Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

MLP vs JMLP : “dans le peuple français, ils sont encore nombreux ceux qui pensent ou sentent qu’il y a des choses qui ne se font pas”

Le billet de Bernard Anthony

"D’abord ce qui suit :

 
J’ai désapprouvé les regrettables réitérations par Jean-Marie le Pen d’un « détail » qui n’en fut pas un et je pouvais comprendre l’irritation de celle à qui il a transmis sa succession politique.
 
2° Je ne puis guère regarder la manière dont on vient de l’éjecter du Front National sans me souvenir des conditions de ma propre éviction en 2004 par le secrétaire général du parti, Louis Aliot. Voyant bien que si j’avais été le premier sur la liste des « indésirables », je n’allais pas être le dernier, je qualifiais alors Louis, auquel je n’avais jusque-là, dans notre région de Toulouse, jamais témoigné que de l’amitié, du sobriquet de « Loulou la purge ».
 
Sans le moindre esprit de vindicte, je ne puis que me rappeler aujourd’hui à des seules fins d’explication analogique, que Jean-Marie le Pen m’avait alors déçu en faisant semblant de croire au prétexte invoqué par Louis Aliot pour m’exclure du FN, celui d’un retard de cotisation, ce que démentait tout bonnement la date de ma carte d’adhérent…
 
Jean-Marie le Pen d’abord, et plus tristement encore son avocat qui avait été aussi le mien, Wallerand de Saint-Just, me refusèrent de pouvoir m’exprimer devant les instances d’arbitrage et de discipline du FN.  Wallerand de Saint-Just savait il est vrai fort bien que si je suis toujours prêt à batailler judiciairement contre les ennemis de notre patrie et de nos valeurs sacrées, je n’aurais pas eu le cœur de le faire contre le mouvement auquel je me suis longtemps consacré et encore moins contre son président.
 
Je regarde aujourd’hui le déroulement de sa propre élimination du parti dont il a été, lui, pendant quarante ans, le créateur et le chef. Elle se fait au mépris de toute piété filiale par sa fille après qu’il lui en ait transmis l’héritage. Je trouve cela indigne.
 
Marine le Pen aurait pu en effet simplement et dignement exprimer sa ferme opposition aux regrettables déclarations renouvelées de son père, marteler qu’elles n’engageaient nullement le Front National. Cela lui aurait évité de perpétrer un parricide politicien qui demeurera sur elle, quel que soit son avenir, comme une tâche indélébile. Et le fait d’avoir fait exécuter son père en se gardant, avec M. Philippot, d’être présente à l’hallali, ajoute à la misère du procédé.

Comment Marine, qui fut avocate et qui n’est pas sans intelligence, a-t-elle pu concocter d’envelopper son acte sous les apparences d’un pseudo-procès de la pseudo-justice d’un bureau d’excécution servile ?  Et comment l’avocat qui fut longtemps celui de Jean-Marie le Pen a-t-il pu se préter à cette sorte de jeu de rôle ? Triste spectacle d’une imitation heureusement non sanglante des us et coutumes judiciairement expéditives des régimes totalitaires nazis ou communistes. 

Aussi, l’élimination sans élégance du père se retourne-t-elle déjà, inéluctablement, contre la fille. Egarée par sa passion, coûte que coûte, du pouvoir, Marine le Pen n’a pas maitrisé sa pulsion d’en finir avec celui contre lequel elle est d’autant plus rageuse qu’elle lui doit tout : sa naissance, son nom, son héritage, sa carrière politique, et même un fascinant mimétisme dans ses modes d’expression et sa gestuelle.
 
Toujours est-il que finalement c’est Jean-Marie le Pen qui est victimisé et Marine le Pen qui est flétrie. Notre conviction, c’est que dans l’électorat du FN et bien au-delà dans le peuple français, ils sont encore nombreux ceux qui pensent ou sentent qu’il y a des choses qui ne se font pas".

Partager cet article

23 commentaires

  1. l attrait du Pouvoir fait taire la conscience un jour en tant que fille elle le regrettera amerement. Dis moi qui tu frequentes je te dirais qui tu es.

  2. Tout ce linge sale déployé depuis des années n’exonère ni le père, ni la fille, ni la démocrassie.
    Pauvre France!
    Pauvres de nous!

  3. si le FN est devenu un grand parti, c’est qu’effectivement le peuple de France a la mémoire longue et se souvient
    https://www.youtube.com/watch?v=zVhpT9tZa9A

  4. Tout ceci est très émouvant et fait certainement souffrir les plus touchés par les évictions.
    Ne soyons pas naïf : JM LP a une fille parfaitement insérée dans l’establishment politique parisien. JM LP savait qu’elle allait un jour ou l’autre “normaliser” le FN. Cette éviction était inéluctable le jour où Marine à pris les rennes. Le reste n’est que mise en scène de part et d’autre.

  5. Bravo Bernard Antony. Tout est dit.

  6. La france est soumise, colonisée, décadente, agonisante, mais jmleboulet lui a toujours eu le sourire comme si çà l’amusait.
    Au lieu de faire un effort pour nous convaincre, et pourtant ce n’est pas difficile dans la situation actuelle, le boulet préfère provoquer les journalistes et tendre le bâton pour se faire battre et faire battre les français par la même occasion.
    Il est comme un fantassin qui n’obéit pas et fait punir toute la compagnie, puisque jm le boulet aime le vocabulaire et les images guerrières.
    On aurait du le réformer P4 dès ses classes.

  7. “VS”…Qu’est-ce que c’est que cette nouveauté, la Langue de Molière est-elle indigente à ce point ?
    [VS = versus. C’est du latin. JL]

  8. Je n’ai jamais soutenu les idées de Jean Marie Le Pen, mais là on assiste à une prise de pouvoir de Marine Le Pen écoeurante, elle se conduit comme un dictateur! Marine Le Pen est vraiment minable et grossière! La décision a été prise entre membres du bureau qui voulaient l’éviction de Jean Marie Le Pen et en mentant à son seul soutien du bureau, c’est à dire ils n’ont pas osé prendre la décision de l’éviction de Jean Marie Le Pen en présence de son soutien au bureau. Cela en dit long sur la mentalité de ce bureau, qui est antidémocratique.
    Il est certain que jamais je voterai pour Marine Le Pen qui a fait preuve d’aucune classe et de grandeur d’âme. Et on peut se demander avec de tels agissements comment ferait elle si elle était élue présidente de la république. Y aurait il des lettres de cachet, aurait on le droit de ne pas penser comme elle, ce sderait la république des copains et des esclaves car malheur à qui ne prêterait pas allégeance à la “reine Le Pen”, etc. Cela fait peur et fait penser aux heures les plus noires de la France.

  9. Ce que je trouve indigne, c’est le fait que JMLP s’accroche à son poste honorifique comme une moule au rocher alors que la France est en danger.

  10. @Guillaume Dubarry
    Les rênes que diable, et non les rennes!!! en toute amitié!
    Donc,disiez- vous, le jour où Marine a pris les “rênes”…

  11. Vous connaissez l histoire de « ‘la poutre et de la paille dans l œil de ton voisin »
    « J’ai désapprouvé les regrettables réitérations par Jean-Marie le Pen d’un « détail » qui n’en fut pas un » dites vous ? c est votre opinion comme Jean-Ma a la sienne , et alors ?
    on ne peut pas encore Dieu merci lobotomiser les gens pour çà (mais çà viendra avec ce régime socialo-communiste car ils rêvent de pilules magiques obligatoires pour que tout le monde soit de leur avis , de la meme façon que sarko reve de métissage obligatoire sauf pour lui bien sur ! pour détruire définitivement le peuple de France ,
    Quant a vous draper dans le respect au pays etc etc , votre texte sue en réalité le contentement d un retournement de situation
    Vous auriez plus vite fait de dire simplement comme a la récré a 10 ans « moi hier lui aujourd hui = c’est bien fait »
    Cela ne vous fait pas honneur , s’il y a effectivement »des choses qui ne vont pas » c est en premier en vous qu il faut les chercher , c est pour ces raisons cardinales de solidarité défaillante que le pays est dans la mouise

  12. à Julie, je ne crois pas qu’il s’accroche au pouvoir il a renoncé à se présenter en PACA
    mais à la fin de sa vie il regarde en arrière et réalise que sa fille n’est pas celle qu’il croyait, elle a changé le parti!
    il a commis des erreurs, je crois surtout qu’il savait qu’il serait impossible de gouverner ce pays sous la coupe des libéraux et de l’Europe!

  13. IL y a aussi la limite du “FN c’est moi”, donc bientôt dans la tombe. L’incapacité à sortir de l’autocratie, et puis cela doit en faire rigoler pas mal. L’affligeant c’est l’incapacité totale de la droite française à émerger.

  14. Le billet de Bernard Antony n’est pas étonnant puisqu’il déteste depuis toujours Marine Le Pen.
    Ce conflit désolant n’est pas “un parricide”
    (argument pratique pour ne pas voter fn).
    C’est un débat politique inhérent à tout parti politique.
    Si on est affligé de l’état de la France et si on veut la sauver, on prend les moyens du bord.
    Le FN est est ce moyen
    Marine est aux commandes, aidons-la.

  15. Cet entêtement de Le Pen à casser l’avance du parti national à chaque échéance favorable, en racontant des niaiseries amplifiées par la meute inquisitoriale des médias, cette exclusion systématique de tous les talents et riches personnalités depuis 1998, pour laisser la place à une pauvre fille s’entourant d’arrivistes sans foi ni loi, que signifie-t-il ?
    Il ne montre pas seulement un monstrueux égoïsme de Le Pen fondateur, se moquant éperdument de l’intérêt de la France pour favoriser un clan familial inepte.
    Cet entêtement à saboter le mouvement national amène à poser la question de l’indépendance morale de Le Pen: aurait-il des faits graves à se reprocher, qui pourraient être divulgués par les maîtres du système, qui le tiennent bien.
    Certains, bien renseignés, le disent.
    Seront nous fixés un jour, avant la catastrophe qui guette le pays anesthésié par le mensonge généralisé.

  16. Qui supporterait au sein de son organisation un article ordurier comme celui de JMLP donné au journal “Rivarol”. Elle ne peut pas sans arrêt voir anéantir le travail de plusieurs années par des provocations savamment calculées de journalistes interrogeant JMLP. Est-ce un jeu. Le seul parti à l’heure actuel qui veut combattre l’immigration, rétablir la souveraineté de la nation est bien le FN/RBM. Ce n’est pas Sarkosy, Juppé, Fillon, Valls ou Hollande. Alors rien que pour ça il faut soutenir Marine.

  17. Les bien-pensants face au Front national : à tous les coups gagnants ?
    Tous les coups sont permis aux bien-pensants.
    http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/bien-pensants-face-front-national-a-coups-gagnants,200662

  18. à Raymond
    mais aujourd’hui l’immigration est là et il sera difficile de faire repartir les étrangers devenu français vers leur pays d’origine!
    il faut stopper l’immigration mais le vrai problème est l’islamisme radical qui a installé une “guérilla” avec des attentats à l’intérieur du pays!
    une des solutions est de remettre la France au travail en supprimant au maximum les aides sociales qui rendent les français passifs!
    mais les électeurs des classes moyennes l’accepteront-ils?

  19. “Versus” est bel et bien un anglicisme, même s’il s’agit d’un mot latin. Dire “JMLP CONTRE MLP” n’a jamais tué personne.
    [Un anglicisme pour l’emploi d’un mot latin…ouah! Prenez des vacances et reposez-vous.
    JL]

  20. JMLP a dit un jour, parait il, la source me parait credible, qu il pensait que JAMAIS le systeme ne permettrait au fn d arriver démocratiquement au pouvoir, tout ser utilise pour l en empecher, bourrages d urnes, nouveaux Carpentras, voire pire encore, alors cette querelle pere fille est assez secondaire, car si nous ne pouvons pas changer de systeme avec nos votes, c est que nous sommes devenus un peuple esclave

  21. Singulier cette manie de vouloir nous émouvoir en présentant JMLP comme victime d’un parricide, sa fille en bourreau, vendue au système et au politiquement correct, éjectant son Père comme un malpropre pour des paroles de liberté maintes fois réitérée…
    C’est oublier un peu vite la guerre qu’il a immédiatement déclarée (après l’article dans Rivarol à J.Bourbon qui a dit avoir une “obsession : éliminer MLP de la vie politique” !), avec des propos d’une virulence inouïe, la reniant, l’insultant, elle et son entourage, mettant en doute sa fidélité, ses compétences, sa lucidité même (“maraboutée par FP), pour finir par souhaiter sa défaite en 2017…. Propos d’une extrême gravité, jamais étayés de preuves ou d’arguments solides, mais propres à jeter le trouble et le doute chez les militants, avant des échéances électorales importantes et prometteuses, et dans une situation de notre pays de conflits terribles –
    Mais que veulent les français ? Sont-ils conscients de ce qui les attend ?

  22. J’apprécie beaucoup Bernard Anthony. C’est un homme droit.
    Reste que si lui n’a pas porté le fer contre le FN, JMLP , lui, l’a fait. C’eût-été difficilement pardonnable, s’il était resté.
    L’important maintenant est de voir quelle inflexion politique sera prise par ce mouvement: Marioniste ou Philippiste ? Si c’est la seconde, autant voter Chevènement, le FN, le lobby Gay en moins.

  23. Marine a le mérite d essayer de réussir. Après 40 ans d inefficacité électorale absoluede son père, le choix stratégique de Marine se défend.
    Notre pays est en grande difficulté, et JMLP ne pense qu a gêner sa fille et le seul parti qui puisse représenter une petite source d espoir.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services