Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française

Messe en ouverture de la Féria de Béziers

Le maire Robert Ménard a choisi de faire de cette Féria un événement différent. Le nouvel élu veut redonner la Féria aux Bitterois, faire de cet événement une fête « plus familiale, plus traditionnelle », parce que, comme il l’a écrit dans une publication municipale :

« Béziers, ce n’est pas Ibiza. La Féria, ce ne peut pas être une boîte de nuit à ciel ouvert ou, en tous les cas, pas que cela. »

Ça s'est manifesté par une messe en ouverture, dans les arènes. La municipalité a voulu à tout prix réaffirmer les liens qui existent entre la corrida et la religion chrétienne. Pas d’ambiguïtés, juste un retour aux sources. Robert Ménard a réussi à transformer l’arène de la ville en gigantesque lieu de culte à ciel ouvert. Lorsque le prêtre prononce « Que le Seigneur soit avec vous », les 5 000 personnes présentes dans l’arène répondent en chœur par « et avec votre esprit ». C’est une première depuis que la Féria a été créée en 1968 à Béziers.

Certains laïcards ont tenté de créer une polémique. Sans succès. Même pour Abdel, de retour du Maroc : « Ça ne me dérange pas, moi. ».

Quant à Robert Ménard, il assume :

« Il faut arrêter de baisser le pantalon. On nous parle tout le temps des mosquées, et dès que nous on organise une messe chrétienne il y a un scandale. Non. On est dans un pays chrétien. »

Aucun Biterrois rencontré après la messe n’a condamné l’atteinte à la laïcité que dénonçaient pourtant plusieurs cadres de gauche… Tous ont unanimement salué un retour à une tradition qui commençait à s’effriter. Même le Midi Libre s’est montré dithyrambique au lendemain de la messe publique des arènes :

« On a vu des concerts de rock réunir moins de personnes dans les arènes de Béziers. »

Elie Haboud, député UMP de l’Hérault, avait même fait le déplacement pour assister à la messe.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique