Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Marine Le Pen ne veut plus débattre avec Eric Zemmour : se défilerait-elle ?

Marine Le Pen ne veut plus débattre avec Eric Zemmour : se défilerait-elle ?

En décembre dernier, le principe d’un débat entre Marine Le Pen et Eric Zemmour avait pourtant été validé par Marine le Pen et son équipe sous un format qu’il restait à définir. Et Marine Le Pen le voulait le plus tôt possible :

“C’est encore en discussion, mais on ne veut pas que ce soit sur une chaîne de télévision, plutôt sur une scène, comme lors du débat entre Éric Zemmour et Michel Onfray” le 4 octobre dernier explique un proche de la candidate. S’ils pensent qu’elle va se défiler, ils se trompent, ajoute un membre de son équipe de campagne.[source]

Début novembre, alors qu’Éric Zemmour s’envolait dans les sondages, Marine Le Pen avait tranché la question devant des proches : « Débattre avec lui ? Aucun problème ! Mais pas avant qu’il soit vraiment candidat, c’est-à-dire qu’il ait ses 500 signatures de maire. »[source]

Le moment choisi semblait être début février. Sébastien Chenu répondait à cette question sur Europe 1 le 29 décembre dernier :

Marine Le Pen a dit qu’elle débattrait avec l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle (…) On a aussi proposé un débat à Valérie Pécresse qui l’a refusé. Nous souhaitons la confrontation des idées, des projets et des méthodes.”

Il semblerait que Marine Le Pen ait changé d’avis :

Le ton monte de plus en plus entre les deux candidats. Il commence à être loin le temps où nous imaginions que cette “double” candidature pourrait être un avantage pour Marine le Pen (ou Eric Zemmour) au second tour… Si Marine Le Pen arrive malgré tout au second tour, il risque de ne lui rester que Nicolas Dupont-Aignan comme en 2017…avec le succès que l’on sait.

Le seul qui semble avoir conservé sa raison au RN, c’est Stéphane Ravier :

Partager cet article

17 commentaires

  1. Le jour où une M_.Le Pen accédera à la présidence, on verra qu’il ne peut s’agir que de Marion, pas de Marine. La Marine n’a aucune éthique, n’a aucune étoffe, n’a aucun mérite, et elle n’a aucune chance. Personne ne peut en conscience voter pour un professionnel politique qui ne s’exprime qu’en fonction des sondages d’opinion – autant voter Pecron ou Macresse, ils font pareil. C’est la même engeance, mensonge et père du mensonge.

  2. Ménard au sujet de Zemmour : il n’aime pas les Français, il est à droite de MLP (sous-entendu d’esstrême drouâte), il est brutal…

    Après ça, on se demande quelle crédibilité il aura si jamais il doit soutenir Zemmour au second tour…

    Très déçu par ce monsieur pour qui j’avais pas mal d’estime, même si parfois il lorgnait vers une normalisation agaçante…

    Et quand il reçoit cordialement macron qui se comporte brutalement avec les Gilets jaunes, impose son vaccin, est pro-“IMG”, il en pense quoi de la brutalité ?

    Il y en a a marre de cette droite débile !

    • Tout-à-fait d’accord! MENARD est devenu insupportable et se renie en permanence. Son souci d’apparaître bien l’a rendu incohérent.

    • Plus à droite que quelqu’un qui n’est “ni droite ni gauche” n’est pas forcément très extrême. Ce brave Ménard oublie qu’il a organisé sa Convention de la Droite et qu’il a poussé le Z à se présenter parce qu’à l’époque il trouvait MLP nulle. Il a changé d’avis à son sujet ; moi pas !

  3. C’est pitoyable, pauvre France !

  4. Elle a raison. Ras le bol de ce polémiste. Qu’il retourne sur CNews.

  5. Les choses sont pourtant très claires : la peur du Z oblige les médias à favoriser MLP, c’est très net sur France Info par exemple. Devant la montée de Z, MLP s’est recentrée discrètement vers les thèmes progressivement abandonnés par le RN depuis 10 ans. elle se dit maintenant copiée par Z, c’est un peu risible.

    Mais MLP ne peut rien faire au 2ème tour, les électeurs CSP+ de LR voteront Macron (cf vote de Versailles, etc).

    Zemmour peut le faire s’il arrête les sujets trop extrémistes ou trop clivants qui ne sont plus nécessaires. Déclassement et grand remplacement sont suffisants pour se démarquer de LR. Mettre en avant une immigration uniquement de travail bien maîtrisée permettrait à … Messi de jouer au PSG et surtout d’accompagner la réindustrialisation.

    Zemmour est le point d’ancrage, l’homme clé. Il doit dire ce qu’il va faire : prendre des ministres au RN, au LR, à l’UDI, compétents et d’accord avec une charte préconisant une politique de vraie droite. Elle est évidente cette politique, tellement la gauche s’est immiscée partout depuis 40 ans. Et reconstruction d’un grand parti conservateur de gouvernement de Lisnard à Marion

    Il faut dérouler le programme de vraie droite sur tous les sujets :

    – Liberté sur l’école, la carte scolaire plus que la blouse.
    – Liberté sur l’économie. Quelqu’un comme Bernard Landais pourrait être un contributeur par exemple.
    – Fermeté et recentrage sur le régalien. Construction de prisons neuves
    – Cure drastique d’amaigrissement de l’Etat
    – Proportionnelle généralisée à l’AN. Suppression de lois inutiles et trop nombreuses.
    – Référendums à répétition pour les choix de ruptures
    – Relance prioritaire du nucléaire
    – Aide aux plus démunis en favorisant les associations efficaces
    -…

    Z doit faire comprendre que les français ne lui donneront pas les pleins pouvoirs mais lui confieront la grande mission de recomposer la droite et de réparer la France avec une politique de droite. C’est la fin du piège de Mitterrand, enfin !

  6. Je ne pense vraiment pas qu’un débat Z-MLP soit utile. Ils vont s’engueuler, ferrailler inutilement sur des sujets secondaires, et c’est la cause nationale qui en pâtira. Ils feraient bien mieux de se mettre d’accord publiquement, avec une déclaration commune, sur une règle de désistement réciproque. Peut-être même avant le premier tour, par exemple si à la mi-mars il y a un risque de 2d tour Macron-Pécresse (ce que je ne crois pas possible). Et puis, qu’est-ce que c’est que cette histoire de 500 signatures ? Elle est tellement certaine de les avoir, MLP ? Si c’est elle qui gagne, par pitié qu’elle ne promette rien à Dupont-Aignan, ou à qui que ce soit d’ailleurs.

  7. Bien vu, Damien, et tout à fait d’accord.

  8. MLP n’a aucune chance dans un débat fac à Eric Zemmour. Pas le même niveau d’intelligence et de culture!!!
    C’est pour cela qu’elle refuse la confrontation.

  9. Des gens qui de toute façon, ne veulent pas quitter l’UE. A quoi ça sert ? On peut jaser des heures pour savoir qui parle le mieux de nos problèmes, si la dite personne à la fin, n’a ni l’épée, ni le bouclier, ni la bourse, que va-t-elle faire à part pleurnicher ?

    • Ilyon, même Gollnisch n’est pas pour la sortie de l’euro, même s’il déteste cette monnaie : ce serait une catastrophe ! De plus, il faut hiérarchiser les priorités : annoncer la sortie de l’UE, c’est perdre l’élection à coup sûr et la possibilité de stopper l’immigration.

  10. MME LE PEN n’est pas à la hauteur et Z n’en fera qu’une bouchée , il a été excellent sur cnews ce matin , il semble avoir des appuis solides actuellement , à force de vouloir tout diriger MME LE PEN n’a pas fait émerger autour d’elle des talents qui permettraient d’envisager un gouvernement solide , alors que le FN RN (l’étiquette RN avait déjà servi en 1986 pour rallier les indépendants …pas longtemps ) possédait les talentueux RAVIER GOLLNISH LE GALLOU ALIOT etc..inaudibles actuellement ,au lieu d’attaquer Z ,comme une boutiquière qui a peur pour son fond de commerce ,si elle avait voulu la victoire d la droite nationale elle aurait participé au combat en bonne entente , en vue du deuxième tour, Pecresse coule un peu plus tous les jours une place en finale est très possible pour le camp patriote.

    • Déjà en 2012, elle a préféré le risque d’une présidence Hollande, comme pour en tirer les bénéfices à la fin d’un mandat catastrophique.
      Sarkozy n’est pas ma tasse de thé et il a refusé de lui tendre la main, mais il était quand même bien moins pire que Hollande (déjà, il est contre l’euthanasie et il avait tenu bon sous la pression concernant le cas Chantal Sébire).

      Sur ce coup, MLP a fait passer ses intérêts avant ceux de la France.

Publier une réponse