Médecine alternative : Prudence!

Zenit donne une information importante en provenance de la Conférence des évêques américains :
"« l'Eglise reconnaît deux types de guérison : la guérison par la grâce
divine et la guérison qui recourt aux pouvoirs de la Nature ». Ces deux
types de guérison « ne s'excluent pas l'un l'autre ».

Sur ce principe, le document cité précise que le Reiki, médecine douce "inventée au Japon vers la fin du XIXe siècle par Mikao Usui, qui étudiait alors les textes bouddhistes", n'est pas une thérapie chrétienne.

Par conséquent :

"Puisque la thérapie du Reiki n'est compatible ni avec l'enseignement
chrétien ni avec les preuves scientifiques, il serait inapproprié pour
les institutions catholiques,
tels que les établissements médicaux et
centres de retraite, ou pour les personnes représentant l'Eglise, comme
les aumôniers catholiques, de promouvoir ou de soutenir la thérapie du
Reiki".

Au-delà de la précision sur cette technique particulière (le reiki), ce document (vo) offre une réflexion intéressante sur une question souvent estompée qu'est la vision chrétienne des "médecines", vision qui revêt un caractère croissant à l"heure où se multiplient ces médecines alternatives.

Lahire

5 réflexions au sujet de « Médecine alternative : Prudence! »

  1. Exupéry

    Il y a déjà une dizaine d’années que le Père Verlinde, spécialiste des dangers de l’occultisme, dénonce le “Reiki” comme faisant appel à des “énergies” qu’il estime, à juste raison, ténébreuses.

  2. cosaque

    J’avoue ne pas trop comprendre pourquoi mon commentaire précédent n’a pas été publié ?
    Bien à vous.
    [Tout simplement, parce que nous traitons les commentaires quand nous le pouvons, c’est à dire quand nous avons le temps et la connexion internet! Regardez, il est en ligne. 😉 Lahire]

  3. Annette

    Il y a vraiment DU PAIN SUR LA PLANCHE en matière d’information et d’aide au discernement dans ce domaine! Merci infiniment au père Verlinde pour son travail énorme dans ce sens. Je n’ai jamais compris POURQUOI les prêtres de nos paroisses n’en parlent jamais dans leurs sermons. Ca serait plus qu’utile!!!

Laisser un commentaire