Mélenchon et les islamistes radicaux présumés

Lu ici :

"Dimanche prochain 15 avril, Jean-Luc Mélenchon, candidat d’extrême-gauche soutenu par le parti Communiste, effectuera à Pau l’un de ses derniers meetings précédent le premier tour de l’élection présidentielle, le 22 avril.

Le codirecteur de la campagne de l’ancien sénateur socialiste, et régional de l’étape, a décidé d’inviter pour l’occasion, Saad et Farid, les deux frères « islamistes radicaux » (selon le ministère de l’intérieur) interpellés la semaine dernière. Pour Olivier Dartigolles, leur interpellation était illégitime : « Il ne s’agit pas que d’une bavure policière mais d’une atteinte aux valeurs républicaines et d’un manquement grave à la loi ».

Le natif de Bordeaux et conseiller municipal communiste de Pau veut que l’évènement soit « festif, avec un programme métissé et surtout de la diversité » !"

Tout simplement…

4 réflexions au sujet de « Mélenchon et les islamistes radicaux présumés »

  1. B.H.

    La semaine dernière, devant les étudiants de sciences-po, Bayrou a approuvé la décision de Martine Aubry d’instituer des horaires non-mixtes dans les piscines municipales de Lille. Je pense qu’il a commis une erreur monumentale qui va précipiter son affaissement et sa sortie du champ de vision des écrans-radars de la présidentielle en ouvrant enfin les yeux de beaucoup de ses électeurs potentiels.
    François Hollande aura les mêmes problèmes entre les deux tours (s’il n’est pas éliminé au premier tour) à l’égard des positions du sénateur Mélenchon; il ne pourra pas s’en sortir par l’esquive et noyer le poisson.

  2. bébert

    Hollande et Mélenchion se dis-pute-nt le vote des banlieues (qu’ils ont contribué à créer) D’autres,dans l’Histoire, ont fini pendus hauts et courts par ceux qu’ils avaient appelés de leurs voeux (les Socialistes en régime communiste) L’avenir est proche citoyens!

Laisser un commentaire