Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Mgr Joseph Kurtz nouveau président de la Conférence épiscopale américaine

LLes nouveaux président et vice président de la Conférence épiscopale américaine (United States Conference ot Catholic Bishops, USCCB) viennent d’être élus. Selon Bill Donohue, président de la Catholic League, l’idée que certains caressaient de voir l’USCCB se doter d’un président moins pugnace dans la défense des points non négociables et notamment dans le combat ferme contre l’ObamaCare et la défense de la liberté religieuse aux États-Unis, explose comme une bulle de savon :

"L’influence du cardinal Timothy Dolan qui a dirigé avec compétence l’USCCB pendant ces trois dernières années, n’est pas terminée. Sa présence dominante a aidé au choix de l’archevêque Joseph Kurtz [arhevêque de Louisville, Kentucky] comme nouveau président, et à celui du cardinal [Daniel] DiNardo [archevêque de Galveston-Houson, Texas] comme nouveau vice président. L’« effet Dolan » fut palpable et il le sera encore pour des années.

Il est évident pour tout le monde que les évêques ne vont pas s’éloigner du combat pour la liberté religieuse, un combat que le gouvernement Obama leur a imposé. Ils doivent aussi s’occuper des effets de décisions politiques publiques qui ont fait plus pour punir les pauvres et promouvoir l’inégalité qu’aucun autre gouvernement avant lui. Mais avec la direction de l’archevêque Kurtz et du cardinal DiNardo, la ratification de « l’effet Dolan » est garantie, comme l’est également [sa ?] progression. C’est de bon augure pour tout le monde."

Mgr Kurtz (67 ans), qui était vice-président de l'USCCB, a été le très actif président de la commission Défense du mariage et de la vie familiale de la conférence épiscopale.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services