Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Massacre de 11 coptes dimanche en Egypte

C Pendant que tout le monde regarde les manifestations contre Moubarak, les pogroms contre les chrétiens continuent. C'était dimanche dans le village de Sharona, province d'Al Minya au sud du Caire.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Pourtant hier, sur Arte, ils nous ont juré qu’en Égypte il y avait une entente merveilleuse entre musulmans et chrétiens. Nous auraient-ils menti?

  2. Un extrait en français, pour ceux qui ne sont pas trop à l’aise avec l’anglais:
    Onze Coptes, dont un enfant de trois ans, ont été assassinés chez eux. (…) Le Mouvement Copte Australien [qui diffuse cette information] signale que des témoins détiennent le nom des assassins qui étaient connus de leurs victimes et demande à l’armée égyptienne de les appréhender sans délai et d’assurer la protection. Sans milices spécifiques et compte tenu que les forces de police se sont souvent montrées peu désireuses de les protéger, les Coptes sont particulièrement vulnérables face à toute violence à motivation religieuse.

  3. Quelle tristesse je ressens au fond de mon âme en lisant ces nouvelles qui ne surprennent pas le scrutateur que je suis…
    Et dire que je viens d’apprendre que dans une école pulique, au Tremblay-en-France, en France…le nouveau jeu officiel des bandes ethnique en école est de “bousiller” un Français de souche par jour.
    France,France, relève toi!

  4. et ON veut faire apprendre l’arabe des la petite classe!!!

  5. Le seul avantage des informations sur la persécution des chrétiens en terres d’islam, c’est de permettre à Monsieur Toulemonde de ne plus se fermer les yeux.
    Pourtant, il devient de plus en plus évident que la contagion n’est pas loin.
    Puisse le Seigneur protéger ceux qui lui appartiennent.

  6. Pas un mot dans les journaux télévisés. Imaginez si des colons israéliens avaient tué 11 palestiniens désarmés: nous aurions le président américain et le président français faisant une grande allocution appelant au dialogue et condamnant “avec la plus grande fermeté”.
    Mais le massacre de chrétiens n’intéresse personne. Pas plus d’ailleurs que celui des kurdes par l’armée turque, ou l’esclavage au Soudan.
    Mgr Vingt-trois en parlera-t-il à la prochaine messe dominicale ?

Publier une réponse