Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Médecins schizophrènes

3 médecins signent dans Le Monde une tribune à se taper la tête contre le mur :

"[M]édicalement, le stade d’embryon se termine après la formation des organes (12e semaine de grossesse), après on parle de foetus. L’inscription à l’état civil avant vingt-deux semaines entretiendrait le trouble. En revanche, leur possible inscription symbolique à une mairie, sur des "registres des embryons" et "registres des foetus" serait salutaire. Cette distinction entre embryon, foetus et enfant viendrait garantir le fait que la société autorise l’inscription symbolique de la fin d’une grossesse survenue avant vingt-deux semaines sans remettre en question le principe d’une recherche sur les embryons conçus in vitro et l’interruption volontaire de grossesse jusqu’à quatorze semaines [sic : en France, le délai légal est de 12 semaines !]."

On pourrait aussi distinguer les enfants des adultes, et puis les adultes des personnes âgées (que l’on voudrait euthanasier) et pourquoi pas les enfants noirs des blancs, ou les juifs des non-juifs, etc. On voit quelle idéologie sous-tend cette schizophrénie pseudo-médicale qui distingue les personnes qui ont droit de vivre, des personnes que l’on peut tuer. Car, il faut encore le rappeler, l’embryon, le foetus comme l’enfant sont des personnes.

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services