Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Metz ou la désobéissance à l’Eglise

L’évêque de Metz organise une nouvelle fois une techno parade dans une des églises dont il a la charge. Il aurait été mieux inspiré de préparer sérieusement le synode auquel Benoït XVI l’a convoqué. Il semblerait qu’il soit à mettre sur les rangs des mauvais élèves du synode, qu’il aura sans doute du mal à suivre.
En effet, il n’appartient pas qu’aux laïcs de lire le fameux "instrumentum laboris" que chaque évêque a le devoir de lire et de méditer avant de partir à Rome pour l’ouverture du synode dans quatre jours.

On y retrouve au paragraphe 64 le passage suivant :

"Dans les réponses, on peut remarquer un certain souci quant à la destination assez fréquente des églises à des usages profanes, tels que concerts et activités théâtrales qui ne sont pas toujours d’inspiration religieuse. La liturgie de la consécration de l’église rappelle que la communauté offre le temple entièrement au Seigneur, et qu’il ne peut donc pas être destiné à des usages différents de celui pour lequel il a été consacré".

Il y a un moment où la lecture la plus simple des textes de l’Eglise coupe court à toute tentative de discussion et devrait susciter une humble obéissance.
La méconnaissance coupable entraîne la désobéissance immédiate. Quant à l’imagination artistique, elle devrait être orientée vers son domaine propre : le respect de la liturgie et des lieux saints. Cela aussi, c’est dans instrumentum laboris.
Pour éviter de prendre des leçons, il faudrait déjà les apprendre.

Lahire

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique