Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Merkel veut embobiner la Pologne

Comme en France avant le 29 mai 2005, les responsables de l’UE pousse des cris d’orfraie devant l’hypothétique refus du TCE par un pays. Aujourd’hui, c’est la Pologne qui a eu droit à des discours alarmistes et catastrophistes de la part d’Angela Merkel :

"Le temps de la réflexion est terminé, arrive le temps de l’action (…) Laissez
moi résumer sans fioritures: un échec serait un ratage historique".

On avait prédit tous les malheurs en France avant le référendum, Ségolène Royal allant même jusqu’à dire qu’elle serait obligée de fermer les cantines scolaires de sa région si le "non" l’emportait (Vidéo à voir ici). Et que s’est-il passé depuis? Rien et le gouvernement de la Pologne qui ne veut pas se soumettre à la tutelle de l’UE, n’en est pas pour autant composé de demeurés.

Lahire

Partager cet article

2 commentaires

  1. Il est souhaitable que les polonais nous montre l’exemple de la résistance à cette Europe mondialiste.

  2. à lire de préférence avec l’accent “de Herr general Spontz” ( dans “Papi fait de la résistance”):
    “ach on ne ze revait pas gomm za du chour au lentemain , che fiens dou te mêmeu te l’allémagneu de l’esteu !
    Et gomm tissait Matame Okgrent à Monzieur Le Pen : l’hisdoire est rige t’enseignemente.”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services