Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Menace sur le sanctuaire Notre-Dame du Perpétuel Secours à Blauberg à Sarreguemines (57)

Menace sur le sanctuaire Notre-Dame du Perpétuel Secours à Blauberg à Sarreguemines (57)

Un lecteur m’écrit :

Voilà 9 mois que la messe de 10h00 du dimanche a été supprimée arbitrairement et sans concertation pour la déplacer à 18h30.

Voilà 7 mois, depuis le 15 mars que l’église est fermée de la même manière, sans concertation, pour raison de crise sanitaire au vu de l’affiche apposée sur la porte.

L’église est fermée, il n’y a plus aucune activité, aucun rassemblement de fidèles.

Les fidèles et pèlerins se posent des questions et attendent des nouvelles qui ne viennent pas car le mutisme est de rigueur et on ne communique pas.

Je crains que s’il y a des nouvelles, celles-ci ne seront pas réconfortantes et que l’on nous annoncera l’église n’ouvrira plus en raison du manque de prêtres et de l’absence d’une réelle volonté des autorités ecclésiales de maintenir ce lieu de pèlerinage qui accueillait des pèlerins de toute la région et au-delà.

Même les journées de pèlerinage ont été annulées alors que l’activité a repris dans les paroisses de l’archiprêtre.

Le sanctuaire du Blauberg a complètement disparu de la feuille d’informations paroissiales de la communauté de paroisses de Sarreguemines.

Voilà 8 mois que nous recherchons une solution pour redonner vie au sanctuaire ND du Perpétuel Secours, nous ne l’avons pas encore trouvée parce que les discussions en cours n’ont pas encore abouti, nous manquons de prêtres, mais le temps presse. Nous sommes actuellement en discussion avec une communauté, mais ça n’a pas l’air d’être du goût de tout le monde…

Le délai fixé par les propriétaires (Association Caritas des Rédemptoristes) qui nous proposent le rachat du domaine a été fixé au 31 décembre 2020.

Si d’ici là aucune solution n’est trouvée, l’église sera désacralisée et certainement détruite comme cela s’est passé avec l’église St Gérard à Haguenau.

Un élément important de notre patrimoine chrétien et cultuel disparaîtra alors et tous les sacrifices consentis par nos parents et grand-parents partiront en fumée comme un feu de paille. Devons-nous ou pouvons-nous accepter cela et laisser faire sans réagir ?

 La vocation du Blauberg a toujours été évangélique, elle doit le rester parce que nous avons besoin d’endroits où l’on prie et où l’on pratique la charité.

Dans la conclusion de sa visite pastorale dans l’archiprêtré de Sarreguemines en février 2012, Monseigneur Raffin écrivait:

sur tes remparts, Jérusalem, j’ai posté des veilleurs”, dit le prophète Isaïe(62,6). Sur les hauteurs du Blauberg, des priants veillent sur la ville: La communauté des sœurs dominicaines et celle des pères Rédemptoristes, les personnes âgées de la maison de retraite Notre Dame, les pèlerins qui fréquentent la chapelle… Ce haut-lieu est précieux et je me réjouis de ce que l’on se préoccupe de son animation pastorale et spirituelle, grâce à la vigilance de son recteur, M. l’abbé Gérard Dittgen.

Le Blauberg est un lieu où se vit l’apostolat des laïcs qui, selon le pape François, font partie du peuple saint de Dieu et par conséquent sont les protagonistes de l’église et du monde, il appelle pasteurs à les servir et non pas à être servis par eux.

Pendant 80 ans les pères et frères missionnaires Rédemptoristes ont évangélisé nos régions. Ils l’ont marquée de leur empreinte en prêchant des missions dans tous les villages de cette région mosellane et au-delà des frontières dans la proche Allemagne en rapprochant les peuples après une guerre fratricide.

En 2009 à leur départ de SARREGUEMINES pour rejoindre leur maison-mère les Trois Épis, ce sont des laïcs, sous l’impulsion de l’évêque de l’époque, qui ont pris le relais et ont continué leur mission en s’engageant à gérer et à animer cette chapelle construite dans les années 1930 et dédiée à ND du Perpétuel Secours. Ces laïcs l’ont fait avec ardeur et beaucoup de réussite pendant plus d’ une dizaine d’années, l’église était pleine tous les dimanches et les journées de pèlerinage aux fêtes mariales tout au long de l’année étaient très suivies. […]

Le président de l’association Notre Dame du perpétuel secours du Blauberg lance un appel à mobilisation :

Partager cet article

9 commentaires

  1. Une seule solution s’il veulent le sauver faire appel à la FFSPX et là ils auront des prêtres et surtout qu’ils ne fassent pas la fine bouche. De toute façon le renouveau de l’Eglise passera par la Tradition et une fois de plus on dira :”Mgr Lefèvre avait raison”

    • bonjour, je ne sais pas si vs lirez ma réponse mais laissez – moi vs raconter une chose: un de mes amis est devenu tradi convaincu après son mariage. Depuis, il a été maintes fois tellement critique sur l’église (par exemple à la sortie d’une messe “normale” il s’est moqué du pauvre vieux prêtre qui avait oublié une prière) que ce manque criant de la charité la plus élémentaire m’a choquée. Je suis de ceux qui trouvent de l’attrait aux rites à l’ancienne, mais qui, à cause d’une telle attitude, seront toujours plus choqués que convaincus par ce que vous venez d’écrire. Comme si tous vos prêtres étaients saints sous prétexte qu’ils obéissent à tel rite!! Sérieusement, j’ai vu des tradis refuser absolument de participer à une messe “normale” comme si c’était un lieu de damnatio’, on dirait qu’ils pensent que ns ne sommes pas “vraiment” chrétiens et qu’eux seuls sont purs. Pourquoi ne pas au contraire soutenir de votre soutien et de votre présence les courageux prêtres diocésains au lieu de les toiser de votre regard méprisant? Désolée, mais vraiment cette attitude me choque profondément car elle nous divise tous. les tradis purs et durs pourraient-ils se convertir à la charité et la miséricorde? ou l’Esprit ne soufflerait-il qu’exclusivement dans les endroits où on pratique le bon rite? sérieusement?

      • Désolée que vous ayez été choquée mais je puis témoigner avoir constaté pendant 40 années, un déferlement de haine et une agressivité constante des fidèles de la messe ordinaire vis à vis des tradis et non l’inverse. Dans l’autre sens il y a plutôt une indifférence et peut être rarement du mépris.
        De même le manque de charité existe bel et bien mais dans une proportion bien moindre que chez les fidèles de la messe ordinaire.

        J’ai largement démontré d’une manière totalement incontestable que l’écrasante majorité des catholiques ne mettent plus les pieds à l’église depuis le concile, ni à la messe ordinaire, ni a la messe extraordinaire, alors qu’ils ne seraient pas contre revenir. Ils sont 10 fois plus nombreux que la totalité des pratiquant des 2 rites…

        Le premier repoussoir c’est la messe ordinaire, avec toutes ses fantaisies, qui fait fuir tous ceux qui tentent de revenir…

        Le deuxième repoussoir qui les empêche d’aller dans les messes extraordinaires est l’agressivité hallucinante des fidèles de la messe ordinaire. Leur responsabilité est écrasante.
        J’insiste ici, il n’y a pas d’erreur, c’est bien l’attitude des fidèles de la messe ORDINAIRE qui bloque un retour vers la messe EXTRAORDINAIRE. Vous avez bien lu.

        Le troisième repoussoir lorsqu’ils tentent d’aller, malgré tout, dans une messe extraordinaire est effectivement parfois un certain mépris et un manque de charité qu’ils perçoivent, ce qui est regrettable. Mais cela est vécu de façon très très moindre par rapport au 2 premiers.
        Cela n’enlève pas une certaine part de responsabilité, c’est vrai, mais lorsqu’on a été beaucoup agressé il n’est pas étonnant de devenir un peu aigri.

        Pour finir j’ai un parcours personnel très étendu autant chez les modernistes que chez les tradis et les intégristes.

      • Pour compléter votre message ODE. Je connais un prêtre tradi, autrefois un de mes directeurs spirituels, aujourd’hui relevé de l’état clérical pour un motif qui permettait d’en faire un témoignage au CIASE… Oui, cela existe et celui-là connaît très bien sa théologie morale, mais il n’en vivait pas.

        Je suis de fait attristé, comme vous, par le manque de charité de beaucoup de tradi qui crachent du venin tous les jours. Sainte Thérèse de Lisieux l’a pourtant enseigné : il faut s’édifier des vertus du prochain et tout le monde a quelque vertu. C’est bien St Pie X qui la disait “la plus grande sainte des temps modernes”.

        Les nombreux malheurs qu’on voit doivent nous presser à beaucoup plus de prières et de sacrifices pour la conversion du monde. Et si toute la douleur de nombreux lecteurs du Salon Beige se répandait en larmes pour la conversion des pécheurs plutôt qu’en paroles amères, le Christ pourrait avoir beaucoup plus de victoires ! Mais Satan veille et il attrape beaucoup de tradis et de lecteurs du Salon Beige qui se comportent comme s’ils étaient plus saints que les autres… Satan sait si bien y faire…

        Enfin (et ce n’est pas pour vous ODE) dire “le renouveau de l’Eglise passera par la Tradition”, c’est de l’orgueil. On ne sait rien des plans de Dieu comme 9999 catholiques sur 10000. N’est pas prophète qui veut mais celui que Dieu choisit.

        • La paille et la poutre…
          Vous connaissez un prêtre tradi… etc.
          C’est très possible mais moi je connais plusieurs prêtres de la messe ordinaire qui…

          Sinon nous les catholiques ne nous répandons pas en larmes, nous laissons cela aux femmes musulmanes, nous prions c’est nettement plus utile et efficace.

          Pour finir dire “le renouveau de l’Église passera par la Tradition” c’est constater que cette dernière remplit les séminaires et les églises pendant que de l’autre côté on les vide. Ce qui n’est que la constatation qu’un des deux arbres ne porte pas de fruits comme le Christ nous a enseigné à le faire.

    • Il existe l’Institut du Christ Roi, la Fraternité Saint Pierre, La Fraternité Saint Vincent Ferrier, L’IBP etc.
      Il n’y a pas que la FFSPX…

  2. Pratiquement que faut il faire ? Des dons ? Une sorte de pétition /supplique aux « autorités » de l’église ? Elles n’ont pas l’air en général de s’intéresser aux bâtiments consacrés.

    • je pense que la tendance en effet ds l’enseignement catholique comme dans l’église est à chercher à dire moins de messes avec plus de monde.
      Les prêtres épuisés de courir de clocher en clocher … on comprend qu’ils trouvent cela bien venu.
      Du coup, d’après mes discussions avec qq uns d’entre eux, l’attachement aux lieux de culte n’est pas leur préoccupation.
      j’avoue que je le comprendrais si je ne sentais chez eux un certain ras-le-bol des gens qui luttent pr préserver la messe ds un lieu où eux voudraient la supprimer.
      je pense qu’au lieu de s’énerver ou de prendre des décisions arbitraires ils devraient expliquer les raisons de leurs décisions et prendre en compte les émotions, désirs exprimés et attentes des gens tout en leur montrant qu’ils ne peuvent pas concrètement y répondre.C’est vrai que la façon de faire est insupportable. idem ds l’enseignement catholique d’ailleurs… ils ont une façon d’opérer de profonds changements sans prendre en compte l’avis des gens qui est fort désagréable… je suppose que c’est une “méthode de management”.

  3. D’accord: Il faut que les laïcs dans la mesure du possible se réapproprient les lieux de culte. Dans ce cas précis, le fait que lieu appartienne à une communauté peut simplifier la transaction. Mais seul l’Esprit Saint peut à la suite de nos prières permettre cette évolution car tous ne rament pas dans le même sens, car le combat est d’abord spirituel. Ensuite, il ne faut pas oublier que les formes associatives sont fragiles pour durer. A bien réfléchir par rapport à une entreprise de type SCI ou une propriété personnelle.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]