Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Michel Suleiman, prochain président libanais ?

La majorité du parlement libanais a retiré son veto à la candidature du chef des armées à la présidence, rendant plus proche la probabilité de voir le général Michel Suleiman prendre la tête de l’Etat. Cette avancée, annoncée par l’élu Amman Houry après des semaines d’impasse politique, survient au lendemain du début de la conférence d’Annapolis (Maryland) sur la paix au Proche-Orient, à laquelle la Syrie avait participé.

Michel Suleiman, chrétien maronite, avait été nommé par la Syrie à la tête de l’armée. Il apparaît comme une personnalité consensuelle, pouvant être soutenue à la fois par la majorité gouvernementale, qui a l’appui de Washington, et par l’opposition pro-syrienne. Toutes les parties semblent le considérer, du moins pour le moment, comme un acteur relativement neutre, susceptible de garantir qu’aucun camp ne dominera la scène politique.

Toutefois, selon la constitution libanaise, le chef de l’armée doit démissionner 2 ans avant de se porter candidat à la présidence.

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services