce post montre hélas que son opposition personnelle à l’avortement n’est pas absolu.
    MJ]

  44. @ PG :
    c’est ahurissant, vous ne lisez les avis contradictoires…
    Marine dit clairement : “je ne veux pas abroger la loi Veil”, elle ne parle pas de délai, c’est pas d’abrogation du tout.
    Alors oui, il faut sauver les enfants dès que l’on peut mais à terme et dès que l’on peut, on abroge la loi. Ce que refuse Marine.

  45. Michel Janva a très bien répondu à ma place (MLP n’est pas opposée absolument à l’avortement).
    J’ai très bien lu les textes et documents romains. Le Salon Beige les publie d’ailleurs volontiers. Je confirme : on ne peut pas être marxiste et catholique, on ne peut pas être catholique et mariniste. Il y a incompatibilité. Ne pas le comprendre est de la pure naïveté ou de la mauvaise foi.
    D’évidence, MLP est une politicienne qui n’est pas opposée à l’avortement : c’est elle même qui le dit. Je ne parle pas des modalités pratiques d’abrogation de la loi Veil car ce n’est pas le sujet de la discussion présente (mais je peux en parler et j’ai mon opinion). Là il s’agit des principes : force est de constater que, sur les principes, MLP est en décalage complet avec la doctrine catholique et les traditions nationales.
    Bruno Gollnisch, sur ce sujet comme en tant d’autres, apporte, en plus d’une expérience politique, culturelle et humaine très riche, des garanties doctrinales certaines. C’est ce que sa campagne interne très efficace auprès des adhérents du Front National a permis de révéler au grand jour.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services