Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Méfiez-vous des merguez…

Une merguez (qui vient de l’arabe mirqāz مرقاز) est une petite saucisse rouge épicée (cumin et poivre) et pimentée à base de viande de bœuf et de mouton, originaire de l’Afrique du Nord et de l’Espagne. Certaines merguez peuvent être composées avec de la viande de porc, mais cela doit alors être mentionné. D’après la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de le répression des fraudes (DGCCRF), les merguez comporteraient souvent trop de porc. La DGCCRF précise :

"Le maigre d’autres espèces animales peut être utilisé (porc, veau, chèvre, cheval âne, mulet, volaille, lapin, gibier) sous réserve qu’il en soit fait mention dans la dénomination de vente sous la forme "merguez de…"

Selon une enquête nationale, sur 181 échantillons analysés, 96 étaient non conformes, soit 53%, dont dont 37 contenaient plus de 6% de porc.

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Méfiez-vous des merguez!
    Manger de préférence des chipolatas!
    Elles seront bientôt interdites, au nom du respect des droits de l’homme bien sûr!

  2. Voilà qui risque de déplaire à nos amis mahométans, à une époque ou les saucisses ne sont plus faites avec du porc quand on vous sert dans l’Eurostar, dhimmitude oblige

  3. Pffffff ! Combien sont-ils à en avoir mangé. MDR ! S’il y en a qui se plaignent, il faut leur dire que c’était du cochon hallal ….

  4. J’ai vu, un jour, un musulman manger du porc dans une cantine et je lui ai demandé s’il en avait l’habitude. Il a refusé de me croire, alors qu’à la simple couleur rose de la viande, aucune confusion avec le boeuf n’était permise. Face à mon insistance, il est allé voir le cuisinier, lequel lui a confirmé mon propos. Revenant s’asseoir, le musulman a le plus sérieusement du monde déclaré qu’il avait remarqué que cette viande avait un très mauvais goût.
    Un autre mangeait un Mars et je lui ai dit que ce produit contenait de la graisse de porc. Refus de me croire. Quand une autre personne est entrée dans la pièce, je lui ai demandé si elle savait ce que contient le Mars. Voyant un musulman en dévorer, elle a compris le pourquoi de la question et a donné la réponse souhaitée… Hésitation du musulman… Oscillation entre et dégoût « regoût ». Il a finalement déclaré que, « tant pis », c’était « trop bon », alors « aucun problème » !… Le même musulman, quelques jours auparavant, m’avait affirmé être dégoûté par moi en me voyant croquer une saucisse gendarme…

Publier une réponse