Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Mgr Antoine Audo : non à la guerre en Syrie au risque d’une guerre mondiale

De Radio Notre-Dame

"Interviewé par Radio Vatican, ce lundi 26 août, Mgr Antoine Audo, évêque catholique chaldéen, lance un cri d’alarme: « S’il y avait une intervention militaire, cela voudrait dire, selon mon appréciation, une guerre mondiale. De nouveau il y a ce risque. La chose n’est pas aussi facile« . Et d’en référer au Saint-Siège . « Nous espérons que l’intervention du pape pour favoriser un vrai dialogue entre les différentes parties en conflit, pour trouver une solution, puisse être un premier pas pour ne pas faire usage des armes et faire en sorte que les gens puissent voyager, communiquer, dialoguer ».

Revenant sur le message du pape François lors de l’angélus du 25 août, Mgr Audo s’est dit vraiment « très heureux » d’entendre que le Saint Père était près d’eux: « Il nous a parlé de la Syrie, de cette nation bien-aimée, il a exprimé sa souffrance et son engagement pour aider la Syrie… Le message du pape est très, très positif, et il a été très apprécié par une grande part de la population ».

Le président de l’organisation humanitaire Caritas Syrie en appelle donc à la prudence.  « C’est cela que nous attendons : une force internationale qui aide à dialoguer et non pas à faire la guerre ».

Partager cet article

5 commentaires

  1. Saddam Hussein a utilisé des armes chimiques avec l’aide des États-Unis
    http://media01.vatiradio.va/podcast/feed/rg_francese_1_270813.mp3
    De Radio Vatican :
    Saddam Hussein a utilisé des armes chimiques avec l’aide des États-Unis
    Dès 1983, les États-Unis savaient que Saddam Hussein disposait d’armes chimiques.
    Les États-Unis ont aidé l’Irak à bombarder les armées iraniennes avec des armes chimiques en 1988. Les sites à bombarder avaient été indiqués aux iraquiens par les États-Unis à partir d’observations satellites.
    C’est le très sérieux magasine américain « Foreign policy » qui donne cette information en se basant sur des documents de la CIA passés dans le domaine public ?
    —————————-
    On nous a donc trompé depuis 1983 ! On nous a aussi menti lorsque colin Powell a agité un petit sachet de poudre blanche (arme de destruction massive irakienne selon lui) qui n’était en fait que de la poudre de perlimpinpin !
    Aujourd’hui, les mêmes sont prêts à déclencher « une 3ème guerre mondiale » alors qu’aucune preuve n’a été donnée sur l’origine de l’attaque par ces gaz en Syrie (et que leur désinformation est plus intense que jamais – commentaire personnel).
    Commentaire personnel : Bien sûr nous pleurons tous sur ces enfants et ces familles exterminées mais qui l’a fait ? Nous voulons des preuves pour ne pas, une fois de plus défendre des pompiers-pyromanes !

  2. Les intérêts des États-Unis ne sont absolument pas les nôtres.
    On subit contre notre gré la dictature des communautarismes. Nous refusons de devenir des Anglo-saxons.
    Le sang de nos soldats ne doit couler ni pour Washington ni pour les élites mondialistes de la finance (groupe Bilderberg, Commission Trilatérale et autres).

  3. On est gouverné par des fous et des médias complices.

  4. Déjà, dire clairement que Fabius ment

  5. Ceux qui prétendent faire la paix ne cessent d’envoyer des armes.
    Il faudrait d’abord arrêter ce trafic honteux.
    Après les armes de destruction massives, on nous lance maintenant les armes chimiques. Il est très possible qu’il y en ait, mais sait-t’on lequel des belligérants s’en sert ?
    A quoi ont servi nos guerres en Irak et en Libye ? A chaque fois nous empirons les situations tout en perdant nos soldats.
    Et on veut nous faire recommencer en Syrie maintenant. Devons-nous accepter un tel chantage ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services