Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Michel Barnier et Xavier Bertrand éliminés de la primaire LR

Michel Barnier et Xavier Bertrand éliminés de la primaire LR

Ainsi que Philippe Juvin.

C’est Eric Ciotti qui arrive en tête de la primaire LR, preuve de la droitisation de l’électorat LR, suivi de Valérie Pécresse.

Eric Ciotti, le député des Alpes-Maritimes, termine en tête au premier tour avec 25,58% devant Valérie Pécresse avec 25%. Ils se qualifient tous les deux pour le second tour.

Michel Barnier est troisième (23,93%), devant Xavier Bertrand (22,36%) et Philippe Juvin (3,13%).

Après un second tour vendredi et samedi, le nom du candidat sera annoncé samedi à 14 h 30.

Partager cet article

21 commentaires

  1. Première analyse à chaud. Ciotti a 75 % contre lui. Ni Barnier l’euro-mondialiste ni Bertrand du Déclin ne le rallieront. Pécresse sera élue avec un score africain. C’est un mauvais coup pour Macron qui voit entrer en lice son alter ego féminin mais une excellente nouvelle pour le Z. En effet, les électeurs RPR-UMP-LR las de la dérive sinistrogyre continuelle de leurs élus depuis plus de 40 ans, vont enfin avoir à portée d’urne un candidat de vraies convictions pour lequel ils n’auront pas à se confesser d’avoir voter, ni de rougir de cet acte dans les dîner en ville. Et que Ciotti vire casaque, qui mérite mieux que d’assurer le cœur dégoûté la promo de Pécresse… Mais n’oublions pas qu’il a voté Muselier (donc Macron peu ou prou) en juin dernier aux régionales de PACA. Même si certains nous prétendront que c’était pour ménager ses chances lors cette primaire, c’est tout de même une faute impardonnable.

    • Oui, Foudras, ce sera Pécresse. Les militants LR, qu’on dit de droite, éliront cette pauvre godiche bourgeoise, typique de ce parti opportuniste. Je me demande si vous ne vous illusionnez pas sur l’électorat PR, ou ce qu’il en reste. Ils sont encore moins à droite que leurs militants. Ciotti va bientôt rentrer dans le rang, et on n’entendra plus sa voix fluette. Le 1er tour de la présidentielle c’est le 10 avril 2022. Encore quatre mois tout rond. Je me garderai du moindre pronostic, mais, franchement, Pécresse, j’ai beaucoup de mal à croire à ses chances.

  2. En tout cas, l’élimination du sinistrissime (et maçonissime) Xavier Bertrand est vraiment une bonne nouvelle…

  3. Votre commentaire est très intéressant MAIS si vous souhaitez que Ciotti “vire casaque” pour rejoindre le Z vous faites à ce dernier un cadeau empoisonné puisque vous rappelez que Ciotti a préféré Muselier à Mariani aux régionales PACA. On voit par là que je suis aussi nul en politique que par hypothèse EZ l’est, mais comme lui sincère et prêt à lutter pour mes convictions; attitude que je préfère aux retournements de veste électoraux.

  4. N’oubliez pas qu’ils sont égoïstes et cyniques. Bertrand votera secrètement Ciotti au 2e tour pour le voir se planter à l’élection et confirmer que, comme Belami, la voie droitière mène à l’échec et confirmer qu’en 2027 il ne peut être que le seul sauveur de l’écurie.

  5. Pécresse sera sûrement élue. Donc Macron va baisser dans les sondages. Ciotti va rentrer dans le rang pour récupérer un maroquin en lot de consolation. Ses électeurs vont se porter sur Zemmour. Donc on peut prévoir une baisse de Macron et une hausse de Zemmour. Tout ça fait nos affaires. À Zemmour de créer l’évènement dimanche. À ce moment, on pourra espérer des ralliements intéressants à sa candidature.

    • Exact. Ne pas oublier les conseillers de l’ombre qui sont déçus par cette perte dans un mouchoir de poche et qui vont entrer en probable ressentiment. Ne pas oublier que selon ‘mes’ informations la mauvaise gestion covid basée sur un faux vaccin qui n’est pas fait pour les voies aériennes contaminées … va affaiblir considérablement macron et l’absurdistan des européistes bruxellois.

  6. Je partage assez largement l’avis de Foudras.
    Il faut certes se réjouir de la première place d’Éric Ciotti mais encore plus de l’élimination de Xavier Bertrand, que la presse bien-pensante donnait aisément en tête au premier tour et assuré d’un sacre au second.
    Néanmoins et vu la droitisation de l’électorat le report des suffrages de Barnier, Bertrand et Juvin est largement imprévisible.
    Selon toute vraisemblance Valérie Pécresse va l’emporter non avec un score africain mais autour de 60% des voix voire un peu plus.
    Pour la droite hors les murs incarnée par Éric Zemmour la victoire de VP est préférable en termes de tactique électorale.
    La présence d’EC créerait un trop-plein à droite avec MLP et les 2 Éric, qui pourrait libérer de l’espace aux candidats de gauche, qu’ils se nomment Hidalgo, Mélenchon, Roussel, Jadot et tutti quanti
    Au contraire VP pourrait mordre sur l’électorat de Macron et donner ainsi du champ à EZ. Il reste à ce dernier à convaincre la partie la plus populaire des électrices et électeurs de MLP, ce qui n’est pas gagné.

  7. Les Pieds-Nickelés LR, magouilleurs mais pas démocrates, se foutent donc de la gueule des militants en appelant à voter pour Pécresse, arrivée pourtant 2ème : leur ambition est bien de devenir Premier ministre de Macron … Et LR va finir comme le PS en allant rejoindre les poubelles de l’Histoire où croupissent déjà le PC et le Parti Radical… Bon débarras !

    • Attention, Macron n’est pas encore au deuxième tour et donc ce serait plutôt LREM qui va disparaître avec son petit timonier. LR ont des leaders bien implantés dans les villes.

  8. Si Z fait maintenant un sans-faute, il sera au 2ème tour à mon avis.

    Pour une rencontre d’un homme qui plus est hors-système et un peuple il n’est pas handicapant qu’il ne soit pas rejoint illico par toute une troupe d’opportunistes politicards, curieusement je pense à Peltier en écrivant cela. (ce qui le remettrait d’office dans le système).

    J’imagine que ce qui va déboucher de son tableau très noir de ce qu’est devenu la France sera un programme de redressement national fait de mesures simples, applicables : moratoire sur l’immigration d’Afrique et du Moyen-Orient (fin de la pompe aspirante), baisses des charges sur les entreprises et les individus, réduction des dépenses publiques, reprise en main de l’instruction, retour des allocations familiales au même niveau pour tous, sortie de l’OTAN, sortie de la CEDH

    Pour le reste, à lui de s’entourer des personnes compétentes et il y en aura à la pelle surtout quand il sera élu.

    • Damien a souvent une bonne analyse. Ciotti/Pécresse est le meilleur tirage. Ce soir Macron tremble car la Blonde-plus-jeune va lui piquer son électorat dit de droite. Edouard Philippe doit sourire en silence en pensant que son patron caractériel va peut-être devoir appeler à voter Pécresse au second tour.

  9. je suis d’accord avec vous

  10. Je me concentre sur ces dames car c’est d’actualité ; la première femme Président de la France, est-ce pour cette fois-ci ?

    Il y a Anne Hidalgo qui a un bilan désastreux à Paris. Elle a le charisme d’une huître. Son discours sans emphase ni variété est plat et attendu : inécoutable. Un bon somnifère dont l’écoute est conseillée pour bien s’endormir. Pour sœur Anne, je ne vois rien venir.

    Il y a Valérie Pécresse. C’est un peu mieux mais pas chaleureux. On dirait qu’elle ne croit pas à ce qu’elle dit ; y croit-elle, d’ailleurs ? Elle est capable de gérer une grande région mais on ne demande pas de gérer mais de présider un grand pays face au monde entier. Après Macron, elle ne ferait pas tache mais pas mieux… Ce serait le changement dans la continuité propre aux Valéry. Les français resteraient endormis et elle ne réglerait aucun des grands enjeux auxquels il est pourtant urgent de faire face. Comme ses collègues Barnier-Bertrand, elle est mandatée par l’UE horribilis qui l’empêcherait d’agir : Rien à espérer de ce côté-là !

    Il y a Marine Le Pen. Elle a du métier mais je ne dirais rien de plus la concernant car il est trop tôt.

    Et puis il y a tous ces foutus bonshommes mais c’est hors sujet !

  11. Quatre prétendants étaient dans un mouchoir de poche. On peut affirmer que les ressentiments vont sourdre. Le plus comique est Barnier, il appelle immédiatement à voter Pécresse après avoir proposé des mesures plus proches de celles de Ciotti que Pécresse la macronisée. Pécresse devrait sortir du chapeau et cela ne fait pas les affaires de Macron. On peut imaginer un Zemmour et une Marine à 18%, une Pécresse et un macron à 17%. Je pensais franchement que le parti propulserait Barnier en tête car de nombreux dignitaires du parti le soutenait. Que va faire Bellamy ? Que va faire le conseiller Edouard Husson qui soutenait Barnier en pensant en mode Zemmour ? Il va y avoir une danse du scalp entre conseillers de l’ombre, d’autant plus que les résultats de ce premier tour furent serrés.

    • @ Vivant. Macron, personnage trouble, ni homme ni femme comme dit Sarközy, Attalien, chargé de liquider ce qui reste de la France. Le bon peuple ne le déteste pas. Cette ambiance de couvre-feu perpétuel, de délation à la kommandantur ne leur déplait pas. Et Macron, inspecteur des finances par raccroc, a eu l’habileté de faire fonctionner à fond la caisse la planche à billets. Que demande d’autre le peuple qui vote ? Je suis prêt à parier qu’il arrivera largement en tête. Sauf si … Si les cornes de la bête deviennent apparentes. Et encore !

      • Sera-t-il présent au deuxième tour ? Si oui vous avez raison. Les financiers vont peut-être lâcher Macron et mettre plusieurs fers aux feux. Le lâcher pourquoi ? Parce qu’il a trop de casseroles et que les juges sont tapis et gouvernent aussi la barque du régime. quid des macronleaks et du financement de sa campagne de 2017 et de général electric et du mari de Pécresse, de la dette, de l’inflation et de la remontée d’un point de taux de base, du scandale du pseudo-vaccin. Ne pas oublier les sectes Franc-maçonnes qui veillent aussi au grain. Une guerre civile sourd et les financiers veulent une stabilité et de l’ordre. C’est long quatre mois.

  12. Cette primaire a le mérite de clarifier les choses.
    75% des votants sont pour des candidats de fausse-droite macronosolubles.
    Pécresse est la quintessence de la fausse-droite Bilderberg euro-mondialiste. C’est juste Macron en plus vieille et Brigitte en plus jeune…
    Ciotti va être balayé.

  13. Cette primaire, ou ce congrès, sont à l’image de ce parti finissant. La dernière fois ils avaient sorti Fillon du chapeau. Un pauvre type, humilié, roulé dans la farine, mais rallié aussitôt à son bourreau, qui continue à l’enfoncer. Cette fois-ci c’est Pécresse, sorte de Marie-Chantal sans convictions, dont le double langage a été souligné par le SB. Elle “gère” la région I de F. La belle affaire : trains TER et lycées d’Etat. Elle est entrée en politique pour s’opposer au parti national, dit-elle. On n’en saura pas plus sur ses motivations profondes, si elle en a. Les débats de cette primaire-congrès étaient soporifiques : j’augmente la taxe machin, je supprime l’impôt truc. Digne de ces cinq brêles qui prétendent incarner un mythe gaulliste de triste mémoire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services