Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Italie

Milan, ville à péage

Mln
Le prétexte est la lutte contre la pollution, puisque 600 000 voitures entrent quotidiennement dans Milan. La municipalité a décidé de mettre en place un péage dès janvier 2007. Chaque conducteur paiera son droit d’entrée (et donc de polluer!) entre 3 et 4 euros. La manne attendue se situe donc entre 1,8 et 2,4 millions d’euros par jour et de l’ordre de 50 millions d’euros mensuels.

Fait de société, le particulier est devenu prisonnier et totalement dépendant de son véhicule qui n’est pourtant pas le seul responsable de la pollution. C’est pourtant lui qui s’acquittera de ce nouvel impôt. Il ne lui reste plus qu’à espérer que le demi-milliard d’euros ainsi ponctionné chaque année par la municipalité milanaise portera des fruits rapides et visibles.
Cette décision fait des émules : Venise, Lipari… et bientôt la France?

Lahire

Partager cet article

6 commentaires

  1. la restriction de la circulation a déjà brillamment été étudiée, par exemple sur Radio-Courtoisie
    en fait, il s’agit d’une restriction des libertés individuelles
    dans l’ancien bloc soviétique, seuls pouvaient se déplacer les hiérarques du régime
    à Prague, dans certains quartiers,on voit encore les places de stationnement qui était réservées aux privilégiés
    de même pour les hopitaux , les écoles etc etc
    on n’en est pas loin en France!
    d’où les couloirs debus etc..

  2. Non, c’est plutôt une bonne nouvelle : les voitures ne servent à rien…
    Elles empêchent de marcher et ruinent notre santé, elles permettent de travailler loin de son lieu d’habitation ou de vivre loin de sa famille, les morts sur la route restent nombreux, l’essence et l’assurance coûtent une fortune, on ne peut pas profiter du paysage, etc…

  3. Notez la subtilité : on ne fait pas payer les voitures qui roulent dans Milan, mais les voitures qui entrent dans Milan. Donc les banlieusards !
    C’est le retour de l’octroi du Moyen-Age. Au nom de la modernité, sans doute …

  4. Hello
    les londoniens ont mis en place le système depuis quelques années. Entrer dans le centre de Londres coute 8 livres (environ 12 euros) par jour!
    Il y a quelques années j’ai préféré passer plus de temps dans les transports que dans ma voiture (1h15 au lieu d’environ 45 minutes de trajet) pour aller travailler. Ca a été positif, j’ai fait des économies, je me suis remis à lire et j’évitais de galérer pour me garer le soir!
    Pourquoi pas un tel péage, si les bénéfices générés permettent de mettre en place un réseau de transport en commun efficace et peu onéreux.
    Vincent.

  5. Le problème, c’est qu’on attend toujours le “efficace et peu onéreux”…
    Je suis en principe à fond pour les transports en commun, mais ne les prends pour ainsi dire jamais : la voiture me revient à peine plus cher, je ne suis pas dépendante des grêves, ne subit ni les immondices de la publicité ni la voyouserie règnante, et peut aller et venir à toute heure en toute sécurité…

  6. d’accord avec Vincent
    si ça peut limiter la pollution des centre ville.
    en plus à Paris ça limiterait les Golf VR6 et BMW volées en Allemagne et immatriculées dans le 9-3 qui hantent les Champs la nuit.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]