Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Meeting de Versailles : le lobby LGBT à la manœuvre autour de Bruno Le Maire

Canal+ a diffusé dans le petit journal (émission qui a perdu près de 400000 téléspectateurs et qui devrait disparaître) l’interpellation de Bruno le Maire par la manif pour Tous à Versailles. Le site homosexualiste Yagg nous apprend que Stéphane Dasse, ancien créateur de Gay Lib et militant LGBT était présent lors de ce meetingLe moins que l’on puisse dire c’est qu’il a joué un rôle actif dans le chahut occasionné par la question du militant LMPT en criant « on vous a trop entendu » (4,11 minutes) « Conservateur »  (4,15 minutes) puis « Retournez au 19ème siècle » (4,16 minutes)

0

puis se retournant vers lui, essaie de l’agresser avant de se faire stopper par d’autres militants (5,16 minutes)

1

Cet extrait montre que le lobby LGBT  a bien noyauté l’entourage de Bruno Le Maire et que la position de ce dernier est sous la surveillance de ce lobby.

Fabien Bougle, conseiller Municipal du groupe Versailles Familles Avenir est revenu depuis sur Liberté Politique sur cet évènement :

"[…] Ce qui est très intéressant de souligner en premier lieu, c’est que, hormis quelques curieux, il y avait très peu de Versaillais à ce meeting, le public était principalement composé d’élus des Yvelines, de leurs proches et d’étudiants engagés pour faire la claque, soit environ 300 personnes. En tant qu’ancien élu et militant étudiant, je connais parfaitement les méthodes des partis et en particulier du RPR pour faire croire à un engouement populaire, et je puis vous assurer qu’il s’agissait d’une opération parfaitement montée.

Pour le coup, la réaction de Bruno Le Maire a été très mauvaise, limitée à la défensive et affectée par la bronca suscitée par sa réponse aux deux questions posées [sur l'avortement et le mariage]. S’est ensuivi un pugilat, l’orateur ne maîtrisant pas ses troupes et ses partisans. Après que notre ami qui avait posé la deuxième question eut sorti un grand drapeau de La Manif pour tous, des gros bras de Bruno Le Maire sont venus l’agresser physiquement. C’est finalement assez triste : pour Bruno Le Maire qui se prétend un grand démocrate, un grand Républicain…

La forme de son meeting qui se voulait un débat participatif aurait dû permettre une discussion. Finalement, il ne souhaite le débat que lorsque les questions vont dans son sens. Il n’est pas étonnant d’ailleurs qu’il mette à son programme le refus de tout dialogue avec les syndicats. C’est son mode de gouvernement : il veut bien dialoguer, mais uniquement avec ceux qui sont d’accord avec lui !

Dans cette affaire Bruno Le Maire a perdu ses nerfs et a montré son incapacité à gérer une situation de crise qui en l’espèce n’impliquait qu’une trentaine de personnes. On  l’imagine président de la République, face à la CGT ! Je m’interroge donc : ce candidat à la primaire est-il vraiment capable de gouverner notre pays ? C’est un bon « communicant », un peu lisse, faisant mousser ses interventions toujours assez creuses, mais son socle de valeurs semble déstructuré. Il semble n’avoir aucune conviction réelle, mis à part des poncifs de la doxa dominante. Bref, un excellent représentant du système politico-médiatique actuel…

De ses différentes interventions, que retenez-vous de sa vision sur la famille, la place du religieux, la laïcité ?

Je crois qu’il est intéressant de retenir qu’il est en contradiction totale avec ce qu’il prétend être, à savoir un catholique avec une vision traditionnelle de la société. Il fait partie de toutes ces personnalités qui font de beaux discours, agréables à entendre, plaisants et rassurants, pas dérangeants pour un sou. De telles personnalités politiques sont nombreuses dans les Yvelines, et à Versailles en particulier : je les côtoie tous les jours…Mais dans les faits, dans l’action, ils soutiennent absolument le contraire de ce qu’ils prônent ou prétendent être publiquement.

C’est une sorte de trahison que nous devons dénoncer, car une telle attitude conforte nos adversaires déclarés !

En fait, Bruno Le Maire adopte un discours antireligieux. Selon lui, rien de la sphère religieuse ne doit impacter la « chose » publique. Il n’est pas possible qu’une conviction personnelle puisse avoir un impact politique. Il a une vision totalement extrémiste et totalitaire de la laïcité. […]

C’est pour cette raison que, derrière un discours édulcoré et parfois plaisant à l’oreille de ceux qui ont pu participer aux grandes Manifs pour tous, la vision de Bruno Le Maire m’effraie. Son discours reste particulièrement dangereux, et c’est pourquoi nous sommes allés lui rappeler avec vigueur et détermination, mais sans violence, l’existence de deux points non négociables : le mariage ne peut être que l’union d’un homme et d’une femme, et la vie doit être respectée de la conception à la mort naturelle."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!