10 réflexions au sujet de « Marseille : Carlotti et Filippetti se débinent »

  1. c

    Intérêt collatéral: l’on découvre l’activité occupationnelle (pardon “inauguratoire”) des fort nombreux ministres et secrétaires d’état.
    L’on sait au moins à quoi servent une partie de nos impôts
    Et dire que sous la IIIème république ont parlait de sous préfet au champ et de président inaugurant les chrysanthèmes…

Laisser un commentaire