Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

“Mariage pour tous” : France Info junior manipule-t-il les enfants? Et ses auditeurs?

L'observatoire des journalistes et de l'information médiatique (OJIM) en est convaincu. Alors qu'un enfant souhaite savoir s'il y a eu des problèmes dans d'autres pays après la légalisation de "mariage" entre homosexuels, la journaliste lui répond que tout se passe très bien partout! Le monde des Bisounours que l'OJIM démonte dans la foulée en nous présentant ce que pourrait être l'après-Taubira :

"Une réponse possible aurait donc été de parler des nombreux procès entre « parents sociaux » et « parents biologiques » qui ont éclaté dans les pays ayant autorisé le mariage homosexuel et la procréation artificielle qui va avec.

Voici trois exemples de « problèmes » qu’aurait pu évoquer Marie-Ève Malouines pour éclairer notre chère tête blonde.

Un trentenaire répondant à une annonce en Grande-Bretagne, donne son sperme à un couple de lesbiennes. Deux enfants naissent. Le père veut soudain assurer son rôle de papa. Procès. Le juge accorde la garde partagée. « Ce qui est particulièrement injuste, c’est qu’une enfance gâchée de la sorte marquera sans doute ces enfants à jamais », déplore le juge en rendant son jugement

En Grande-Bretagne toujours, une femme accepte que son mari donne son sperme à un autre couple de lesbiennes. Mais les deux femmes, trop âgées, font appel à une mère porteuse et lancent une procédure d’adoption pour récupérer le bébé. A la naissance, la femme du donneur considère que le sperme de son mari fait partie des « biens patrimoniaux » et convainc celui-ci de récupérer « son » bébé. Entretemps, la procédure d’adoption a échoué à cause de l’âge des demandeuses. La mère porteuse accouche ainsi d’un bébé qui n’est à personne mais que tout le monde revendique : les femmes qui l’ont « commandé », le mari qui l’a à moitié fabriqué, la mère qui l’a porté dans son ventre. Procès. La garde est accordée aux lesbiennes.

En Belgique, l’histoire de la petite Donna a défrayé la chronique. Un homme a une compagne stérile. Il donne son sperme à une mère porteuse qui moyennant 8000 euros lui fabriquera un bébé. Mais la pondeuse, bonne commerciale, le promet à un couple de gays (8000 euros en plus), avant de finalement le vendre 15 000 euros à un troisième couple hollandais. Sept ans de pataquès juridique suivent, avec le petit otage qui grandit au milieu de tout ça. La Justice belge finit par s’autosaisir en poursuivant devant le Tribunal correctionnel les trois couples (l’homme et sa compagne stérile, les homos et les Hollandais) pour « traitements inhumains et dégradants » envers la fillette. Celle-ci vit toujours en Hollande et n’a jamais vu son père (exemples tirés du Figaro du 12 novembre 2012).

Mais la journaliste a préféré comprendre la question dans le sens qui l’arrangeait et l’unique problème, dans sa réponse, devient… les opposants à ce type d’union ! Une fois ce problème réglé, c’est-à-dire, une fois la loi passée, « en France, comme ailleurs, ça se passera très bien ». CQFD.

Un bel exemple de manipulation des esprits, particulièrement choquant quand elle concerne un enfant".

Partager cet article

14 commentaires

  1. Si jamais cette loi arrive à passer ce sera le tour d’une certaine presse ou de certains médias à traquer les dérives et les conséquences douloureuses .

  2. Le père Cantalamessa a dit :
    ** Dès qu’on s’arrête de nager , on est entraîné par le courant qui nous ramène vers le bas **
    Continuons de nager à contre courant , nous aurons l’assurance de nager pour la vie .

  3. Vous savez bien que ces messieurs dames ne se servent de cas particuliers que lorsque ces cas particuliers servent leur cause …ex: l’ avortement qui solutionne la grossesse d’une femme violée …ou le meurtre d’un fils handicapé par sa propre mère ….

  4. Certes les émissions officielles ne sont pas de notre côté pour l’instant, mais un des problèmes est qu’il n’y a pas de notre côté de couverture d’autres classes d’âge et CSP que les personnes déjà investies dans la mouvance ou de CSP+ et ayant du temps.
    L’exemple de Radio Courtoisie qui pourrait consacrer une heure par jour à des thèmes intéressant les jeunes est flagrant.
    Rien n’est couvert au delà d’une logique historique – politique et encore uniquement sur certains sujets. De nombreuses périodes ou thèmes sont délaissés car les auteurs habituels de la radio ou de la presse amie ne les couvrent pas !
    Les basculement des années 20 ou 60, ou les nombreux changements de régime du XIXème siècle sont aux abonnés absents.
    De même la mouvance peine a créer un éco – système permettant l’éclosion de nouveaux talents musicaux etc…, on pense ce qu’on veut de l’angélisme des Frères Martineau ou de la nostalgie de Jean Pax Méfret ou du côté boy scout des choeurs Saint Denis – Montjoie, mais ils ont sauvés et attirés pas mal de jeunes à certains moments de leurs vies.
    La composition éminente de la TV en gestation montre aussi que les intelectuels sont plébiscités mais en continuant sur ce chemin nous allons encore laisser du monde sur le bas côté, dont des gens de nos milieux que nous retrouverons une fois de plus contre nous un de ces jours comme les socialistes issus de nos milieux (Hollande, Delanoé, Mamère, Royal, Ayrault,..).
    Les médias de la mouvance doivent changer de forme.
    Radio Courtoisie au lieu de laisser carte blanche à ses “patrons d’émissions” devraient réserver des créneaux à saisir via des appels d’offres intelectuels quasiment avec des personnes proposant par exemple 10 émissions sur le thème de la contre-révolution, la Restauration, les programmes de terminale, l’histoire de la mouvance, etc… avec un vrai plan et une vraie bibliographie. Et vendre le tout en CD une fois bien conçu et diffusé.
    C’est quand même fou avec toutes les pointures qui se croisent sur cette antenne que personne ne propose ce genre d’idées.

  5. On a à faire en face à des idéologues qui se fichent de la réalité.

  6. article “prête moi ton ventre” très intéressant sur http://www.lesobservateurs.ch/

  7. Les manipulations fonctionnent en effet très bien. Ma fille de 9 ans a raconté hier matin avoir participé à sa première “manif”…. un élève lui a aussitôt demandé pourquoi elle n’aimait pas les homos!!!! (or donc, par raisonnement de l’absurde, les homos hostiles au projet ne s’aiment pas).
    Les conséquences de la loi en France seront tout aussi graves et complexes, les ministres seront responsables…mais pas coupables et les juges mis devant des situations délirantes ! Ainsi nous pourrons nous réjouir que notre pays ne sera plus à la traîne en matière de progrès social et d’égalité, comme ailleurs en europe! ouf!

  8. L’enfant à tout prix… c’est le cas de le dire…

  9. Pour écrire au médiateur de Radio France : http://espacepublic.radiofrance.fr/messages

  10. Par ailleurs, les médias en font trop dans la propagande de ce pseudo mariage en tant que progrès majeur de la société, une avancée. Moi je dis le réveil va être difficile…

  11. La “location d’utérus” est une sorte de prostitution (la prostitution est une location de corps). Les contrats passés à propos d’enfants sont de l’esclavagisme (transaction à propos de droits sur des êtres humains). Comme on dit justement il n’y a pas de droit à l’enfant, mais l’enfant a des droits.
    Autrement dit ces pratiques d’ailleurs contraires à la Convention sur les droits de l’enfant et au bloc constitutionnel française sont, de soi, des pratiques condamnables.
    Au fait, l’esclavagisme pratiqué dans certains pays pose-t-il des problèmes ? En avez-vous entendu parler ? Les esclaves se plaignent-ils ? Non. Les enfants maltraités sont les plus fervents soutiens de leurs parents. Les analphabètes n’écrivent pas des livres pour se plaindre de ce qui leur manque. C’est la même chose pour ces pratiques contraires à la dignité de l’homme, l’absence de plaintes (qui en plus n’est pas réelle) ne prouve rien.
    Donc la question est déjà biaisée. Ces pratiques font des juges de véritables malfaiteurs esclavagistes et rend toute la société complice de ces horreurs. Raison de plus pour s’y opposer de manière incisive, pour notre honneur.

  12. Pourrait-on avoir le nom de la journaliste-propagandiste en question ?
    A mon avis, il ne faut pas hésiter à dénoncer NOMMÉMENT ces agents de désinformation..
    [Cliquez sur le lien proposé. JL]

  13. Oui mais c’est France-inter.
    La radio publique détournée par ceux qui y causent.
    A croire qu’ils en sont propriétaires!

  14. Pour mon anniversaire célébré le 4 février, je suis allée avec un ami à moi voir un très beau film hier après-midi. Un film que je vous recommande dans lequel le personnage historique fait tout pour que le Congrès adopte le 13ème amendement (l’abolition de l’esclavage)et recommande le mariage entre deux personnes de sexe différents. Eh oui, Abraham Lincoln dont je reconnais les mérites avait raison de supprimer l’esclavage et de défendre la vraie famille traditionnelle. Il était pour l’éducation des enfants entre un père et une mère et non de personnes de même sexe. Lincoln était homophobe.
    Je recommande à tous les lecteurs du Salon Beige d’aller voir “Lincoln”. Un très beau film historique et politique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services