Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Culture de mort : Euthanasie

Marche pour la Vie au Brésil : “Brésil sans avortement”

De Zenit :

"Le projet du “Statut de l’enfant à naître” rend explicite et concret quelque chose qui est déjà prévu dans notre législation: le droit inaliénable à la vie depuis la conception. Il traite de principes tels que: "La dignité humaine et la nature de l’enfant à naître est reconnue depuis la conception, lui garantissant une pleine protection juridique" (Art. 3), et "tous les droits de l’enfant à naître sont reconnus depuis la conception, spécialement le droit à la vie, à la santé, au développement, à l’intégrité physique et d’autres droits personnels prévus (articles 11 à 21 de la loi n° 10,406 du 10 janvier 2002, cf.Paragraphe 1 de l'article 3).

Le projet contient aussi des propositions concrètes, telles que: "Le diagnostic prénatal est ordonné au respect et il protège le développement, la santé et l’intégrité de l’enfant non encore né" (Art. 11); "Le diagnostic prénatal doit être précédé du consentement informé de la femme enceinte" (Paragraphe 1); "Les méthodes de diagnostic prénatal qui présentent des risques disproportionnés ou inutiles pour la mère ou pour l’enfant à naître sont interdits" (Paragraphe 2).

Une fois approuvé, le “Statut de l’enfant à naître” rendra difficile l’interprétation des lois que certains font aujourd’hui, qui laisse des vides juridiques, utilisés pour pratiquer l’avortement.

Pour les mouvements pro-vie, il est également important d’avoir un ordre du jour positif, qui ne se contente pas de la lutte “contre” la légalisation de l’avortement, mais qui montre que nous sommes “en faveur” de la vie, y compris celle qui est en situation complexe et délicate" (…)

Nous avons la participation de personnes de nombreuses religions et même sans religion. Tout citoyen qui comprend et veut promouvoir la dignité humaine de chaque personne, y compris dans les phases initiales de l’existence, est invité à participer. Lors d’évènements précédents, nous avions la présence de catholiques, évangéliques de différentes dénominations, bouddhistes, croyants de "Seicho-no-le", participants de la "Légion de la bonne volonté" (Good Will) et de nombreux autres".

Partager cet article

1 commentaire

  1. il y a heureusement une grande marche qui se deploie contre l’eugenisme…. que veulent nous imposer les forces de gauche
    – le docteur Binet-Sangé (le Haras humain, 1918), proposait une euthanasie systématique à l’aide de «gaz hilarant», dont l’organisation serait confiée à un Institut d’euthanasie rattaché à l’Assistance publique.
    – Charles Richet, prix Nobel 1913, dont l’ouvrage sur la Sélection humaine (1919) consacre un chapitre à l’élimination des anormaux. «On va me traiter de monstre parce que je préfère les enfants sains aux enfants tarés, et que je ne vois aucune nécessité sociale à conserver les enfants tarés.»
    passages d’un article de Liberation de 1995, qui voudrait mettre la responsabilite de l’eugenisme sur la ‘droite’….
    http://www.liberation.fr/livres/0101157735-et-on-tuera-tous-les-tares-une-histoire-de-l-eugenisme-a-la-francaise-ou-comment-medecins-hygienistes-et-autres-jardiniers-d-une-humanite-sans-defaut-rivaliserent-de-l-euthanasie-au-gaz-pour-faire-cro

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services