Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

Mer Noire et médias

"Coup de gueule" de François d’Orcival sur le blog de Valeurs Actuelles :

"Catastrophe en Mer Noire ce 11 novembre. Une mer démontée, une tempête
d’une intensité pas connue depuis longtemps. Cinq navires de commerce
font naufrage.
Et que répètent nos médias ? Qu’il s’agit d’une
« catastrophe écologique »
– parce que 1 300 tonnes de mazout d’un
pétrolier cassé en deux par une vague sont allées souiller les fonds
marins …Et les équipages des cinq bateaux ? Quel est le sort de leurs
marins, combien étaient-ils, combien de rescapés, combien de disparus ?

N’ont-ils pas droit eux aussi à notre intérêt, leurs familles à notre
compassion ? Ne seraient-ils que des coupables qui n’auraient que la
punition qu’ils méritent ?
Ces commentaires médiatiques tous inspirés
par Greenpeace sont proprement scandaleux".

Lahire

Partager cet article

6 commentaires

  1. Sans compter qu’une marée noire n’est pas une catastrophe écologique. Une catastrophe économique pour le tourisme local, certes, mais écologique, non.
    En général, la situation redevient normale en quelques années et, le tourisme ayant justement épargné les côtes touchées, on constate souvent que cette situation a profité à la faune et à la flore (si tant est que ces termes puissent s’appliquent à la mer).

  2. Le problème du « changement climatique », le « problème de l’eau », le « problème de la faim », ne nous paraissent nouveaux que parce que nous avons oublié les temps ou les famines existaient en Europe, où la fièvre typhoïde ou le choléra étaient endémiques et où il existait de nombreuses épidémies de peste, il existait des innondations, des sècheresse comme c’est attesté dans la bible.
    Ce n’est donc pas nouveau, c’est que nous ne savons plus ce qu’étaient ces catastrophes qui ont été jugulées grâce aux aménagements hydrauliques (sècheresse), à l’hygiène (peste, choléra et typhoïdes), aux vaccinations etc.
    Ce qu’il y a d’étrange c’est que la disparition de ces fléaux soit utilisé pour nous faire peur et pour nous faire croire à de futures catastrophes…

  3. L’écologie dérive en écoliturgie,idôlatrie de la « Nature » déifiée; « .Paganisme pas mort,Saint Martin au secours….Ils recommencent….!

  4. Et lorsque l’an dernier, l’armée israélienne a bombardé le Liban chrétien sous prétexte de lutte contre le Hezbollah, provoquant une marée noire de bien plus de 1 300 tonnes, pourquoi personne (ou presque) n’a dénoncé cette catastrophe écologique ? Y a-t-il des agresseurs tabous ?

  5. Entendu hier sur TF1 ( je crois ): « 19 oiseaux sont morts »
    19 oiseaux!!!! voilà ce dont on nous parle, et effectivement rien sur les hommes…

  6. C’est normal qu’on ne parle pas de victimes humaines. Elles sont russes, donc indignes d’intérêt parce que soupçonnées d’admirer M. Poutine. C’est le péché capital.

Publier une réponse