Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Martine Aubry défend le repos dominical

ADans une tribune du Monde, le maire de Lille s'oppose à la loi Macron et écrit notamment :

"Ce n’est pas une réforme subalterne, c’est un moment de vérité autour de la seule question qui vaille : dans quelle société voulons-nous vivre ?"

Dans le Figarovox, Etienne Neuville, vice-président du Collectif des Amis du Dimanche, salue cette prise de position interne au PS et donne des faits :

"les travaux économiques (Etudes CES 1993, CREDOC 2008, OFCE 2008 et 2014) arrivent unanimement aux mêmes conclusions: dans une économie atone, le travail du dimanche ne produit ni emploi ni croissance, mais simplement un transfert d'activité de la distribution de proximité vers la grande distribution. Et des dégâts collatéraux dans le modèle social.

L'expérience confirme ces études: personne n'a vu les «dizaines de milliers d'emplois» promis par le député Mallié en 2009. Pas plus que Bricorama n'a vu s'envoler le nombre de perceuses vendues par ses enseignes, depuis qu'il a obtenu l'autorisation d'ouvrir le dimanche autant que Leroy-Merlin. Les expériences menées par l'Espagne et l'Allemagne vont également dans ce sens. […]

Céder à des mirages consuméristes pour engager la France dans un choix de société imaginée par des lobbyistes de grandes enseignes, ou des banquiers d'affaire, est une régression à tous niveaux: économique, humains, culturels, sociétaux. Il s'agit, toujours plus avant, de transformer les hommes en machines à consommer sans cesse davantage, sans réfléchir.

Ces arguments sont connus: ils ont été très finement défendus par M. Ayrault, au cours de la discussion sur la loi Mallié, en 2009. Ils ont été réaffirmés par le Président de la République, en mai 2012 «Le combat de 2012, c'est de préserver le principe du repos dominical, c'est-à-dire de permettre aux travailleurs de consacrer un jour de leur semaine à leur famille, au sport, à la culture, à la liberté. Et j'y veillerai.» Un article de Mme Aubry dans le Monde d'aujourd'hui en fait une remarquable synthèse. […]"

Partager cet article

16 commentaires

  1. Et bien entendu, la loi de Monsieur Macron a prévu que
    -les crèches seront dorénavant ouvertes sept jours sur sept, de 6 h du matin à 22 h
    -les écoles, collèges et lycées publics concentreront l’essentiel des cours sur la journée du dimanche, pour que les parents soient déchargés des mouflets afin d’aller à la mine (heuh! au travail).
    Reviens, Zola, les politicards de gauche soont devenus fous!

  2. Personne n’a vu non plus les centaines de milliers d’emplois durables que devaient creer les 35 heures.

  3. Une once de bon sens, même à gauche ? C’est à peine croyable.

  4. L’Esprit Saint souffle où il veut, même chez des socialistes! A quand la remise à l’honneur de la messe dominicale …le dimanche? Une idée de réforme à suggérer au pape François par les catholiques de France, fille aînée de l’Eglise?

  5. Même les horloges complètement détraquées peuvent indiquer la bonne heure de temps en temps.

  6. Nous ne les avons pas vu Bernard, mais nous voyons toujours ce qui est versé aux entreprises pour se passage au 35 h. (sans oublier les modifications de contrat de travail revu à la baisse pour les avantages)
    N’importe quelle personne qui réfléchit un tant soit peu se rend-compte que les achats faits en semaine seront répartis sur le jour supplémentaire d’ouverture, les acheteurs n’auront pas plus de moyens donc n’achèteront pas plus ! N’importe quel gamin saurait le démontrer en faisant 2 divisions !
    Ne serait-ce pas plus pour qu’il y ait moins de fidèles aux offices ? (je sais je pousse le bouchon, mais pensons-y eux sont tout à fait capable d’y avoir pensé)

  7. L’un des prétextes à l’ouverture des magasins est la présence des touristes étrangers. Est-ce que les Qataris se rendent dans les magasins le vendredi ? Il serait intéressant de le savoir.

  8. Tout d’un coup madame Aubry serait elle inspirée ?
    Il se passe des choses étranges en cette fin d’année : la multiplication des crèches, madame Aubry opposée au travail dominical, le PS boudé par France 2…

  9. Combien de lecteurs du Salon Beige continuent de raisonner avec un schéma gauche-droite qui a perdu tout sens et sent les seventies ?
    Combien oublient que sur quantité de sujets, celui-ci comme celui des allocations familiales, il faut savoir qui est dans le vrai, qui est dans le juste.
    Nous étouffons devant ce tsunami libéral-libertaire qui submerge le dimanche après le mariage avant de noyer progressivement les allocations familiales.
    Des observateurs comme Eric Zemmour voient très bien cela dans d’excellentes pages du Suicide français.
    Et, nous, que faisons-vous de la Doctrine Sociale de l’Église promue par les papes depuis plus d’un siècle ?

  10. Les magasins ouverts le dimanche? Cela va faire le bonheur de ceux qui s’ennuient chez eux et qui iront s’ennuyer dans les grandes surfaces en poussant un caddie vide.Ce sera la sortie du Dimanche!

  11. Aïe aîe aïe, je me sens bien seul, sur ce sujet!
    1) Est-ce que l’ouverture des magasins (ou des usines le jour où nous aurons enfin un gouvernement qui ré-industrialisera la France) implique la suppression du repos hebdomadaire? Je dirais même du repos de deux jours consécutifs hebdomadaire? Non, cette obligation doit rester. Dès lors, le choix des jours de repos deviendra, au même titre que la rémunération, la situation géographique, les avantages en tous genres ou les perspectives de carrière un critère de sélection de l’emploi. Le débat du repos hebdomadaire est un faux débat.
    2) L’ouverture des magasins 7 jours sur 7 va-t-il créer des emplois? En partie oui, même si, probablement leur nombre ne sera pas faramineux. Mathématiquement, 14% de temps d’ouverture supplémentaire engendre forcément des emplois supplémentaires. A temps plein? Certainement pas. N’oublions pas que nombreux (ses) sont ceux qui recherchent des emplois partiels (et que la loi stupide des socialistes interdisant les contrats de travail de moins de 24 heures par semaine vient de condamner). La question de l’emploi se pose aussi en d’autres termes. Si on évoque si souvent Paris, c’est que s’est créé ces dernières années un véritable tourisme de luxe alimenté non par les Qataris, cher Yu, mais par les Chinois, les Russes, les Brésiliens, les Indiens etc, etc… Depuis maintenant trois ans (cherchez l’erreur..), ce tourisme se développe nettement moins vite sur Paris que sur Londres. Plusieurs faits en sont la cause. En premier, l’insécurité. Les touristes chinois ont sept fois plus de chances d’être agressés à Paris qu’à Londres (la video des supporters “multiculturels” du PSG pillant un autobus de touristes sous le regard placide des forces de l’ordre arme au pied a fait le tour du monde..). En second, les heures d’ouverture des magasins. Eh oui, les séjours dans les capitales européennes se faisant courts, les journées sont consacrées aux visites “culturelles” et les soirées et les dimanches au shopping… Au shopping là où les magasins sont ouverts, of course! Dès lors, si dans une ville les magasins sont ouverts et dans une autre ils sont fermés, devinez où et quand nos tour operator vont organiser les moments shopping? Pour ceux d’entre vous qui ne l’auraient pas compris, les nababs du Golfe ne sont pas concernés puisque vivant dans des palaces ou leurs hotels particuliers, ils peuvent faire leurs courses quand ils veulent quand ce ne sont pas les vendeurs qui viennent à eux… Non, il s’agit du tourisme “de masse” des nouveaux riches mondiaux pour qui acheter en Europe reste un “must” et que notre réglementation pousse, au détriments de nos emplois et de notre PIB dans les bras d’Albion.
    3) L’ouverture des magasins le dimanche va-t-il générer une augmentation du chiffre d’affaire? Là encore, mathématiquement, oui (cher Maurice, si votre raisonnement “simpliste” et fort peu économique était vrai, il suffirait de fermer les magasins toute la semaine et de les ouvrir que le week end pour générer l’intégralité du chiffre, puisque nous aurions une population disponible dépensant ce qu’elle dépense en une semaine.. ). Oui, mais fort peu. Oui parce que tout ce qui crée de l’emploi crée des revenus qui génèrent des dépenses. Oui, parce que l’offre créé la dépense (même à crédit!!!), oui par transfert car nombre de Français compensent actuellement la fermeture des magasin par l’achat sur Internet et que l’ouverture permettra de re-transférer sur des points de vente physiques. Oui, parce que les magasins qui ouvrent le dimanche actuellement sont formels, leur CA annuel croît. Oui, parce que si vous dites à des milliers de petits commerçants à leur compte, donc libres d’ouvrir si ils veulent, qu’il leur faut fermer désormais le dimanche, vous les verrez dans la rue en hurlant que vous les tuez en les amputant de 20 à 25% de leur CA.
    3) L’ouverture le dimanche est il en rupture avec la civilisation chrétienne qui est la notre? Oui et non, mais ce n’est pas du ressort de l’Etat. EN maintenant le repos hebdomadaire de deux jours consécutifs, on permet aux chrétiens d’y inclure le dimanche (aux Juifs le samedi et aux musulmans le vendredi…). Rendons à César (le talent d’or) ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Celui qui privilégie Dieu refusera de travailler le dimanche. Celui qui privilégiera le matériel acceptera de travailler le dimanche. Son choix se fera en fonction de ses valeurs et ses valeurs, il se les forgera en fonction des messages qu’il recevra. Que l’Eglise cesse de demander à l’Etat de faire le boulot d’évangélisation à sa place. Que les Français préfère le service de Dieu que le service du matériel est du ressort de l’Eglise, ce n’est pas à l’Etat de lui imposer.

  12. Il est regrettable que ces positions pleines de bon sens (et même d’humanité) viennent d’une adversaire déclarée de la civilisation chrétienne.
    Que font nos évêques ? (une fois de plus…)

  13. Maurice et Bernard, vous êtes de mauvaise foi, c’est une député socialiste qui vous le dit 😉
    http://maviemonargent.info/les-35-heures-efficaces-contre-le-chomage-et-contre-linegalite-hommes-femmes/

  14. @Tol
    Une horloge totalement hors service indique la bonne heure une fois par jour, TOUS LES JOURS !!!!!!!!!

  15. ATTENTION DANGER!!
    Madame Aubry n’est pas devenue subitement catholique pratiquante, pas plus que la CGT qui défend aussi le repos dominical n’a té touché par la grâce .
    Elle avance ses petits pions très discrètement depuis dix ans sur la ligne de la théorie du CARE.Direct from USA, of course.
    Ne soyons pas naïfs chers amis lecteurs, ce qu’il y a derrière cette théorie socio-politico-économique dégoulinante de bons sentiments est une machine de guerre où progressivement sous prétexte de vouloir le bien et le bonheur des concitoyens, l’Etat se substituera à tout autre institution,décidant seul de ce qui convient à chacun. Deux générations, et hop…
    Informez vous sur cette théorie vous en aurez froid dans le dos. Les FM aiment beaucoup, beaucoup. Martine aussi. mais en grosse balourde qu’elle est , elle a lâché le morceau il y a 5 ou 6 ans devant les médias. Puis elle a vite remballé son discours, mais les médias en reparlent ces temps-ci, de la théorie du Care… en l’associant à la Mère Aubry. CQFD

  16. @clarina. Je ne suis pas anglophone. Pouvez-nous nous expliquer ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]