Bannière Salon Beige

Activités

  • PIERROT a répondu au sujet La nouvelle religion dans le forum Religion il y a 3 ans et 3 mois

    Vous avez tout à fait raison. L’écologie et le climat sont devenues des religions dont les thuriféraires sont fort intransigeant avec les mécréants (dont je suis :), je ne tris pas mes déchets !! ).

    Dans les années 70 / 80, les écolos, assimilés aux hippies, sont des illuminés qui partent vivre en communauté autonome dans le Larzac, jusqu’à se foutre sur la gueule en moins de 6 mois. Aucune de ces communautés d’alors ne dépassera la décennie. Ces mouvements sont anarchistes, mal organisés et disposent de cadres peu formés. Bref, pas dangereux.

    Mais, dans les années 90, suite à la chute du communisme Russe (chute du mur de Berlin en 1989), les communistes de tous poils se retrouvent orphelins. Or, il s’avère qu’une très grande majorité d’entre eux va rejoindre les mouvements écologistes, y trouvant une proximité intellectuelle dans leur rejet du système capitaliste, de la société et de la religion chrétienne. Il suffit de comparer les stats du nombre d’adhérents aux associations / partis écologistes entre 1985 et 2000. C’est l’explosion.

    A ce moment, les communistes qui eux ont été formés aux méthodes Stalinienne et ont une certaine rigueur dans leur façon de mener les combats politiques, l’écologie devient une force de frappe conséquente, qui travaille sur la peur et la dénonciation. Au fur et à mesure, les ex-communistes feront de cette idéologie un système se référent aux principes d’une religion, un dogme humaniste qui sur-passe l’humanité. Le fond idéologique de l’écologie est de supprimer la race humaine qui est un parasite pour la “mère terre”. Les communistes retrouvent ici le principe de l’Homme Nouveau, posé par Robespierre et poursuivi par Lénine puis Staline, visant à régénérer une population. Et, on retrouve bien là une architecture religieuse telle que voulue par les khmers-verts…

    Nous pourrions ajouter que cette religion est complétée par 2 autres : les LGBT et l’Europe. Les 3 s’entendant assez bien.

    La sécularisation de l’Europe a laissé un vide, vide qui naturellement se comble, par l’Islam, mais pas seulement…

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services