Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Famille

Marine Le Pen s’oppose au nouveau coup contre la famille

Dans un communiqué :

M "On apprend aujourd’hui que le gouvernement de Nicolas Sarkozy entend
s’attaquer à l’avantage fiscal lié au mariage. […] Cette mesure est d’autant plus
inacceptable qu’elle aura un effet délétère sur l’institution du mariage
: l’INSEE signale ainsi qu’en 2009, seuls 256 000 mariages ont été
célébrés dans notre pays, soit une baisse de 3,5% par rapport à 2008. La
lente agonie du mariage se poursuivra donc, dans l’indifférence d’un
gouvernement décidément prêt à tout sacrifier pour continuer à
privilégier les amis du pouvoir, au détriment du peuple français.
"

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Cette mesure est d’autant plus injuste qu’elle fait fi d’une réalité juridique. Avant le mariage il existe deux foyers fiscaux, après le mariage il n’en existe plus qu’un. C’est la raison de cette situation au plan fiscal. Si les impôts avaient voulu l’effacer il y a longtemps qu’ils l’auraient fait.
    En revanche, pour les économies, on pourrait peut-être supprimer les subventions à l’éolien et au photovoltaïque et autres avantages indus dont profitent les resquilleurs de la république.

  2. Marine LE PEN note également que “Censée rapporter « quelques centaines de millions d’euros » (ce qui est une goutte d’eau dans l’abyssal déficit budgétaire français), cette mesure va surtout pénaliser les familles lourdement assujetties à l’impôt sur le revenu”.
    C’est parfaitement exact, ce sont une fois de plus les familles et les ménages modestes qui payent la politique de Sarkozy.
    On ne dira jamais assez l’action néfaste mené pa Sarkozy contre la famille depuis le début de son quinquénat.
    Vivement 2012, quel(-le) que soit l’élu (-e), ça ne pourra de toutes façons pas être pire.
    Merci à Marine LE PEN de cette intervention claire, franche et emplie de bon sens.

  3. Pas très claire la position du FN en ce qui concerne le divorce, fléau national…!

  4. Bonne et heureuse réaction de Madame Le Pen qui, si elle a participé à l’augmentation des mariages en France, a malheureusement participé aunnombre croissant de divorces.
    Cela ne retire rien à la pertinence de son propos mais jette un léger voile sur son ambition à incarner les valeurs familiales.
    Est-ce suffisant pour l’empêcher s’incarner l’ avenir des nationaux comme elle le prétend.a chacun de juger en son âme et conscience

  5. @ Gustave
    Vous posez une question qui porte sur la vie personnelle de Marine LE PEN avec la tartufferie si particulière au moralisme bien pensant.
    Posez vous la question de savoir si Henri IV, monarque totalement débauché, comme le fut une grande partie de sa vie son petit-fils Louis XIV ou son descendant Louis XV, ont été de plus grands rois que Louis XVI, roi à la vie personnelle sans anicroche. Les uns furent des rois réformateurs qui ont fait avancer la France, alors que le dernier roi catholique détruisit l’oeuvre de Louis XV dès le début de son règne puis fit preuve d’une faiblesse coupable devant la violence et l’illégalité qui frappa en premier le peuple qui lui était confié, avant que ce ne soit lui et les siens, qu’il n’avait pas su protéger, qui en périssent.
    Le maréchal Pétain avait épousé sa vieille maîtresse, une divorcée, et DE GAULLE fut un mari modèle : ce faut aussi un homme de mensonges, de haines et de divisions, qui livra des centaines de milliers de français à leurs bourreaux communistes ou FLN.
    Il n’y a aucun rapport entre la vie privée et la capacité et moralité politiques, car le divorce et les difficultés conjugales sont avant tout des épreuves personnelles : votre moralisme pourrait s’appliquer à tant de personnes, et dans beaucoup de domaines aussi délicats.
    ”Que celui qui n’a jamais commis de faute etc…..” Jean VIII/7.

  6. La réaction de Gustave est pertinente.
    Comment une concubine multidivorcée (ce qui n’est pas une insulte de ma part, ni un manque de respect, ni une violation de la vie privée, mais une simple observation des faits concernant une personne publique qui se met en avant) peut-elle en effet défendre les valeurs familiales ? Il y a un paradoxe qui fait sourire et, plus sérieusement, qui interroge.
    C’est comme si un athée démontrait l’existence de Dieu : la démonstration serait bonne mais pas convaincante car un soupçon planerait toujours (est-il sincère ou se moque-t-il de nous ?). Prenons une autre comparaison dans le domaine politique. Un politicien véreux viendrait défendre une politique “mains propres” : il aurait raison dans l’absolu mais on aura du mal à le croire car son comportement est contraire. De même pour MLP : elle n’est pas convaincante car sa vie contredit ses principes apparents. Peut-on faire confiance à une politicienne qui ne vit pas comme elle prétend penser ?
    Cette question soulevée par Gustave mérite donc d’être posée. Sa réaction ne relève pas du puritanisme, mais du bon sens et de la logique. On cite l’exemple de nos rois qui n’ont pas toujours eu une vie exemplaire au regard de la morale chrétienne. C’est exact mais il y a ici une confusion entre deux choses différentes : entre le divorce et l’adultère. Certes Henri IV, Louis XIV, Louis XV et d’autres ont eu des maîtresses. Si ce péché est grave, il ne contrevient pas matériellement à l’unité du mariage chrétien. En revanche le divorce, qui plus est réitéré, est un acte beaucoup plus grave qui atteint la nature même du mariage naturel et chrétien basé sur l’indissolubilité du lien. Ainsi, si Henri IV et Louis XIV n’ont jamais été excommunié parce qu’ils avaient des maîtresses, il n’en est pas ainsi pour Philippe II Auguste. Lorsqu’il a voulu divorcer et se remarier, le Pape Célestin III (en 1195) l’a excommunié, ainsi que le Pape Innocent III (en 1200) qui est allé jusqu’à jeter l’interdit sur le royaume de France. C’est dire à quel point le péché gravissime de divorce n’a rien à voir avec l’adultère. Ne confondons pas.
    Pour revenir à MLP, je rejoindrais Gustave dans son analyse. MLP peut avoir des amants, cela ne me regarde pas. En revanche, savoir qu’elle a divorcé deux fois ne fait pas d’elle la personne la mieux placer pour incarner les valeurs traditionnelles et familiales. D’autant plus quand elle tient des discours pour le moins douteux sur la famille.
    On connaît la fameuse dépêche AFP du 27.06.2006 : ” La vice-présidente du Front national, Marine Le Pen, s’est prononcée lundi 26 juin, contre le mariage des couples gay et lesbiens, tout en se déclarant favorable à une «organisation» des unions de personnes du même sexe, notamment pour résoudre les problèmes de transmission du patrimoine. Marine Le Pen a trouvé «assez normal» qu’il y ait une «organisation des unions entre homosexuels, parce que ceux-ci s’inquiètent de leur avenir, parce qu’ils voient qu’ils vieillissent en couple […], qu’ils se demandent “qu’est ce que va devenir mon conjoint quand j’aurai disparu”. Il est assez normal de leur permettre de se transmettre entre eux un patrimoine». Interrogée sur la position des homosexuels membres du FN, Marine Le Pen a répondu : «ils plaident pour le droit à la différence»”.
    Ainsi, au delà de la situation de divorce de MLP, peut-on compter sur cette femme pour défendre la famille quand elle est favorable à l’union civile homosexuelle ? Je sais que je vais encore fâcher les marinistes mais les FAITS SONT TETUS. On peut soutenir MLP, mais on ne peut pas dire qu’elle défende nos valeurs.

  7. [email protected] votre réponse est un modèle de clarté, de fermeté et de courtoisie.Comme on aimerait que tous les commentaires du sb s’en inspirent.Sans injures et sans citations associées et inadéquates des “Saintes Ecritures” Merci

  8. Arrêtez cette tartufferie, MLP ne doit d’explications sur sa vie privée à personne.
    Que savez-vous des drames des gens ? Un divorce est un drame, souvent hélas pour en éviter un plus grand drame encore : une vie quotidienne qui devient un enfer.
    Pourquoi lui refuser ce brin de bonheur personnel ? La conscience c’est devant Dieu, éventuellement la personne face à son directeur spirituel; les tiers n’ont rien à y chercher, certainement pas à jeter des pierres. Cela ressemble encore à l’envie des frustrés…
    Il y a la vie privée et la vie publique; rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu, c’est aussi savoir distinguer les idées politiques d’un candidat de ses choix de conscience dont il n’a de compte à rendre que devant Dieu.
    Combien de fois on peut avoir de bonnes idées, vouloir sincérement les mettre en place car on estime qu’elles sont bonnes pour la communauté, bien que soi-même on n’arrive pas (comme beaucoup d’autres) d’atteindre la hauteur de cet idéal.
    Puis dans la vie politique il n’y a pas que la ‘morale’, mais surtout tout le reste : les choix politiques, économiques, sociaux, d’éducation, de sécurité, etc.

  9. Ne faisons pas la police de la braguette. Nous ne sommes pas des puritains. La défense des valeurs a pu être incarné avec brio par des personnes ayant des vies personnelles chaotiques. Cependant, il serait souhaitable que Marine clarifie sa position concernant le PACS dont elle refuse l’abrogation. Au fond, il serait bien d’une manière générale qu’elle clarifie ce qui peut-être assimilé à un double discours. Jusqu’en 2007, que des déclarations allant dans le sens d’un infléchissement du combat pro-vie au sein du FN, histoire de se donner une image moderne devant les médias, depuis quelques mois un retour aux fondamentaux pour la campagne interne. C’est bien ce qui me déplaît dans la politique. Qui sait ce qu’elle dira ou fera demain, quand ce sera dans son intérêt politique???

  10. Je rejoins Solange et Gustave. Prétexter la séparation entre vie publique et vie privée n’est rien d’autre que de la tartufferie. Ainsi donc, pour se faire une opinion sur une personne, il ne faudrait s’appuyer que sur ses belles paroles ; même si ces belles paroles sont en contradiction flagrante avec ses actes. Si tel est le cas, doit-on pour autant en faire abstraction et réagir comme un benêt en criant “VIVE MARINE LE PEN ! BRAVO MARINE LE PEN ! BLABLABLA !” ?
    La séparation public/privé évoquée ici me fait penser à la maxime célèbre : “Faites ce que je dis ; pas ce que je fais”.
    C’est bien joli de donner des leçons de morale et de s’apitoyer sur la dégradation de la cellule familiale, mais encore faille-t-il avoir un comportement responsable. Car quand on est multi-divorcée, il vaudrait mieux faire preuve d’un minimum de pudeur.
    Le divorce est une saloperie ! Et je ne l’admettrai jamais !

  11. Pour couper court aux commentaires fielleux, toujours les mêmes, il suffit de relire la réponse de Marine LE PEN à une question de “catholiques en campagne”, posée en mars dernier:
    “Etes-vous un défenseur sans complexe de la famille sur le modèle “Papa-Maman-les enfants”? Etes-vous opposé à l’accession des homosexuels à la prentalité?
    – MLP: je m’étonne toujours de voir le mot “parentalité” accolé à celui d’homosexualité. Un enfant, quelle que soit sa famille, et toutes sont loin d’être parfaites, a besoin de s’identifier autant qu’il est possible à son père et à sa mère, et d’avoir au moins un modèle parental. Or l’homosexualité, même si elle laisse intact le désir d’enfant, ne peut répondre à cette exigence de la nature humaine, que la société ne peut supprimer par la loi”.
    On ne saurait mieux dire.
    Porter le divorce de Marine (sans rien connaitre de ses causes qui plus est!) comme argument électoral contre elle est tout simplement indigne.

  12. Pour répondre aux marinistes :
    1) Il ne faudrait pas faire la “police de la braguette” ou se mêler de la vie privée des gens. Je réponds : pourtant MLP ne s’est pas gênée pour la faire à juste titre contre Frédéric Mitterand provoquant ainsi un scandale d’Etat. Ce qui est valable pour Frédéric Mitterand ne le serait pas pour MLP ? Deux poids, deux mesures ?
    2) MLP aurait tenu des propos très convenables en répondant au questionnaire de catholiques en campagne. Il est bien évident qu’en répondant à ce questionnaire, de manière très vague d’ailleurs, MLP ne voulait pas choquer les catholiques en leur racontant qu’elle est favorable au Pacs et à la loi Veil comme elle l’a répété souvent à d’autres. Sa déclaration est donc insincère pour la bonne et simple cause qu’elle a dit le contraire à maintes reprises, avant et après.
    MLP n’a pas le choix : soit elle persiste dans ses erreurs et ses incohérences ; soit elle fait le point sur ses conceptions et en rend compte publiquement (ex : j’ai pu dire cela à tel moment et le contraire à un autre, mais en fait, je pense réellement ceci de manière définitive sur une question aussi importante). Nous sommes en droit d’attendre une telle mise au point car MLP prétend solliciter nos suffrages pour la désignation du président du FN.
    Ma préférence va à Bruno Gollnisch : sa vie personnelle et publique, sa doctrine cohérente et continue plaident en sa faveur. J’ai plus confiance en lui qu’en une multidivorcée acquise à l’idéologie anti-famille pour défendre les valeurs traditionnelles. Elle veut défendre l’avantage fiscal du mariage : c’est bien, mais quand on sait qu’elle veut instaurer ces mêmes avantages pour les “couples de meme sexe” (voir dépêche AFP du 27/06/2006 citée plus haut), cela fait un peu tâche dans le tableau censé représenter MLP en grande défenderesse des traditions familiales…

  13. Pour ceux qui défendent la vie privée:
    Le MARIAGE n’est pas privé, il estjustement l’engagement public lié à un sentiment et un choix privé! Il est essentiellement public (d’où les témoins, la solennité, la publication des bans…)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services