Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

Mobilisations de la Génération Pro Vie contre l’extension de l’avortement

Mobilisations de la Génération Pro Vie contre l’extension de l’avortement

Samedi 13 novembre, devant les avortoirs d’Angers, Paris, Lyon, Nantes, Compiègne, La Roche sur Yon, se sont réunis les membres de la Génération Pro Vie. En cette semaine dédiée aux morts pour la patrie, ces jeunes ont souhaité à leur tour rendre hommage aux victimes de l’avortement, ces grands oubliés de la Nation. Chaque année, l’avortement n’élimine pas moins de 220 000 français au nom du droit de la femme à disposer de son corps.

Parmi ces victimes, de nombreux Français ne voient pas le jour au nom de leur handicap, de leur père qui refuse de les assumer, du fait des médecins, des familles, qui exercent une pression sur les jeunes femmes qui souhaiteraient garder leur enfant.

Ils ont également voulu rendre hommage à ces centaines de milliers de femmes qui les contactent depuis 75 pour témoigner de la difficulté de cet acte qu’une grande majorité regrettent, qui font part de la détresse qu’elles ont vécue, et de la pression subie pour qu’elles éliminent leur propre enfant.

A cette occasion, les jeunes de la Génération Pro-Vie ont déposé des gerbes de fleurs, des bougies, mais ont également, à Angers et Nantes, déposé de petits cercueils symbolisant ces quelques centaines de milliers de vies éliminées avant leur naissance. Cette action, plus symbolique que militante, visait à ce que ces enfants sans nom, ne tombent pas dans l’oubli, et pour que leur mémoire reste à jamais gravée dans nos esprits.

Partager cet article