Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Martyr, le Père Hamel béatifié d’ici deux ans

La nouvelle vient du Figaro

"La procédure de béatification du père Jacques Hamel va pouvoir commencer tout de suite et devrait durer « un à deux ans » estime l’archevêché de Rouen. Une accélération exceptionnelle du processus dont Mère Theresa et le Pape Jean-Paul II ont bénéficié. Monseigneur Romero, archevêque de San Salvador, assassiné en 1980 alors qu’il célébrait la messe, lui, n’a été béatifié que l’an dernier.

Monseigneur Lebrun, l’archevêque de Rouen, a été « informé samedi » par la congrégation romaine pour les causes des Saints que « le Pape François donne la dispense du délai de cinq ans habituellement nécessaire avant d’ouvrir une enquête officielle en vue de la béatification ». Ce message lui a été transmis par un « rescrit », c’est-à-dire une parole orale du Pape consigné par écrit par le cardinal Angelo Amato, préfet pour la congrégation pour les causes des Saints.

Trois voix sont requises pour une béatification : celle du peuple chrétien par la réputation de sainteté, celle de l’Eglise par la déclaration de l’héroïcité des vertus ou du martyre du Serviteur de Dieu, qui est alors appelé Vénérable, la voix de Dieu par un miracle survenu en lien avec la prière par l’intercession du serviteur de Dieu. Le père Hamel pourrait être reconnu « martyr ». La béatification d’un martyr ne requiert pas de miracle car le martyre témoigne déjà « d’une aide spéciale reçue de Dieu ».

La canonisation peut être décidée par le Pape après la reconnaissance d’un autre miracle attribué au Bienheureux après sa béatification. Le Pape peut aussi décider de dispenser de ce miracle, en considération d’autres circonstances suffisamment parlantes, comme ce fut le cas pour la canonisation du Pape Jean XXIII".

Partager cet article

6 commentaires

  1. Ce pape utilise son pouvoir discrétionnaire tous azimuts.Tout pour se faire bien voir.
    Il y a des règles, il faut les appliquer. Elles ne sont pas sans raison.
    Idem pour Amoris laetitia. La pape met en cause sans complexe un enseignement constant de l’Eglise, qui lui-même est fondé sur l’Ecriture comme Saint-Jean Paul II l’a rappelé en réaffirmant l’enseignement de l’Eglise sur la discipline des sacrements applicable aux divorcés remariés…
    Au passage, la procédure d’urgence pour la canonisation de Jean-Paul II était bien venue pour faire passer plus en douceur la remise en cause de Familiaris consortio.
    Et tous nos évêques ou presque de suivre comme des tontons. L’Eglise est dans une phase bien triste de son histoire.

  2. Pourquoi “béatifié” seulement ? Il est mort martyrisé en célébrant la messe. Santo subito !

  3. @ Christophe : Si le pape François peut agir ainsi, c’est que c’est prévu par le droit!
    Par ailleurs, le peuple chrétien est Église… les premiers temps, les canonisations se faisaient par acclamation de ce peuple, toujours présent d’ailleurs, de la même façon dans le processus aboutissant à la définition dogmatique…
    Un martyre sanglant permet ces rapidités, et c’est sûrement d’importance pour lepeuple chrétien d’occident…
    Pour mgr Romero, il y avait d’autres soucis, d’autres’éclaircissements à apporter au vu de son engagement socialo-politique…

  4. Combien de prêtres guillotinés sous la révolution restent des illustres inconnus?
    Et Monseigneur Affre sous la Commune?
    Pourtant lui qui était né à Saint-Rome(de Tarn)
    A mon avis, il y a un peu de précipitation dans cette volonté! Pour raisons d’Etat?

  5. Espérons que lors de sa béatification on rappellera ses dernières paroles au moment ou l’assassin islamiste s’est précipité sur lui :
    “Arrière Satan !!!”
    rapportée par la sœur qui assistait à la messe et à la scène …
    le père Hamel est mort dans la Vérité

  6. Un chrétien devient martyr lorsqu’il perd sa vie en témoignant de l’Amour du Christ pour tous les hommes…
    Le Père Jacques Hamel, assassiné alors qu’il célébrait la messe, témoignait de cet Amour divin !
    Un musulman devient martyr lorsqu’il perd sa vie en tuant d’autres hommes, créatures de Dieu…
    Tout est là.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services