Bannière Salon Beige

Partager cet article

Marche pour la Vie

Marcher pour la vie pour demander l’arrêt des violences contre l’enfant à naître

Communiqué de Paroles de catholiques :

"Ce dimanche 22 janvier, la 8ème édition de la Marche pour la Vie aura lieu à Paris, rassemblant de plus en plus de personnes chaque année. Elles viennent de toute la France exprimer un malaise grandissant face à la valeur que notre société accorde à la vie humaine. Sont-ils pour autant de dangereux extrémistes ? Beaucoup de catholiques seront présents dans cette manifestation, prenant le risque d’être qualifiés d’extrémistes par les observateurs les moins nuancés. Or ce sont des personnes qui ne font que demander l’arrêt des violences.

Les souffrances liées à l’IVG sont soigneusement occultées dans notre société mais elles sont si fortes qu’elles finissent par devenir visibles par tout un chacun : il suffit de consulter les forums de discussions de sites internet grand public tels que  « Auféminin.com » ou « Doctissimo.fr » pour constater l’ampleur des violences subies, les dégâts psychologiques, l’impossibilité de trouver écoute et aide, la solitude vécue dans l’épreuve. 40 % des femmes en France, ont eu recours ou auront recours à l’IVG dans leur vie , nous disent les statistiques(*). Les manifestants demandent que notre société montre plus de coeur en face de cette situation, pour proposer d’autres solutions, plus humaines et plus solidaires.

La solidarité avec les femmes face à l’IVG n’est pas une position d’extrémistes, c’est l’expression d’une parole d’espoir : d’autres solutions existent, il serait plus humain de les encourager.

(*) Population et société, bulletin de l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED), décembre 2004

Partager cet article