Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : François

Messe du pape François avec les cardinaux

Partager cet article

11 commentaires

  1. Visiblement, il s’est trompé d’autel. Dommage.

  2. Mince ! Une messe Paul VI… Sniff…

  3. retardement de la visite à Benoît XVI…

  4. En tout cas ça n’a pas empêché la transsubstantiation !

  5. Vous auriez mieux fait d’écouter et de méditer l’homélie plutôt que de tiquer sur le sens de l’autel!!! On n’aurait pas dû sonner les cloches non plus??? Allons, allons!!

  6. Vu les commentaires, cela donne la nausée. Et si ces gens-là écoutaient un peu l’homélie du Saint Père ? Allez voir l’excellent article de l’abbé de Tanouarn sur son Métablog, voilà des paroles intelligentes et chrétiennes.

  7. à catho
    le rit n’est pas extraordinaire mais le sermon l’est ….

  8. Oui sur la Liturgie, on constate que ce n’est plus Benoît XVI, et c’est vrai que l’on va rgretter les belles chasubles, et les dentelles, certes.
    Mais je rejoins l’abbé de Tanouarn qui ne parait pas devoir être classé parmis les progressistes acharnés, et franchement, ce sermon c’était du mythe!!!!!
    Merci Saint Père!!
    moi je l’aime déjà et beaucoup, c’est bon d’avoir de nouveau un Pape!!!

  9. On risque d’y perdre sur la forme. Mais si le fonds est celui entendu cette après-midi, alors tout reste possible.

  10. On remarque tout de suite que notre nouveau saint-Père vient d’un pays où la foi est beaucoup plus expressive. C’est une foi qui est très communicatrice. Les pays du Sud ont beaucoup moins de complexe avec leur foi. Cela risque de remuer quelques uns chez nous habitué à leur petit train-train. Le Saint-Père l’a bien dit il faut avancer, ne pas s’arrêter. L’Eglise doit évangéliser. C’est sa mission.

  11. Nous prions trés fort pour notre Saint Père François, que le Seigneur le comble de ses bénédictions et l’inspire pour l’enseignement de la Foi aux enfants d’une toute autre forme que ce que l’on voit malheureusement sur cette video.
    http://youtu.be/OFuv-YtZ-tI

Publier une réponse