Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Martyrs du communisme

En ces temps troublés, l'Eglise nous donne des modèles. Mercredi, le Pape François a reçu
le Cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour
les causes des saints, au cours de laquelle il a autorisé la
promulgation des décrets reconnaisant le martyre de victimes du communisme :

  • Manuel
    Basulto Jiménez, évêque espagnol, et 5 compagnons, tués en haine
    de la foi en 1936 et 1937
  • Giuseppe
    Massimo Moro Briz et 4 compagnons, prêtres espagnols, tués en haine
    de la foi en 1936
  • Vladimir
    Ghika, prêtre roumain, tué en haine de la foi en 1954
  • Joaquin
    Jovani Marin et 14 compagnons, prêtres ouvriers espagnols, tués en
    haine de la foi de 1936 à 1938
  • Andrea
    da Palazuelo (au siècle: Michele Francesco Gonzalez Ganzalez),
    prêtre espagnol profès de l'Ordre des Frères mineurs capucins, et
    31 compagnons, tués en haine de la foi de 1936 à 1937
  • Giuseppe
    Girotti, prêtre italien profès de l'Ordre des Frères prédicateurs,
    tué en haine de la foi à Dachau, en Allemagne en 1945
  • Stefan
    Sandor, laïc hongrois profès de la Société de Saint François de
    sales, tué en haine de la foi en 1953
  • Rolando
    Rivi, séminariste italien, tué en haine de la foi en 1945

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services