Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Liberté d'expression

Minute vs Jean-Marie Le Pen

Interdit de participer au congrès du FN, Minute réagit dans son numéro de demain. Extraits :

F "Selon le président du Front national, si décision a été prise de nous interdire de faire notre travail […] c’est en raison d’une «hostilité» de «Minute» à l’égard du FN qui «n’est pas légitime». […] Ce qui est «légitime», pour un journal qui ne vit que de ses ventes, c’est d’informer ses lecteurs et de leur livrer des analyses que nous croyons juste – au risque de nous tromper. […] Ce qui n’est pas «légitime», de la part du président du Front national, c’est d’exiger la transparence pour toutes les formations politiques, qu’il accuse des pires turpitudes, tout en refusant qu’on s’intéresse de trop près aux partis qu’il dirige, puisqu’il en dirige deux, le Front national et Cotelec, et que la coexistence des deux structures a des conséquences politiques.

Ce qui n’est pas «légitime», de la part de Jean-Marie Le Pen, c’est, d’un côté, de qualifier de «légitimes» les critiques, parfois haineuses, qui sont émises à son égard par ce qu’il appelle «la presse du système» – définition que nous lui laissons – et de juger illégitimes nos écrits qui lui déplaisent, tout en expliquant, d’un autre côté, qu’il préfèrera toujours ses filles à ses nièces, ses nièces à ses cousines, ses cousines à ses voisines. Et ses adversaires, ses ennemis même à ses alliés critiques?

Ce qui n’est pas «légitime» non plus, de la part de Le Pen, c’est le mépris avec lequel il traite nos lecteurs, qui sont, pour une part non négligeable, adhérents du Front national et, à ce titre, appelés à élire son successeur. Est-il donc si important qu’ils ne sachent rien avant de voter? Le Pen parle d’«hostilité» de «Minute» à l’égard de son parti. Où? Quand? Quand les politiques commencent à accuser la presse qui se contente d’informer d’être «hostile», il y a deux cas de figure: soit ils ont des choses à cacher; soit ils veulent une presse aux ordres. L’un n’exclut d’ailleurs pas l’autre."

Partager cet article

36 commentaires

  1. Quand la presse du Système UMPS soutient MLP, c’est normal et même légitime, mais quand la presse nationale soutient Bruno Gollnisch, ce serait inadmissible ?…
    Pauvre Jean-Marie, vous finissez votre carrière dans l’opprobre !

  2. un journaliste ne doit pas être parti pris il doit être neutre et de dire les faits et relaté la phrase entière et non dénaturer le sens en extirpant un mot pour en donner autre sens

  3. Les turpitudes de Minute et de Rivarol me laissent totalement de marbre.
    La victoire de Marine signifiera la défaite de ces journaux qui n’ont plus d’influence sur les militants et sympathisants du Front.

  4. Perso, je me passerai très facilement de la lecture de Minute et Rivarol pour apprendre la victoire de Martine, ce dimanche !

  5. Minute et Rivarol ne m’interessent plus depuis quelque temps….
    donc passons à autre chose d’autant plus que la fin de Rivarol est proche vu les positions extrémistes et passéistes de celui qui le “conduit”!

  6. Martine ??
    Elle risque de ne pas apprécier !

  7. Rivarol et Minute ont toujours eu des abonnés fidèles, notamment parmi les adhérents du Front National, et n’ont enregistré que de rarissimes désabonnements. Et même, concernant le premier, une recrudescence considérable d’abonnements ou de réabonnements a été enregistrée depuis la prise de position de Jérôme Bourbon en faveur de Bruno Gollnisch.
    Preuve en est que les frontistes authentiques sont derrière BG. Il est vrai qu’au cours de cette campagne interne, on s’est rendu compte que l’entourage de MLP n’était pas très “national” ni traditionnel.
    Minute et Rivarol ont de beaux jours devant eux : vive la presse nationale et indépendante !

  8. Pitoyable nouvelle bassesse de la famille Le Pen qui ne cherche plus à rassembler mais à s’imposer par tous les moyens pour conserver le très rémunérateur leadership de la droite nationale française.
    Minute et Rivarol continueront évidemment à vivre vu que leurs lecteurs, un peu plus éveillés politiquement que l’adhérent mariniste de base à la culture politique inexistante, s’éloigneront nécessairement d’un parti politique qui ne sera plus que l’ombre de lui-même.

  9. Martine c’est en octobre ?
    et si le peuple national ne vote pas bien supprimons le peuple national
    supprimons les journaux qui ne s’inclinent pas devant le cocuclan

  10. Et vive Camille Galic…Leur motivation n’est pas pro-BRUNO, mais viscéralement anti-LE PEN. Déplorable. Beaucoup de mal à la cause nationale !

  11. Ouais je me suis lamentablement planté, il faut dire que j’ai déjà -peut être ?- commencé à fêter la victoire de MARINE …
    Mais bon, quand on ne sait plus quoi répondre à son contradicteur, on relève toujours ses fautes de frappe ou d’orthographe. TOUJOURS !

  12. J’ ai personnellement cessé d’adhérer au FN lors de la scission de 1999, définitivement.Non que j’aie pris parti pour Mégret ou quiconque d’autre (j’ai d’ailleurs continué à voter FN et même à participer à certaines manifestations) mais parcequ’alors je me suis bien rendu compte que mes soupçons étaient exacts : le Front national fonctionne comme une secte, en sont exclus sans discussions tous ceux qui “doutent” et n’ont plus envie de dépenser inutilement leur argent.Jean-Marie LE PEN est pourtant un homme politique hors pair mais depuis qu’il règne à Saint Cloud, il a beaucoup changé, ce qu’évidemment les nouveaux adhérents ne comprennent pas, par manque de culture politique et d’expérience, ils croient maintenant que Marine peut être élue présidente de la république et nous sauver ! Hélas ! Constatons que ce n’est pas par caprice que d’importants cadres er des personnalités efficaces ont également quitté l’appareil, au détriment du bon travail politique accompli.Maintenant, cette “secte” n’est plus rien, les électeurs seront trompés, les élections internes seront truquées, les LE PEN se discréditent et finissent bien mal, c’est sans eux que la jeunesse se battra, libre et fidèle à ses seuls idéaux.

  13. Attendons dimanche… mais le résultat bouleversera le FN. Ce vote
    inutile va casser la cause Nationale. Si BG. avait été nommé directement, tout était clair et positif. Maintenant tout semble perdu…Les meilleurs sont partis ou morts et le très bons partiront dimanche soir!

  14. soutien total à Minute. Que JMLP préfère l’Humanité à Minute, il y a quelques chose qui cloche.

  15. Soutien total à Jean-marie LE PEN contre Minute.
    Sans le FN, Minute n’existerait même plus aujourd’hui, tant il doit ses lecteurs à l’essor du front National.
    Minute a commis une errue, celle de diffamer le FN et de prendre parti dans une consultation interne au FN.
    Qu’il paye maintenant ses choix n’est que justice, car Minute ne fait plus de l’information mais mène un combat indigne contre le Front National, le seul mouvement politique patriote représenté en France et capable de rassembler des millions de Français.
    Minute? Poubelle.
    [Il faudra quand même expliquer où Minute diffame.
    Quant à prendre parti, je ne vois pas où Minute à appelé à voter BG, mais visiblement le FN préfère la “grosse” presse, qui a pris parti de façon très visible pour Marine. MJ]

  16. La lecture de “RIVAROL” a fait beaucoup fuir des sympathisants du FRONT NATIONAL, et sur “minute” il n’y a plus grand chose d’intéressant à lire, à part la première page, il faut bien le reconnaître… Alors pour moi ils peuvent disparaître ça ne sera pas une perte !

  17. Votez!
    Votez pour Marine ou votez pour Bruno, mais votez!
    C’est tout ce que le système républicain et pseudo-démocratique vous demande!
    Il ne vous demande pas de réfléchir, ni de penser, non juste de voter!
    Votez même pour le Pape si ça vous chante, mais votez!
    De toute façon, c’est joué d’avance!
    Certain qui ne pensent pas plus loin que le bout de leur nez, rêvent de présidentielles “à l’envers” Marine et Ségolène au deuxième tour!
    Mais ça donnera quoi?
    Marine à l’Elysée?
    Les fantasmes politiques sont les plus graves de tous les phantasmes!
    Ils sont le degré zéro de l’intelligence!
    Pour ceux qui ne savent pas encore :
    http://www.viveleroy.fr/IMG/article_PDF/article_a71.pdf
    Pour les autres personne ne peut rien pour eux !

  18. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : depuis sa prise de position en faveur de Bruno Gollnisch, contrairement aux rumeurs émanants d’un certain site publicitaire, l’hebdomadaire Rivarol a augmenté sensiblement son nombre d’abonnés et enregistre une hausse des ventes au numéro. Ainsi quand Martine parle d’une fuite importante des sympathisants du Front National, elle désinforme, le fameux site publicitaire n’ayant précisément pu trouver qu’une seule hypothétique abonnée à Rivarol pour protester contre l’orientation de Jérôme Bourbon dans cette campagne.
    Que les marinistes souhaitent la mort des journaux nationaux préférant L’Humanité et Libération, cela nous l’avons compris, mais il ne faut pas prendre les rêves pour la réalité : Minute et Rivarol ne sont pas prêts de disparaître, ils seront même un repère pour les frontistes classiques désorientés par l’imposture et l’impasse marinesques si la fille du président Cotelec est élue.

  19. Il est dommage de constater qu’à l’inverse du bon vin JMLP décline et veut absolument sacrifier son mouvement (national), la fidélité (de ses proches comme BG ou R. Holleindre dont je ne donne pas cher de la peau en cas de victoire de Marine) et l’avenir (de la France) à une pseudo dynastie !
    Pauvre tribun…

  20. Sur le fond ce sont les mêmes, sauf que BG ferait 2 à 3%, et MLP de 15 à 20% à la présidentille.
    VOILA LA DIFFERENCE !

  21. Je n’ai toujours pas compris pourquoi Rivarol et son rédacteur en chef Jérôme Bourbon étaient devenus les têtes de t… d’une partie des (nouveaux ?) sympathisants de la droite nationale depuis quelques semaines.
    Vous voudriez quoi: un journal mièvre, plein d’hypocrisie, de courbettes, de culs entre 2 chaises, de calculs d’audimat et de recette publicitaire, de marche -pied pour l’accès de son rédacteur en chef au club du siècle… ?
    il n’y a pas déjà toute la grosse presse gratuite ou sous perfusion pour cela ?
    Merci à Rivarol et Minute d’avoir fait leur boulot !

  22. Minute diffame quand Minute publie un organigramme qu’il prétend être celui des marinistes. Pur fantasme qui ne tenait même pas compte du simple fait que Marine avait par exemple offert dès le début de sa campagne la place de vice-président du FN (et unique vice-président du FN) à Bruno Golnisch en cas de victoire.
    Minute diffame lorsqu’il insinue que Jean-Marie LE PEN contrôle les finances du FN par la COTELEC alors que la COTELEC est une association de financement créée par JMLP pour ses campagnes présidentielles précédentes, et qui aide fortement le FN aujourd’hui dans la panade fiancière…sans être autre chose qu’un fournisseur de dons pour le FN et non pas son trésorier.
    Par ailleurs, il est faux de dire que la “grosse presse a pris parti pour Marine”.
    La “grosse presse” hait le FN, Marine y compris. Vous n’avez qu’à lire les articles de l’Express quand il a fait sa une sur Marine.
    En revanche, la presse sait parfaitement QUI fait monter le FN aujourd’hui, et ce n’est pas notre ami Gollnisch mais bien Marine.
    Tout comme c’est bien Marine qui a fait 48% à Hénin-Beaumont en 2008, 22,5% pour le FN dans le Nord-Pas de Calais en 2010.
    Minute a fait un mauvais choix, le pire restant l’hystérie délirante de Bourbon dans Rivarol, qui qualifie Marine de “démon” et “d’ennemie absolue”. Qu’il délire donc tout seul et ronge son coeur de sa haine recuite, et que le Bon Dieu ait pitié de lui…
    [Si Minute “diffamait” vraiment, le FN aurait porté plainte, comme on l’a vu récemment. Donc si le FN ne porte pas plainte… D’ailleurs la COTELEC n’a aucun lien juridique avec le FN et JMLP en restera président après dimanche.
    Quant à la grosse presse, si elle haïssait vraiment le FN et avait peur de MLP, elle aurait médiatisé BG. C’est aussi simple.
    MJ]

  23. 2 ou 3% pour BG ? sérieusement Jeandoudou?
    N’êtes-vous pas au courant que BG a été candidat à toutes les élections depuis 25 ans et qu’il a toujours fait des scores supérieurs à la moyenne du FN (qui elle heureusement ne se situait pas à 2 ou 3%)

    et sans changer de région pour aller vers des terrains plus payants électoralement

    Lors des dernières régionales il a permis au FN de continuer à avoir un groupe en Rhône-Alpes. Quid de l’Ile de France ?

  24. @ Aymeric
    Sans liste ”chrétienne” et sans Dupont Aignan et CNI, le Fn en Ile de France eut obtenu un nombre de voix sensiblement proche de celui de BG, qui lui a bénéficié de la mansuétude de Carl LANG (pas de liste PdF), et de l’indulgence du souverainiste d’opérette Dupont Aignan (pas de liste) et de l’amitié des logisticiens MNR de la liste ”chrétienne” (pas de liste chrétienne dans la grande ville de province la plus catholique).
    Avec une calculette vous éviteriez d’énoncer des commentaires approximatifs.

  25. @ Michel JANVA
    L’absence de BG peut s’expliquer autrement dans les médias : sa présence ne soulève pas les foules et ne fait pas d’audience.
    MINUTE a diffamé par un mensonge d’insinuation, en présentant la COTELEc comme une affaire secrète, un scandale à venir, alors que ses comptes sont publics depuis toujours et pour cause : la loi l’y oblige.
    Dirigeant politique majeur, même retiré des plus hautes fonctions, JM LP se réserve le pouvoir d’aider le prochain candidat de la droite nationale au travers de la COTELEC : cela brisera le garrot que le PdF Le Rachinel resserre sur les finances du FN.
    Où est le mal ? Cela témoigne plutôt de la sagesse de l’expérience acquise.
    Encore une fois que MINUTE parle de la COTELEC, pourquoi pas ? En forme de sous entendu à diffamation implicite, non. Surtout quand MINUTE ”ignore” le scandale des sondages de l’Elysées, dans lequel le nom de l’un de ses ex directeurs est cité : on peut comprendre que le FN ne soit pas obligé de servir la soupe à ceux qui ont fait de lui le seul parti soupçonnable, ce qui est tout de même un comble sous la Vème…
    A Meaux, M. COPE et l’immobilier aurait fourni à MINUTE une source de révélations possible également : l’Elysée s’en était même inquiété. Mais là, encore, silence de MINUTE.
    Silence, on tourne (casaque) : on prépare l’ “union des droites” avec le fossoyeur MARIANI et le charcutier électoral VANNESTE.
    [Si “MINUTE a diffamé par un mensonge d’insinuation”, le FN aurait porté plainte, comme il le fait toutes les semaines pour mieux faire taire par voie de justice ses opposants, comme le lui a si bien enseigné le système. Or le FN n’a pas porté plainte contre Minute. Donc Minute n’a pas diffamé, CQFD.
    MJ]

  26. BG.
    héhé sympa comme initiales non?
    Mesdames, mesdemoiselles votons pour le BG!
    (c’est pas comme l’autre nicodupteigneux dont les initiales faisaient NDA source de confusions qui m’avait bien fait rire.)

  27. @ HB
    Je partage vos vues. Croire que le vote est une panacée c’est vraiment
    simpliste. Le vote est une attrape
    GOGOS. On le voit bien depuis 30 ans avec le FN, qui malgré ses 6 millions d’électeurs n’a pas un seul député!!!
    Quant au 22 avril à l’envers… c’est une rigolade. M. Martinez l’avait prévu en 2002, mais le deuxième tour fut décevant.
    C’est pour cette raison que le vote pour la présidence du FN sera néfaste à ce mouvement.

  28. PG devrait aussi prendre sa calculette et refaire ses comptes concernant les performances électorales de sa préférée :
    ==> Régionales en Ile de France : 1998, liste conduite par Jean-Yves Le Gallou : 520 575 voix, en 2004 la liste conduite par Marine Le Pen : 395 565 voix… plus de 125 000 voix de moins, raison pour laquelle en 2010, de peur de ne pas être réélue, elle impose sa candidature dans le Nord Pas de Calais…
    ==> Régionales dans le Nord-Pas-de-Calais : en 2004, Carl Lang obtient 336 434 voix, en 2010, Marion Le Pen obtient 301 190 voix… moins de voix encore !
    ==> Présidentielles : en 2002, Bruno Gollnisch est directeur de campagne et Jean-Marie Le Pen obtient 5 525 034 voix et est qualifié pour le deuxième tour ; en 2007, Le Pen choisit sa fille pour diriger la campagne : 3 834 530 voix (1 690 504 voix de perdues par rapport à 2002…).
    En revanche Bruno Gollnisch est stable électoralement et ne change pas de circonscription comme de chemise. La région IDF qui comptait députés européens et conseillers régionaux a été totalement sinistrée par MLP. La profusion des listes chrétienne ou droitières dans cette région n’est pas une excuse mais une faute imputable à l’intéressée, celle-ci ne parvenant pas à faire l’unité autour d’elle, à l’inverse de Bruno Gollnisch qui crée une synergie remarquable à Lyon et en Rhône-Alpes. Donné à 7% dans les sondages, il fit plus du double dans les urnes. Pendant la mandature, aucun collègue ne l’a quitté ; on ne compte plus les scissions et les purges autour de la fille du Président Cotelec. Elle est anti-dynamique.
    Contra factum, non fit argumentum.

  29. @ Olivier M.
    A force d’écrire que « Minute diffame », c’est vous qui allez vous retrouver devant le tribunal correctionnel pour diffamation. Merci de cesser vos calomnies.
    Quant à la phrase : « Sans le FN, Minute n’existerait même plus aujourd’hui, tant il doit ses lecteurs à l’essor du front National », la réalité est exactement inverse !
    Minute, qui vendait alors entre 250 000 et 300 000 exemplaires, a commencé à perdre des lecteurs en 1984 en raison du soutien qu’il apportait à Jean-Marie Le Pen. Plus Minute a défendu Le Pen, plus ses ventes ont baissé. Comme nous pensions que c’était le bon combat, nous avons pourtant continué à le défendre.
    Minute ne doit strictement rien au Front national, sauf d’avoir été ostracisé alors qu’il ne l’était pas auparavant.
    Vu la reconnaissance qu’on en a, comme disait P’tit Gibus : « Ben mon vieux, si j’aurais su, j’aurais pas venu »…
    Bruno Larebière
    rédacteur en chef de Minute

  30. @ PG
    Du coup c’est effectivement dommage que Marine est déserté l’Ile De France, elle aurait permis sous son nom de sauver un groupe dans cette région difficile, mais l’intérêt global du FN n’était peut-être pas son objectif…

  31. @ Aymeric
    Il faudrait savoir : les uns disent que M LP fait perdre et vous vous pensez qu’elle aurait fait gagner en I de F, après nous avoir expliqué qu’elle avait perdu dans le Nord : est-ce qu’un peu d’objectivité ne serait pas utile de temps en temps ?
    @ Solange
    Vous négligez un seul fait dans vos analyses, qui est le taux de participation. Lequel affecte non pas le nombre de voix, mais le pourcentage des inscrits ayant voté.
    @ Michel JANVA
    Vous n’ignorez pas qu’une insinuation n’est pas une diffamation au sens de la loi sur la presse : on peut très bien créer un doute sur une personne ou un groupe de personne, uniquement en répétant avec un sous entendu deux ou trois mots abusivement présentés auparavant comme recouvrant une réalité potentiellement douteuse, sans que cela qualifie une diffamation légale.
    Pour la COTELEC, MINUTE a commencé par reprendre le site de Marianne 2, puis y est revenu au moins deux fois tout ceci en qq semaines : nécessairement, cela crée un climat, et c’est le but, créer un climat d’interrogations lancées en l’air, alors que les réponses sont dans les faits et les chiffres. Mais si on refuse de les analyser, on affecte de croire qu’aucune réponse positive n’est possible.
    Quant au raisonnement selon lequel l’absence de plainte témoigne de l’absence d’une volonté diffamatoire, je le trouve trop naïf : vous ne pouvez ignorer les règles de la communication et de la désinformation, qui font que la présentation, la forme, affecte la perception d’un message. Un fait exposé avec des question claires, et plusieurs réponses ou explications possibles, de la plus vraisemblable à la moins vraisemblable, c’est une information critique, mais ce même fait présenté d’une manière ambiguë sans tenir compte de toutes les tenants et aboutissants, devient une désinformation dont le poison est d’autant plus fort qu’il est distillé répétitivement sur plusieurs semaines. On appelle cela la rumeur, le buzz, etc….par délégitimation et destruction de l’image.
    Cf MUCCHIELLI et son livre sur la subversion.
    Parce que dans le fond, MINUTE ne nous a jamais dit en quoi la COTELEC est scandaleuse. Ce n’est qu’un collage entre une réalité, la COTELEC, et une intention perverse prêtée à JM LP par MARIANNE et MINUTE, ”perversité” dont par un effet d’insinuation diffamatoire, le lecteur naîf finit par se dire que si JM LP a de si noires intentions avec la COTELEC, c’est que la COTELEC est en elle-même un scandale.
    C’était le but, et la méthode était subtile : elle a été utilisée depuis des mois contre JM LP et M LP au sein de la droite nationale.
    Je ne perçois pas comment vous pouvez écrire que ”chaque semaine” le FN poursuit un journal de la droite nationale : pour une raisons, c’est qu’il n’y a pas, hélas, tant d’hebdos de droite nationale que chaque semaine sur plusieurs mois.
    Enfin puisque vous semblez considérer MINUTE comme l’étalon or de la rigueur journalistique, je repose la question qu’élude son directeur dans son édito : en matière d’enquête sur la transparence et le fonctionnement des partis, pourquoi MINUTE ne s’est-il pas intéressé à l’UMP ou à l’Elysée ?
    La dissymétrie est évidente.
    Pour ce qui est des ventes en chute libre de MINUTE dans les années 1980, du fait soutien au FN, selon Bruno LAREBIERE , l’explication est un peu courte : chacun sait que MINUTE a connu à cette époque plusieurs crises internes, et que JM LP n’y est pour rien. L’ostracisation de MINUTE est celle de toute notre famille d’idées lorsque la gauche a conquis définitivement le pouvoir culturel dans les années 70-80.
    Si en épargnant l’UMP et en attaquant le FN sur de pseudos scandales financiers, MINUTE espère atteindre à nouveau les 250 000 à 300 000 exemplaires, l’expérience mérite d’être vécue en direct …….? ! Car ce qui fit les grandes heures de MINUTE c’était de dénoncer les partis au pouvoir et leurs scandales, et non la pauvre opposition nationale.
    Qui est du système ? On le verra dans les prochains mois.
    [Vu ce que vous écrivez, vous ne lisez visiblement pas MINUTE. MJ]

  32. quid du tirage de tous les journaux à la gloire de Le pen et qui ont disparu ?

  33. @ MJ
    Si je le lis : et comme je suis honnête, et que je n’ai rien à titre personnel contre M. MOLITOR, je reconnais bien volontiers qu’on y trouve des infos intéressantes.
    Je ne suis pas pour les boycott et autres rétorsions : que MINUTE vive sa vie, mais qu’il cesse de nous faire croire qu’il est un journal d’investigation objectif. MINUTE a une ligne politique avouée : rassembler les droites. But noble, mais qui ne peut passer par l’exaltation des qq députés vraiment de droite qui se font élire par l’UMP et qui attendent la mort du FN (comme VANNESTE avec sa loi anti triangulaires) et les insinuations anti LE PEN régulières.
    C’est une impasse actuellement.
    [Alors si vous le lisez, vous saurez qu’il ne s’agit pas d’insinuations mais de faits. Y compris chiffrés sur les derniers comptes de COTELEC. Contrairement à ce que disent certains commentateurs, il n’y rien dans les statuts de COTELEC qui évoque le FN.
    Je comprends que cela vous dérange qu’un journal puisse aussi inquiéter sur le fonctionnement interne du FN, vous avez été bien placé sur ce sujet.
    Mais, comme nous l’écrivons souvent sur ce blog, du fonctionnement interne dépend aussi la crédibilité d’un parti à gouverner. Il n’y a pas que les idées, le programme et les coups médiatiques.
    MJ]

  34. Vous savez très bien Maître @PG que les interprétations sont larges et que l’on s’occupe autant des actions d’un parti que de ses statuts pour définir son comportement.
    Cotelec a ciblé systématiquement les adhérents du Front National dont la liste est secrète, comme il se doit par rapport aux tiers, en leur parlant des problèmes du Front National ou des élections faites par ce parti ainsi que de ses résultats, le fait qu’il ait payé les législatives, etc.
    Elle l’a fait en ne précisant pas la destination exacte du don ou du versement sauf à redresser la situation du parti d’autant que la personne initiatrice était à la fois présidente des deux formations.
    Il y a un manque d’information constitué s’agissant d’appel public à l’épargne, dont les Tribunaux éventuellement saisis -puisqu’avec cette juridiciarisation du discours l’on semble parler de ça- pourraient délibérer tout à loisir quant au qualificatif a adopter.
    Reste que les sommes (et le produit de ces sommes) hors le liquide qui est à évaluer se doivent de revenir ou d’être utilisées à destination immédiate voire au mieux reversées au Front National.
    Au surplus il est vraissemblable qu’en aucun cas des frais somptuaires sur les 2 organisations au regard de la situation ne pourraient être acceptés et que tout emploi devenu fictif éventuel se devrait d’être restitué dans les comptes par les bénéficiaires.
    Voila mon avis et je crois celui des adhérents et des sympathisants qui abordent la question de façon cordiale.
    Tout cela semble normal, personne ne doute d’ailleurs que les choses ne soient pas ainsi mais il y ambiguïté – Pourquoi ne pas agir s’agissant des militants directement au titre du Front National ?- et la manière dont elle n’est pas rapidement levée pose problème, en la matière par un questionnement objectif dont les journaux se font simplement l’écho.
    Il est beaucoup demandé aux militants du mouvement et peu d’égards leurs sont accordés comme je l’ai fait remarquer, la rigueur logiquement demandée à d’autres sera leur seul reçu.
    Par ailleurs il est fréquent que les journaux parlent des questions qui intéressent leur cible.
    Sur le fond, au regard de l’influence et de l’audience de ces journaux forts modestes si l’on veut être courtois en ces temps difficiles, et de celle dont jouit le parti particulièrement en ce moment, il semble que vous leur fassiez ici un bien mauvais procès.

  35. Pour @Olivier M
    Je ne sais pas si la “grosse presse” hait la fille de Jean-Marie le Pen mais hier la très grosse presse en la personne des “Echos” lui a fait une formidable PAGE ENTIERE de cirage de pompes qui disont le est tout simplement unique depuis les 30 dernières années.
    Ce qui a eut l’effet de laisser perplexe la totalité* des lecteurs (on sait que le journal a un directeur juif et cible les milieux financiers) qui cherchent depuis l’entretien détonnant donné à un journal activiste israélien et ce fait quelle interprétation politique il faudrait voir dans ce phénomène.
    La grosse presse ne hait pas quand elle donne sa une.
    * Non, je ne les ai pas comptés.

  36. @ Michel J.
    Je ne nie pas le droit d’enquête et de commentaire. Mais rien dans ce que dit MINUTE de la COTELEc n’offre le moindre intérêt ni nouveauté , et ne mérite ce ”montage en épingle” accompagné de digressions riches de sous entendus implicites.
    MINUTE devait aller sur Meaux ou Compiègne ou Nice : leurs maires en font de belles, sur des montants annuels qui dépassent ceux reçus légalement sur 10 ans par la COTELEC.
    Jadis MINUTE attaquait le pouvoir en place, puissant et riche : maintenant MINUTE attaque exclusivement les ennemis du pouvoir et encense ses amis.
    On est loin de J-F DEVAY…..
    [C’est votre interprétation. Mais cela ne mérite pas une interdiction d’accréditation. Ou alors, le FN a vraiment des choses à se reprocher.
    Mais vous devriez leur proposer des articles, vous savez. Ce serait surement très intéressant, avec vos informations “exclusives”.
    MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services