Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Marseille : l’assassin déséquilibré était bien connu des services de police

Minute évoque le meurtre de Jérémie à Marseille :

"Le jeune homme de 22 ans a été
agressé vendredi soir en plein centre de Marseille, à seulement 50 mètres d’un grand commissariat, alors
qu’il allait chercher une amie à la
gare. Craignant peut-être que celle-ci
ne soit importunée en traversant
toute seule le quartier… Les journaux
rapportent que Jérémie a été
« poignardé à la gorge ». Pour ne pas
dire qu’il a été « égorgé »
, le terme
étant peut-être à leurs yeux trop
connoté historiquement ? Après
deux jours dans le coma, il est décédé
dimanche.

Le « principal suspect » ou « auteur présumé », selon les déclarations,
s’appelle Ali H. C’est un SDF.
Il a été immédiatement présenté
comme un « déséquilibré » étant
« originaire de la Drôme ». Déséquilibré,
peut-être ; originaire de la Drôme, y’a à redire… ; disons qu’il y
était né… Ali H. a été condamné à
plusieurs reprises pour vols, violations
de domicile, rébellions, dégradations,
recel… et « petits » trafics
de stupéfiants
. Un palmarès que
l’on s’efforce aussi de minorer.
La théorie de l’accès de folie
d’un déséquilibré – forcément impossible à prévoir – est sans aucun
doute plus confortable pour les juges et les politiques. A l’heure où
nous mettons sous presse, Ali H. a
été arrêté mais n’est pas mis en examen,
aucun élément objectif ne l’incriminant
directement pour le moment. Il y a une autre piste. Le téléphone
de Jérémie Labrousse avait
été géolocalisé par la police dans les
quartiers Nord de Marseille… Hypothèse 1 : la racaille s’est mise en
« mode Brétigny » et a ramassé le
portable du mourant ! Hypothèse
2 : Ali H. n’est pour rien dans la
mort de Jérémie et c’est un habitant
des « quartiers Nord » qui a fait le
coup. Lequel n’est certainement
pas connu, lui non plus, des services de police…

Partager cet article