Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Mitterrand, le devoir de mémoire

Canonisé par les socialistes, voire par la République (à quand le Panthéon ?), Mitterrand serait, selon un sondage, le meilleur président de la Vè République. Le devoir de mémoire s’impose. N’évoquons que quelques affaires s’étant déroulées sous ses septennats :

le dossier Boucheron à Angoulême, celui de Gérard Colé (conseiller de Mitterrand à l’Elysée) dans la gestion de la Française des Jeux, les trafics divers et planétaires de Jeanny Lorgeoux, le maire de Romorantin et ex-député PS du Loir-et-Cher, les exploits d’Emmanuelli dans Urba et les rackets du PS, les exploits de Roland Dumas et Jacques Pihlan (ex-compère de Colé à l’Elysée) dans l’Association pour le référendum (été 1984) et dans Elf, la vente d’UTA à Air France, la reprise d’Yves Saint-Laurent (Pierre Bergé) par Elf-Aquitaine juste, les écoutes téléphoniques supervisées à l’Elysée, par le PDG d’Elf, Gilles Ménage. Il faut aussi rappeler le dossier Orta, du nom de ce dévoué militant socialiste devenu promoteur de camps de vacances dans le Sud-Ouest et laissant une ardoise de 300 MF en 1988, ni la fameuse affaire Pechiney et les escroqueries, dont la bien nommée Vibrachoc, de Roger-Patrice Pelat.

Dans cette longue liste, il faut aussi se souvenir de l’affaire Greenpeace, des Irlandais de Vincennes, de l’affaire Luchaire, des frasques de Jean-Christophe Mitterrand et de sa cellule africaine, des commissions touchées en 1993 pour la vente d’un Falcon 900 à la Namibie, des exploits de Guy Ligier et du fameux circuit de Magny-Cours. Mitterrand est celui qui a nommé Bernard Tapie ministre, repris de justice, condamné déjà plusieurs fois depuis les années 1970. Il est impliqué dans l’affaire du «suicidé» François de Grossouvre, son conseiller et ami de l’Elysée. Mitterrand c’est aussi l’appartement du 11, quai Branly payé avec l’argent des contribuables pour sa maîtresse, Anne Pingeot.

Les valeurs de la République…

Michel Janva

Partager cet article

9 commentaires

  1. citez moi un seul roi de France (à part Saint Louis) qui n’ait péché ? Cette énumération est ridicule face aux frasques de nos têtes couronnées… Je ne porterai pas de jugement sur ce point car je suis royaliste et je n’aime pas Mitterrand, mais je trouve votre post plutôt ridicule et de bas niveau. Il faut avoir du respect pour des personnes qui sont peut être, personne ne peut le savoir, dans les mains de Dieu actuellement.

  2. En bref, il avait en réel toutes les turpitudes que la république impute faussement à nos rois.

  3. en bref il avait toutes les turpitudes que la république impute probablement à raison à nos rois, et alors ? nous sommes des hommes ! Vous imaginez vous soeur Thérésa président de la république ; nous serions tous Belges, Suisse, Italien, Espagnol, Anglais, voire Monegasque, à l’heure actuelle…

  4. Point n’est besoin de retourner jusqu’aux rois de France pour prouver que l’homme est pêcheur.
    Mon post s’inscrivait en contrepoids de l’atmosphère médiatique ambiante consistant à ‘canoniser’ Mitterrand au moyen de superlatifs plus que douteux tel ‘le plus grand des présidents’ etc.
    En outre il y a une distinction à faire entre le péché et l’erreur que tout le monde fait, y compris Saint Louis, et le fait d’inscrire les affaires, la corruption, les intérêts financiers, politiques et personnels dans la gestion politique d’un pays. Et surtout, 10 après, de n’en tirer aucune conclusion raisonnable.

  5. le problème c’est que mitterand s’est posé en redresseur de torts et en moralisateur face aux divers présidents qui l’ont précédé, finalement il s’est comporté comme un vulgaire monarque ainsi que vous le faites remarquer tous; c’était bien la peine de couper la tête à louis XVI….

  6. A Alleluia, si vous êtes royaliste pourquoi faire injure à nos souverains légitimes en les comparant avec un vulgaire arriviste socialo. De toute façon, citez moi un seul roi qui soit allé aussi loin dans la corruption pour son seul plaisir. Et vous oubliez les assassinats politiques déguisé: Grossouvre, mais aussi Bérégovoy, Pelat, Lucet, anciens complices dont il s’est débarrassé. Même Napoléon avait moins de sang sur les mains et lui au moins l e faisait ouvertement.
    Et ce serait ça notre meilleur président de la Ve République? Pauvre France tombée si bas.

  7. Vous savez quoi ? Un blog catholique qui installe un lien pointant vers le site du Réseau Voltaire, et bien ça m’a bien fait sourire.

  8. ce soir même (19h), Nicolas Baverez, économiste connu pour l’acuité de ses analyses, estimait sur Radio Classique, que “les deux pires présidents de la Ve république auront été Mitterrand et Chirac, grâce à eux la France a connu 25 ans de faillite dans tous les domaines.Tout notre retard, nos manques de réformes, notre immobilisme actuel sont à leur imputer directement!”

  9. A l’athée de passage (qui ne doit pas être plus athée que moi…) :
    Vous savez, le Salon Beige met même des liens régulièrement vers Le Monde et Libération !
    😉

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services