Marine Le Pen veut que les femmes puissent choisir

Marine Le Pen est interrogée par le journal suisse, Le Matin :

"En Suisse, une initiative de l’UDC propose de ne plus rembourser les avortements. Vous tenez le même discours en France. Pourquoi?

Si demain je suis obligée de faire un choix budgétaire, je préfère dérembourser quelque chose d’évitable plutôt que de dérembourser les médicaments pour des personnes âgées qui ne peuvent plus se soigner. Les femmes doivent avoir le choix de ne pas avorter, c’est pourquoi je propose aussi l’adoption prénatale. Une femme enceinte pourra confier son bébé à l’adoption plutôt que de le laisser traîner dans des orphelinats.

Avec votre idée de rémunérer les femmes au foyer, voulez-vous les inciter à rester à la maison?

Pas du tout, j’ai moi-même toujours travaillé en élevant mes enfants. Mais j’estime qu’elles ont le droit de choisir, de rester chez elles en gagnant leur vie. Je trouve ça légitime qu’elles puissent toucher 85% du SMIC pendant un certain nombre d’années à compter du deuxième enfant, encore une fois, si c’est leur choix."

Nota bene : il y a des lecteurs qui souhaitent ou imaginent que le Salon Beige donne une consigne de vote et qui se plaisent à décrypter chaque post selon cette angle interprétatif. Ils se mettent ainsi le doigt dans l'oeil. Ce blog apporte un éclairage, certes imparfait, sur l'actualité. Il considère que ses lecteurs sont assez responsables pour savoir ce qu'ils ont à faire, et ne vous dit pas comment  voter ou agir, et ne décerne pas, comme certains blogs, des labels de catholicité.