Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie / France : Politique en France

Ministre chargée des personnes âgées, elle s’oppose au “suicide des vieux”

La cause est bonne. Mais Michèle Delaunay poussera t-elle son action jusqu'à son terme normal, s'opposer au projet du gouvernement dont elle est membre de suicider les vieux sous couvert d'euthanasie ou contribuera t-elle à mieux les livrer au Moloch de l'anti-culture de mort?

Partager cet article

8 commentaires

  1. j espere bien que non

  2. Coup de chance pour les vieux:
    1) ils semblent devenir une clientèle potentielle pour les psys (qui ont flairé qu’ils ont du temps et de l’argent -ou du moins sont réputés tels-), cf http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120808.OBS9185/les-suicides-de-personnes-agees-trop-souvent-banalises.html
    “On constate pourtant “une certaine banalisation du suicide des personnes âgées”, relève la psychanalyste Marguerite Charazac-Brunel. “A court terme, la société considère que cela fait faire des économies à la sécurité sociale”, juge-t-elle.”
    et
    “”Le suicide des personnes âgées a tendance à être banalisé, comme si c’était normal de se suicider quand on est vieux”, abonde le psychiatre Jean-Jacques Chavagnat.”
    2)”on” pense à un gisement d’emplois dans le secteur “d’aide à la personne”.
    C’est cynique, mais il faut parfois s’appuyer sur des calculs cyniques. Il y en a bien en ce moment qui semblent s’étonner “Notre société a-t-elle le droit de laisser ses personnes âgées se suicider ?” mais on a tellement seriné qu’il vient un moment où leur vie ne vaut plus d’être vécue… Pompiers pryromanes?

  3. Le parallèle m’avait également frappé, cette position est effectivement contradictoire avec celle du Gouvernement sur l’euthanasie… leurs incohérences leur ouvriront-ils les yeux ou seront-ils aveuglés par l’obscurantisme socialiste?

  4. Il faudrait à ce ministre deux qualités si rares en politique:
    a) le courage
    b)la cohérence au fil des déclarations.
    Aussi, ne rêvons pas !

  5. la premiere des choses .avant toute chose on parle a la famille de la situation du malade celle- ci en son âme et consience décide en accord avec les docteurs.décision grave moralement pour eux même.
    sans aucune concertation c’est un meurtre j’ai connu il y a trois ans ce drame et depuis je ne cesse de réfléchir et de penser à cela.
    le docteur de la famille reconnais ce manque de concertation.

  6. bonne et tout à fait opportune pendant que d’autres s’entretuent sur le cadavre encore chaud de leur “ami” défait , bradant non-nés , “vieux”, faibles et handicapés au besoin.

  7. “Tout le monde souffre sur la terre, sauf ceux qui aiment la Croix” Saint Vincent de Paul.Vieillir,ça s’apprend jeune…!

  8. Ce qui est extraordinaire, c’est cette capacité des “pro-tout” à penser une chose et son contraire.
    Les éléments qui fondent le suicide des personnes âgées (manque de soutien social, abandon, voire manque de soins…) SONT les éléments qui fondent les demandes d’euthanasie des personnes âgées dans les pays qui la pratique! La maladie incurable et/ou très douloureux est une question marginale sinon résiduelle quand elle est bien prise en charge (antalgiques, etc.). Même en cas de maladie, ce sont les motifs “psycho-sociaux” qui fondent la demande d’euthanasie en dernière analyse.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.